Des conseillers demandent que le site Nigger Rock soit nommé lieu historique national

MONTRÉAL, le 29 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Travaillant avec la Ligue des Noirs du Québec, le conseiller de Snowdon, Marvin Rotrand, déposera une motion à la séance d'octobre du conseil municipal, demandant à Parcs Canada de nommer le site connu comme Nigger Rock, dans la municipalité de Saint-Armand, comme un lieu d'importance historique nationale.

« Seul lieu de sépulture connu d'esclaves au Canada, le site de Nigger Rock doit obtenir une reconnaissance nationale. Avec les vestiges qui marquent l'occupation des lieux par la communauté noire à Saint-Armand et dans les alentours, il s'agit de l'un des symboles de l'histoire de l'esclavage à travers le pays, et il doit être commémoré comme tel », indique-t-il.

Le conseiller Rotrand, appuyé des conseillers Lorraine Pagé, Claude Dauphin et Justine McIntyre, a déposé une motion d'appui à la démarche d'organisations des communautés noires montréalaises, qui demandent à Parcs Canada d'acquérir le site et de le transformer en un lieu historique national. Ces organisations y travaillent depuis 2003, et elles espèrent qu'une résolution favorable de la Ville de Montréal aidera à faire aboutir leur demande.

La motion sera débattue lors de l'assemblée du conseil municipal du 24 octobre prochain.

Selon Dan Philip, président de la Ligue des Noirs du Québec, l'histoire de l'esclavage au Canada reste méconnue. Des esclaves ont pourtant fait partie des premières colonies établies le long de la frontière avec les États-Unis. « Nigger Rock doit être reconnu comme patrimoine culturel en mémoire des victimes de l'esclavage qui ont sacrifié leur vie pour bâtir ce pays, et pour servir de leçon aux générations futures », explique-t-il.

« De nombreux esclaves ont été amenés par des Américains loyalistes fuyant les États-Unis après le Traité de Paris, qui a reconnu l'indépendance de ce pays, en 1783. Après l'abolition de l'esclavage à travers l'empire britannique, en 1834, des esclaves fuyant les États-Unis par le chemin de fer clandestin se sont également établis à Saint-Armand. C'est une partie importante de notre histoire nationale, qui doit être soulignée. »

« Ce site doit être préservé et accessible au public. Il a une énorme valeur éducative. Trop de Canadiens ne sont pas conscients de notre histoire, et que l'esclavage existait jusqu'en 1834 au Canada », conclut Marvin Rotrand.

 

SOURCE Marvin Rotrand

Renseignements : Pour rejoindre le conseiller Marvin Rotrand : Cell. 514-774-1073


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.