Des coupures de courant et une gestion inefficace des ressources à la passerelle ont causé l'échouement du vraquier Atlantic Erie en juin 2014

QUÉBEC, le 12 août 2015 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (M14C0106) sur l'échouement, le 12 juin 2014, du vraquier Atlantic Erie à proximité de Port Colborne (Ontario). L'incident n'a fait aucun blessé et n'a pas causé de pollution, mais le navire a subi des avaries.

L'Atlantic Erie était parti de Chicago (Illinois) pour se rendre à Sydney (Nouvelle-Écosse). En naviguant vers Port Colborne pour entrer dans le canal Welland, l'équipage a tenté d'utiliser le propulseur d'étrave; cela a causé des chutes de tension qui ont entraîné des coupures de l'alimentation de la passerelle. Pendant l'application de la procédure à suivre en cas de panne totale de courant, d'autres coupures de l'alimentation de la passerelle sont survenues, de sorte que les données fournies par les appareils de navigation, comme le gyrocompas, n'étaient plus exactes. Le navire s'est alors écarté de la route prévue. Lorsque l'équipage s'en est rendu compte, les mesures correctives qu'il a prises n'ont pas eu l'effet escompté et le navire s'est échoué.

L'enquête a révélé que le disjoncteur du propulseur d'étrave s'est déclenché et a causé, dans tout le navire, une chute de tension qui a entraîné le déclenchement d'un certain nombre d'alarmes de coupure de courant sur la passerelle. L'équipage a interprété cette situation comme une panne totale de courant. Le chef mécanicien a appliqué la procédure à suivre en cas de panne totale de courant, ce qui a causé d'autres coupures de l'alimentation de la passerelle. Ces coupures ont causé le désalignement du gyrocompas, ce qui a fait dévier le navire de sa route. Comme les ressources de la passerelle disponibles n'étaient pas toutes utilisées pour surveiller la marche du navire, celui-ci a continué de suivre le mauvais cap pendant environ 15 minutes, puis s'est échoué.

Après l'échouement, l'exploitant du navire a intégré cet événement comme étude de cas dans sa formation à l'intention des capitaines et des chefs mécaniciens. Il a également embauché des mentors qui naviguent à bord des navires pour observer les membres d'équipage et leur donner une formation d'appoint lorsque nécessaire.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse http://www.tsb.gc.ca/fra/index.asp. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.