Des études démontrent que l'efficacité et l'innocuité du nouveau produit d'insuline-glargine expérimental de Lilly et Boehringer Ingelheim sont semblables à celles de Lantus®

Présentation par les compagnies des données intégrales sur le LY2963016*, nouvelle insuline-glargine expérimentale

BURLINGTON et TORONTO, ON, le 16 juin 2014 /CNW/ - Pour la première fois aujourd'hui, Eli Lilly and Company et Boehringer Ingelheim Pharmaceuticals Inc. ont présenté les données démontrant que le nouveau produit d'insuline-glargine expérimental de l'Alliance, le LY2963016*, avait un profil d'innocuité et d'efficacité semblable à celui de l'insuline-glargine présentement sur le marché (Lantus®)1,2,3,4,5,6. Les résultats de ces études de phase I et de phase III ont été présentés dans le cadre des 74e séances scientifiques de l'American Diabetes Association à San Francisco.

Selon le Dr Tom Blevins, endocrinologue, Texas Diabetes & Endocrinology, Austin, Texas, « les résultats de six études cliniques terminées portant sur ce nouveau produit d'insuline-glargine indiquent que ce produit agit de la même façon dans l'organisme et donne des résultats cliniques semblables à ceux obtenus avec Lantus. Ces données sont significatives puisque l'insuline-glargine de Lilly/BI pourrait représenter une option de traitement future importante pour les médecins qui doivent choisir un produit d'insuline-glargine qui aidera les patients à atteindre leurs objectifs thérapeutiques ».

L'insuline-glargine LY2963016* est une insuline basale expérimentale visant à offrir une maîtrise de la glycémie de longue durée entre les repas et durant la nuit, élément intégral du contrôle glycémique7. Sa séquence d'acides aminés est la même que celle de Lantus®.

Résultats d'études de phase III

L'insuline-glargine LY2963016* a été comparée à l'insuline-glargine présentement sur le marché auprès de patients atteints de diabète de type 1 et de type 2, et les deux produits ont été associés à des diminutions significatives de la glycémie moyenne (HbA1c). L'insuline-glargine LY2963016* s'est avérée non inférieure à l'insuline-glargine commercialisée, et l'insuline-glargine commercialisée s'est avérée non inférieure à l'insuline-glargine LY2963016*4,5.

  • Les patients atteints de diabète de type 1 ont présenté des réductions de l'HbA1c de -0,4 pour cent (insuline-glargine LY2963016*) et de -0,5 pour cent (insuline-glargine commercialisée) après 24 semaines, et les résultats étaient semblables après 52 semaines (-0,3 pour cent pour les deux traitements par insuline-glargine)4.
  • Les patients atteints de diabète de type 2 ont affiché des réductions de l'HbA1c de -1,3 pour cent dans les deux groupes d'insuline-glargine après 24 semaines5

Près du tiers des patients atteints de diabète de type 1 ont obtenu des taux d'HbA1c cibles de moins de 7 pour cent après 24 semaines avec l'insuline-glargine LY2963016* (35 pour cent) et avec l'insuline-glargine commercialisée (32 pour cent)4. Pour ce qui est des patients atteints de diabète de type 2, près de la moitié d'entre eux ont obtenu ces taux cibles avec l'insuline-glargine LY2963016* (49 pour cent) et avec l'insuline-glargine commercialisée (53 pour cent)5.

Chez les patients atteints de diabète de type 1, l'incidence des effets indésirables après 52 semaines était semblable pour les deux traitements par insuline (62 pour cent). L'incidence totale moyenne d'hypoglycémie (symptômes attribuables à un faible taux de glycémie et/ou à une glycémie inférieure ou égale à 3,88 mmol/L) après 24 semaines était également semblable pour l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée (87 et 89 effets indésirables/patient/année, respectivement)4.

La fréquence des effets indésirables était semblable entre les deux traitements pour les patients atteints de diabète de type 2 (52 pour cent et 48 pour cent, insuline-glargine LY2963016* et insuline-glargine commercialisée, respectivement), y compris pour l'incidence totale moyenne d'hypoglycémie (22 p/r à 22 effets indésirables/patient/année, insuline-glargine LY2963016* et insuline-glargine commercialisée, respectivement)5.

Les études de phase III ont également évalué si l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée entraînaient un développement semblable d'anticorps d'insuline et des effets semblables des réponses immunitaires sur les résultats cliniques. Les résultats ont démontré un profil d'immunogénicité semblable pour l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée.

