Des décès assombrissent le début de la saison de navigation de plaisance 2014, selon la Police provinciale de l'Ontario

La plupart des pertes de vies associées à la navigation étaient évitables

ORILLIA, ON, le 26 juin 2014 /CNW/ - Une série d'accidents récents relatifs à la navigation de plaisance a porté à 11 le nombre de décès connexes en Ontario pour l'année jusqu'à présent. Il s'agit d'un total élevé alarmant, si tôt dans la saison, selon la Police provinciale de l'Ontario. À cette date l'an dernier (le 25 juin 2013), cinq décès imputables à la navigation (sur le territoire de la Police provinciale de l'Ontario) avaient été enregistrés.

Tragiquement, trois des sept accidents de navigation mortels cette année ont causé de multiples décès. Comme c'est le cas presque tous les ans, la majorité de ces décès auraient pu être évités. Les enquêteurs de la Police provinciale de l'Ontario ont révélé que neuf des victimes ne portaient pas de vêtement de flottaison individuel (V.F.I.) ou de gilet de sauvetage, et que l'alcool avait été un facteur en cause dans au moins trois des incidents. La dépouille de l'une des victimes n'a pas encore été trouvée, et les efforts de recherche et récupération de la police se poursuivent.

L'accident nautique le plus récent, cette semaine, a été particulièrement tragique et a entraîné la mort de trois hommes. L'enquête de la Police provinciale a révélé que la sécurité des trois victimes avait été compromise par plus d'un facteur de risque. L'alcool a été mis en cause, tout comme l'absence d'équipement de sécurité et la froideur de l'eau.

Les 11 victimes sont toutes des hommes âgés de 18 à 74 ans. Toutes les embarcations impliquées étaient de petits bateaux de moins de six mètres, dont deux canots. Quatre des accidents ont impliqué un chavirage, une embarcation a été submergée par les vagues, et une autre a changé de trajectoire subitement et éjecté les deux personnes à bord.

La Police provinciale est attristée par les facteurs en cause récurrents, cette année encore. « Nos agents s'attendent désormais à ce que lorsqu'ils doivent récupérer la dépouille de victimes d'accidents nautiques, la vaste majorité de ces dernières ne porteront ni V.F.I., ni gilet de sauvetage. Les tragédies nautiques de cette année démontrent de nouveau que lorsqu'un plaisancier ne le porte pas sur lui, un V.F.I. ou un gilet de sauvetage est un accessoire de sécurité qui ne sert à rien. Les accidents liés à la navigation se produisent très subitement et ne laissent pas de temps pour chercher un V.F.I., et encore moins pour en enfiler un avant que la tragédie ne survienne », a affirmé Brad Blair, sous-commissaire et commandant provincial responsable de la sécurité routière et du soutien opérationnel.

Bien que six des 11 victimes d'accidents nautiques cette année conduisaient les embarcations impliquées, cinq étaient des passagers. Que vous conduisiez une embarcation ou que vous soyez un passager à qui l'on offre un tour en bateau ou un canotier, l'augmentation des décès liés à la navigation de plaisance cette année est un rappel à l'ordre sévère : en bateau, il faut être responsable de sa propre sécurité.

« Ne laissez personne vous mettre en danger sur l'eau. Si vous êtes un passager, demandez un V.F.I. ou un gilet de sauvetage avant de quitter le quai et portez-le. Si le conducteur n'en porte pas, ne naviguez pas avec lui. Si vous êtes déjà sur l'eau et si le comportement du conducteur vous met en danger, dites-lui que vous ne vous sentez pas en sécurité. Si le comportement se poursuit, demandez au conducteur de vous ramener sur la rive. S'il est clair, selon ses actions, que le conducteur ne se soucie aucunement de votre bien-être, vous devrez prendre votre propre sécurité en main", a insisté le surintendant en chef Don Bell, commandant, Division de la sécurité de la circulation, Police provinciale de l'Ontario.

La Police provinciale rappelle aux membres du public que s'ils suspectent qu'un conducteur de bateau a consommé de l'alcool, ils devraient téléphoner au 9-1-1 pour le signaler. La Police provinciale de l'Ontario est d'avis que davantage de vies peuvent être sauvées sur les routes, les voies navigables et les sentiers de l'Ontario. Pour cela, le public doit jouer un rôle actif et être en position pour éliminer ou réduire de façon sécuritaire les risques associés à une situation dangereuse créée par un conducteur, un plaisancier ou un conducteur de véhicule hors route qui ne le fait pas lui-même.

Liens utiles

Boat Notes: Your Guide to Boating Safety (en anglais)

One Drink Can Change Everything (en anglais)

Help Us Catch Impaired Boaters (en anglais)

SOURCE : Police provinciale de l'Ontario

Renseignements :

Personnes-ressources de la Police provinciale de l'Ontario selon les régions : 

Division de la sécurité de la circulation :   
Sergent Kerry Schmidt   
Tél. : 416 460-4701

Région du Centre :  
Sergent Peter Leon               
Tél. : 705 330-3738

Région de l'Est:  
Sergente Kristine Rae   
Tél. : 613 285-2750

Région du Nord-Ouest : 
Sergente Shelley Garr  
Tél. : 807 473-2734

Région du Nord-Est : 
Sergente Carolle Dionne       
Tél. : 705 845-2738

Région de l'Ouest :    
Sergente intérimaire Chrystal Jones 
Tél. : 519 652-4156


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.