Des innovateurs du monde entier soumettent des idées pour rendre le secteur canadien des sables bitumineux plus efficace et plus respectueux de l'environnement

Quatre gagnants dans le cadre du Défi mondial sur l'innovation en matière de GES

CALGARY, le 3 févr. 2015 /CNW/ - GE (NYSE : GE) a annoncé le nom des gagnants de la première phase du Défi innovation ecomagination doté d'une bourse de 1 M $. Les gagnants proviennent de l'Inde, de l'Italie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. 

Les propositions gagnantes portent sur de nouvelles utilisations de la chaleur résiduelle dans l'extraction du pétrole par drainage par gravité au moyen de vapeur (DGMV), ce qui en fin de compte réduirait les émissions de GES.

GE a lancé ce défi en juillet 2014 en vue d'accélérer le développement de technologies qui améliorent la productivité et la performance environnementale des sables bitumineux. 

Les gagnants auront la possibilité de travailler avec les équipes mondiales de recherche de GE et d'autres partenaires pour développer leurs solutions et mettre leur concept à l'essai.   

« Il s'agit du 6e Défi ecomagination. Voilà une façon exceptionnelle de lancer un appel mondial aux cerveaux de l'industrie en vue de relever des défis opérationnels », explique Elyse Allan, présidente et chef de la direction de GE Canada. « Travailler avec des entrepreneurs et des universités pour mettre à l'essai, normaliser et commercialiser de nouvelles technologies prometteuses représente une façon efficace d'accélérer le processus de développement. Ainsi, tous les participants en apprennent beaucoup les uns des autres. »

Les gagnants de la phase I du Défi innovation ecomagination de GE sont les suivants :

  • Naren Chidambaram, associé directeur, Guha Industries, Inde - Le travail primé de M. Chidambaram, une thermopompe à l'hydroxyde d'ammonium, pourrait contrebalancer la consommation de combustible fossile dans la production de vapeur ou d'énergie et remplacer la chaleur à basse température. Son équipe innove en matière d'ingénierie en vue d'améliorer la rentabilité de cette solution.

  • Stephano Consonni, président, Consorzio LEAP, Italie - L'idée de l'équipe de LEAP consiste à utiliser une thermopompe Opti-Up afin de porter la chaleur à basse température à des températures plus élevées, ce qui peut servir à la production de vapeur ou à la génération d'énergie. La nouvelle approche scientifique peut aider à surmonter certains des défis traditionnels liés à ces types de systèmes.

  • Kees de Blok, ingénieur, Aster Thermoacoustics, Pays-Bas - M. de Blok utilise les variations de la chaleur à basse température pour produire des ondes acoustiques pouvant être exploitées pour créer de l'énergie. Cette solution pourrait éliminer la consommation des combustibles fossiles dans la génération d'énergie.

  • Ron Driver, ingénieur, Technical Services Ltd, Royaume-Uni - M. Driver a été inspiré par son désir d'économiser de l'énergie et de réduire les émissions de dioxyde de carbone ainsi que par le fait que le cycle thermodynamique de son appareil convenait parfaitement à la récupération de l'énergie de la chaleur à basse température utilisée dans l'extraction des sables bitumineux.

Des représentants des sociétés membres de la COSIA (Canadian Oil Sands Innovation Alliance) et Alberta Innovates-Energy and Environment Solutions ont agi à titre de conseillers stratégiques dans le cadre du concours et ont collaboré avec les experts techniques de GE Global Research et de GE Oil & Gas. Ils ont apporté leur expérience du terrain et en commercialisation au processus de sélection. 

« Ce processus a permis de soumettre certains des plus gros défis que notre secteur doit surmonter à un auditoire mondial » rappelle Dan Wicklum, directeur général de la COSIA. « Voilà une excellente façon de faire appel à tout un monde d'expertise et de nouvelles idées. Les avantages environnementaux de la mise en œuvre des technologies primées d'aujourd'hui et de celle des futures propositions sont très intéressants. »

GE a aussi lancé aujourd'hui la phase 2 de son défi mondial en innovation. Cette phase 2 vise à trouver des technologies déjà utilisées dans d'autres secteurs industriels en vue d'améliorer l'efficacité des systèmes de génération de vapeur utilisés dans l'exploitation des sables bitumineux et, par conséquent, de réduire aussi bien les émissions que les coûts d'exploitation. La date limite de soumission des propositions de la phase 2 du Défi innovation ecomagination est fixée au 9 avril 2015. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.geghgecochallenge.com (en anglais seulement).

GE

GE (NYSE : GE) travaille pour les choses qui comptent. Les meilleures équipes et les meilleures technologies pour relever les défis les plus ardus. Trouver des solutions dans les domaines de l'énergie, de la santé et de la maison, des transports et des finances.  Bâtir, alimenter en électricité, se déplacer et soigner le monde. L'imagination ne suffit pas. Il faut agir. GE travaille. Pour en savoir plus, consultez le site Web de l'entreprise à l'adresse www.ge.com/ca

SOURCE General Electric Canada Inc.

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2015/02/03/20150203_C4755_PDF_FR_11805.pdf

Renseignements : Rahim Ladha, GE Canada, 1-647-281-7073, Rahim.ladha@ge.com; Megan Parker, Siège social GE, +1-646-682-5605, megan.parker@ge.com

LIENS CONNEXES
http://

Profil de l'entreprise

General Electric Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.