  • La proportion de patients atteints de diabète de type 1 présentant des anticorps anti-insuline décelables était semblable pour l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée au début de l'étude (17 pour cent et 21 pour cent, respectivement) et durant la période de traitement jusqu'à la semaine 52 (40 pour cent et 39 pour cent, respectivement).
  • La proportion de patients atteints de diabète de type 2 présentant des anticorps anti-insuline décelables était semblable pour l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée au début de l'étude (6 pour cent et 4 pour cent, respectivement) et durant la période de traitement jusqu'à la semaine 24 (15 pour cent et 11 pour cent, respectivement).
  • Les résultats cliniques, y compris les taux d'HbA1c, la dose d'insuline basale et les incidences totales d'hypoglycémie, n'ont pas été influencés par le fait que les patients aient développé ou non des anticorps durant l'étude6.

Résultats des études de phase I

Les résultats des études de phase I ont démontré des profils pharmacocinétiques et pharmacodynamiques semblables pour l'insuline-glargine LY2963016* et l'insuline-glargine commercialisée, ce qui signifie que lorsque l'insuline-glargine LY2963016* était injectée sous la peau, la quantité d'insuline se retrouvant dans le sang était identique et les caractéristiques et l'action de l'insuline (sur la maîtrise de la glycémie) étaient semblables à celles de l'insuline-glargine commercialisée1,2.

  • Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques de l'insuline-glargine LY2963016* et des préparations d'insuline-glargine approuvées en Europe et aux États-Unis ont été comparées dans le cadre de trois études durant lesquelles des participants en santé ont reçu des doses de 0,5 U/kg de deux produits d'insuline-glargine différents à deux moments distincts. Les résultats ont démontré des profils pharmacocinétiques et pharmacodynamiques semblables de l'insuline-glargine LY2963016* et de l'insuline-glargine commercialisée1.
  • Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques de l'insuline-glargine LY2963016* et de l'insuline-glargine commercialisée étaient semblables et uniformes pour les deux doses administrées (0,3 et 0,6 U/kg) durant une étude comparant les deux traitements par insuline auprès de participants en santé2.

Dans ces études de phase I, l'insuline-glargine LY2963016* était bien tolérée, et aucun problème d'innocuité n'a été observé dans les données sur les effets indésirables, les tests de laboratoire cliniques, les signes vitaux ou l'ECG. La fréquence des effets indésirables rapportés était semblable entre les deux traitements1,2

La durée d'action (pendant combien de temps l'insuline agit pour contrôler la glycémie) de l'insuline-glargine LY2963016* a été évaluée auprès de patients atteints de diabète de type 1 dans une autre étude de phase I. Les résultats ont révélé que la durée d'action moyenne de l'insuline-glargine LY2963016* et de l'insuline-glargine commercialisée était de 24 heures et de 26 heures, respectivement. L'insuline-glargine LY2963016* était bien tolérée, et aucun problème d'innocuité n'a été observé dans les données sur les effets indésirables, les tests de laboratoire cliniques, les signes vitaux ou l'ECG. La fréquence des effets indésirables rapportés était semblable entre les deux traitements3.

Études de phase III

L'étude ELEMENT-1 était une étude ouverte de phase III d'une durée de 52 semaines, à répartition aléatoire, menée auprès de 535 patients atteints de diabète de type 1. Cette étude avait pour objectif principal de déterminer si l'insuline-glargine LY2963016* était non inférieure à l'insuline-glargine présentement sur le marché pour abaisser la glycémie moyenne (HbA1c) entre le début de l'étude et 24 semaines. Les patients de l'étude recevaient également de l'insuline aux repas. Les anticorps anti-insuline-glargine étaient également mesurés pour déterminer le profil d'immunogénicité de l'insuline-glargine LY2963016*4,6.

L'étude ELEMENT-2 était une étude de phase III d'une durée de 24 semaines, à répartition aléatoire, à double insu, menée auprès de 756 patients atteints de diabète de type 2. Cette étude avait pour objectif principal de déterminer si l'insuline-glargine LY2963016* était non inférieure à l'insuline-glargine présentement sur le marché pour abaisser la glycémie moyenne (HbA1c) entre le début de l'étude et 24 semaines chez des patients dont la glycémie n'était pas bien maîtrisée au moyen de deux antidiabétiques oraux ou plus. Les anticorps anti-insuline-glargine étaient également mesurés pour déterminer le profil d'immunogénicité de l'insuline-glargine LY2963016*5,6.

