Des graines de lin génétiquement modifiées éveillent l'inquiétude du secteur
biologique canadien

SACKVILLE, NB, le 14 sept. /CNW/ - L'association pour le commerce des produits bio au Canada, l'Organic Trade Association (OTA), a qualifié d' "inacceptable" la découverte récente de graines de lin contaminées en Europe et a appelé les sociétés de biotechnologies à assumer la responsabilité pour les nuisances occasionnées en raison de leur manque de protocoles appropriés de contention.

Le système d'alerte rapide des denrées alimentaires et des aliments pour animaux de la Commission européenne a découvert une caractéristique génétiquement modifiée (GM) illégale dans des produits alimentaires allemands d'origine canadienne. Bien qu'aucun produit biologique ne soit concerné pour le moment, la découverte de cette caractéristique GM illégale dans les produits alimentaires inquiète considérablement le secteur biologique canadien ainsi que les consommateurs du monde entier. Le lin transgénique en question, appelé "Triffid", a été spécifiquement conçu pour supporter les applications de pesticides chimiques synthétiques.

"Il est temps que les sociétés de biotechnologies se comportent comme de bons parents et assument leurs obligations concernant leurs enfants. Les propriétaires de cultures GM doivent endosser la responsabilité pour la perte d'accès à des marchés due à l'apparition de leurs technologies dans des pays ou des produits au sein desquels on ne veut pas d'elles. Étant donné que les produits GM ne sont pas autorisés dans le cadre des normes bio, le secteur biologique canadien est extrêmement inquiet par la perspective de perdre l'accès à ses marchés essentiels en Europe, en Asie et dans le reste du monde", a déclaré Matthew Holmes, directeur général de l'OTA au Canada.

La contamination illégale controversée du lin suit de près l'activité récente pour accélérer le développement de nouvelles cultures GM en Amérique du Nord, y compris de betteraves à sucre transgéniques, l'autorisation en juillet du maïs GM "SmartStax" de Monsanto et Dow et les propositions actuelles visant à permettre la culture de luzerne et de blé transgéniques au Canada.

"L'introduction de luzerne GM représentera une grave menace pour le secteur agricole canadien et, si l'on "perd le contrôle" sur le blé GM comme cela semble avoir été le cas avec les graines de lin, cela pourrait détruire le marché pour le blé, la denrée d'exportation la plus importante du Canada, qu'il s'agisse du blé transgénique ou non", a affirmé M. Holmes.

Selon un article paru dans le numéro d'été 2009 du magazine The Organic Report, la proposition d'introduire de la luzerne GM au Canada mettrait sérieusement en danger la commercialisation de cultures biologiques et non biologiques sur les marchés aussi bien domestiques qu'internationaux. La luzerne est un pilier de l'agriculture biologique, car elle est utilisée dans la rotation des cultures et en tant que nutriment vert pour les sols afin de réduire la dépendance sur la monoculture et les fertilisants chimiques.

L'Organic Trade Association a, à maintes reprises, demandé un moratoire sur l'introduction de nouvelles cultures transgéniques sur les marchés d'Amérique du Nord, en attendant que des recherches plus poussées soient menées concernant les effets de ces technologies sur la santé humaine, l'environnement ainsi que sur l'impact économique de leur introduction.

Fondée il y a presque 25 ans, l'Organic Trade Association (OTA) est une association commerciale basée sur l'adhésion, oeuvrant pour l'agriculture et les produits biologiques en Amérique du Nord, et qui possède des bureaux affiliés au Canada et aux États-Unis. Parmi ses membres, on compte des cultivateurs, des expéditeurs, des processeurs, des organismes de certification, des associations de fermiers, des distributeurs, des importateurs, des exportateurs, des conseillers, des détaillants et d'autres encore. La mission de l'OTA est de promouvoir et de protéger la croissance du commerce biologique au bénéfice de l'environnement, des fermiers, du grand public et de l'économie. www.ota-canada.ca

SOURCE ORGANIC TRADE ASSOCIATION

Renseignements : Renseignements: Matthew Holmes, directeur général, Organic Trade Association au Canada, (613) 482-1717, mholmes@ota.com

Profil de l'entreprise

ORGANIC TRADE ASSOCIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.