Études de phase I

Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques de l'insuline-glargine LY2963016* et des préparations d'insuline-glargine approuvées en Europe et aux États-Unis ont été comparées dans le cadre de trois études de phase I, à répartition aléatoire, à double insu, avec permutations à répétition et clamp euglycémique, menées auprès de participants en santé. Les études comprenaient une période sans médicament d'une semaine entre les doses. Des échantillons de sang étaient obtenus avant l'administration de la dose et jusqu'à 24 heures après la dose pour évaluer le profil pharmacocinétique, et un clamp euglycémique était utilisé pendant un maximum de 24 heures pour évaluer le profil pharmacodynamique après l'administration d'une dose de 0,5 U/kg d'insuline à l'étude1

Le profil pharmacocinétique et pharmacodynamique de deux autres doses d'insuline-glargine LY2963016* et d'insuline-glargine présentement sur le marché (0,3 et 0,6 U/kg) a également été évalué dans le cadre d'une étude de phase I, à répartition aléatoire, menée à l'insu du sujet et de l'investigateur. Vingt-quatre sujets en santé avaient reçu au hasard une des quatre séries de doses, pour un total de deux doses chacune de l'insuline-glargine LY2963016* et de l'insuline-glargine présentement sur le marché. Une période sans médicament d'un minimum de six jours était prévu entre les doses. Des échantillons de sang étaient obtenus avant l'administration de la dose et jusqu'à 24 heures après la dose pour évaluer le profil pharmacocinétique, et un clamp euglycémique était utilisé pendant un maximum de 24 heures pour évaluer le profil pharmacodynamique2.

La durée d'action de l'insuline-glargine LY2963016* et de l'insuline-glargine présentement sur le marché a été évaluée auprès de 20 hommes à jeun atteints de diabète de type 1 dans le cadre d'une étude de phase I, à répartition aléatoire, à double insu, avec permutations et clamp de glucose. Les patients avaient reçu des doses uniques de 0,3 U/kg des deux traitements par insuline, avec une période sans médicament d'un minimum d'une semaine entre les doses. La durée d'action a été évaluée au moyen d'un clamp euglycémique d'une durée maximale de 42 heures après la dose3.

Au sujet du diabète

On estime à 382 millions le nombre de personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2 à l'échelle mondiale8. Le diabète de type 2 est la forme la plus courante de la maladie et représente environ 90 % de tous les cas de diabète9. Le diabète est une maladie chronique qui se manifeste lorsque l'organisme ne produit plus ou ne métabolise plus l'hormone insuline10. De nos jours, on estime que plus de 9 millions de Canadiens sont diabétiques ou prédiabétiques; l'état prédiabétique est susceptible de passer au diabète de type 2 si aucune mesure n'est prise11.

Boehringer Ingelheim et Eli Lilly and Company

En janvier 2011, Boehringer Ingelheim et Eli Lilly and Company annonçaient une alliance dans le domaine du diabète portant sur de nouveaux composés appartenant à plusieurs des classes thérapeutiques les plus importantes.  Cette alliance met à profit les forces de ces deux compagnies pharmaceutiques parmi les plus importantes à l'échelle mondiale.  En s'associant, les compagnies s'engagent à améliorer les soins aux patients atteints de diabète et à répondre à leurs besoins.  Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette alliance, visiter www.boehringer-ingelheim.com ou www.lilly.com.

Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée

Boehringer Ingelheim, dont le siège social est situé à Ingelheim, en Allemagne, se classe parmi les 20 compagnies pharmaceutiques les plus importantes au monde. La compagnie compte 142 filiales à l'échelle mondiale, pour un total d'environ 47 400 employés. Fondée en 1885, la multinationale familiale se consacre à la recherche, au développement, à la fabrication et à la commercialisation de produits thérapeutiques innovateurs de qualité pour la médecine humaine et vétérinaire.

Fidèle à sa culture, Boehringer Ingelheim s'engage à agir de manière socialement responsable en prenant part à des projets sociaux à portée internationale, tels que « Making more Health » et en faisant preuve de compassion envers ses employés. Le respect, l'équité en matière d'emploi et la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale sont à l'origine même de la coopération mutuelle. La protection et la durabilité de l'environnement sont des facteurs intrinsèques à toutes les activités de Boehringer Ingelheim.

En 2013, Boehringer Ingelheim a affiché des ventes nettes d'environ 14,1 milliards d'euros et investi 19,5 % de cette somme dans la recherche et le développement.

Boehringer Ingelheim a établi le siège social canadien à Montréal, au Québec en 1972, avant de le déménager à Burlington en Ontario. La filiale canadienne compte plus de 550 employés

Pour de plus amples renseignements, consulter le site www.boehringer-ingelheim.ca.

Lilly Diabetes

Lilly est un chef de file international dans le domaine des soins pour le diabète depuis 1923 avec la première commercialisation de l'insuline à l'échelle mondiale.  De nos jours, nous avons pour but de combler les divers besoins des personnes atteintes de diabète par l'entremise de recherche et collaboration, d'une vaste gamme de produits et d'un engagement continu à fournir de vraies solutions - sous forme de médicaments et de programmes - pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées par le diabète à l'échelle mondiale.  Pour obtenir de plus amples renseignements, visiter www.lillydiabetes.com.

Eli Lilly Canada Inc.

Lilly, une société de pointe axée sur l'innovation, s'applique à développer un portefeuille de produits pharmaceutiques en plein essor en mettant à contribution ses plus récents travaux de recherche effectués dans ses propres laboratoires dispersés aux quatre coins du monde, et en s'appuyant également sur ses initiatives de collaboration avec d'éminentes organisations scientifiques.  Basée à Indianapolis, dans l'Indiana, Lilly procure des solutions - sous la forme de médicaments et d'informations - pour certains des impératifs médicaux les plus urgents dans le monde. Eli Lilly Canada, dont le siège social est situé à Toronto, en Ontario, compte près de 500 employés à l'échelle du pays. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de Eli Lilly Canada, consulter le site web www.lilly.ca.

RÉFÉRENCES

  1. Linnebjerg, H, Lam E, et al. Comparative Pharmacokinetics (PK) and Pharmacodynamics (PD) of LY2963016 Insulin Glargine and EU- and US-approved Versions of Lantus® Insulin Glargine in Healthy Subjects. Abstract 889-P. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  2. Zhang, X, Lam, E, et al. Comparative Pharmacokinetics and Pharmacodynamics of Two Insulin Glargine Products, LY2963016 and Lantus®, in Healthy Subjects at Two Dose Levels. Abstract 890-P. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  3. Heise, T, Zhang, X, et al. Duration of Action of 2 Insulin Glargine Products, LY2963016 and Lantus®, in Subjects with Type 1 Diabetes Mellitus (T1DM). Abstract 891-P. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  4. Blevins, T, Dahl, D, et al. Similar Efficacy and Safety with LY2963016 Insulin Glargine Compared with Lantus® Insulin Glargine in Patients with T1D: the ELEMENT 1 Study. Abstract 69-OR. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  5. Rosenstock, J, Hollander, P, et al. Similar Efficacy and Safety with LY2963016 Insulin Glargine Compared with Lantus® Insulin Glargine in Patients with T2D: the ELEMENT 2 Study. Abstract 64-OR. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  6. Deeg, M, Ilag, L, et al. Evaluation of Immunogenicity of LY2963016 Insulin Glargine Compared with Lantus® Insulin Glargine in Patients with T1D or T2D. Abstract 70-OR. Presented at 74th American Diabetes Association (ADA) Scientific Sessions; June 13-17, 2014; San Francisco, CA.
  7. Inzucchi SE, Bergenstal RM, et al. Management of Hyperglycemia inType2 Diabetes: A Patient-Centered Approach. Diabetes Care June 2012 vol. 35 no. 6 1364-1379.
  8. International Diabetes Federation. IDF Diabetes Atlas, 6th edn. Brussels, Belgium: International Diabetes Federation, 2013. http://www.idf.org/diabetesatlas.
  9. Canadian Diabetes Association. What is Diabetes? Available at http://www.diabetes.ca/about-diabetes/what-is-diabetes Accessed on June 6, 2014.
  10. International Diabetes Federation. IDF Diabetes Atlas, 6th edn. Brussels, Belgium: International Diabetes Federation, 2013. http://www.idf.org/diabetesatlas.
  11. Canadian Diabetes Association. About Diabetes. Available at http://www.diabetes.ca/about-diabetes Accessed on: June 6, 2014

Lantus® est une marque déposée de Sanofi

* L'insuline-glargine LY2963016 est un médicament expérimental dont l'efficacité et l'innocuité n'ont pas encore été établies et dont la vente n'est pas autorisée au Canada.

SOURCE : Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.

Renseignements : PERSONNES RESSOURCES : Jennifer Mota, Adjointe, Communications de la marque, Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée, Courriel : jennifer.mota@boehringer-ingelheim.com, Téléphone : (905) 631-4739; Helen Stone, Chef, Communications, Eli Lilly Canada Inc., Courriel : stone_helen@lilly.com, Téléphone : (416) 693-3169

Profil de l'entreprise

Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.

Renseignements sur cet organisme

Eli Lilly Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.