Des conditions météorologiques limites et la consommation de cannabis mènent à un impact sans perte de contrôle mortel près de Lutsel K'e, dans les Territoires du Nord-Ouest

EDMONTON, AB, le 20 mars 2013 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A11W0151) sur l'impact sans perte de contrôle survenu le 4 octobre 2011 qui impliquait un Cessna 208B Caravan exploité par Air Tindi Ltd., près de Lutsel K'e, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le vol avec le Cessna Caravan était effectué selon les règles de vol à vue (VFR), c'est-à-dire que le pilote devait maintenir un contact visuel constant avec le sol. L'aéronef a décollé à la clarté du jour de Yellowknife à destination de Lutsel K'e (Territoires du Nord-Ouest) avec un pilote et trois passagers à bord. L'aéronef étant en retard sur l'horaire prévu, des recherches ont été entamées et ont permis de trouver l'appareil en secteur montagneux, 26 miles marins à l'ouest de Lutsel K'e, près de la crête de la péninsule de Pehtei. Le pilote et un passager ont été mortellement blessés, et les deux autres passagers ont été grièvement blessés. Bien qu'aucun signal provenant de la radiobalise de repérage d'urgence (ELT) n'ait été détecté, ce dernier était fonctionnel lorsque l'équipe de recherche a trouvé l'aéronef.

Le vol et la nature de l'écrasement sont caractéristiques d'un impact sans perte de contrôle, type d'accident qui figure sur la Liste de surveillance du BST comme l'une des questions de sécurité posant le plus grand risque aux Canadiens et aux Canadiennes.

L'aéronef volait à basse altitude dans une zone de faible visibilité avant, ce qui a empêché le pilote d'apercevoir et d'éviter le relief. Pendant le vol en question, les conditions météorologiques étaient limites pour voler selon les règles VFR. De plus, l'aéronef n'était pas muni d'un système d'avertissement et d'alarme d'impact (TAWS) ni de fonctions de surveillance du sol sur le GPS. Le pilote, l'aéronef et le transporteur étaient autorisés à effectuer des vols selon les règles de vol aux instruments (IFR), lesquelles permettent aux pilotes d'effectuer le vol à l'aide des instruments du poste de pilotage plutôt qu'au moyen d'un contact visuel. En raison des conditions météorologiques, le vol selon les règles IFR aurait pu offrir une certaine marge de sécurité. Il n'a pas été possible de déterminer pourquoi le pilote a choisi d'effectuer ce vol selon les règles VFR.

L'analyse toxicologique a révélé que la concentration de cannabinoïde décelée dans le sang du pilote était suffisante pour nuire à son rendement et à sa prise de décisions durant le vol.

Depuis l'accident, Air Tindi a pris des mesures pour améliorer la sécurité, notamment en exigeant que les vols réguliers soient effectués selon les règles IFR; en installant des dispositifs d'imagerie et de suivi des données de vol dans les postes de pilotage de sa flotte de Cessna 208B; et en soumettant ses employés occupant des postes essentiels à la sécurité à des tests de dépistage de drogues et d'alcool aléatoires.

Le fabricant de l'ELT a modifié la conception de ses appareils afin d'améliorer la détection des signaux et a revu les directives sur l'installation adéquate de l'ELT dans les aéronefs. Les organismes de réglementation du Canada, des États-Unis et de l'Europe ont pris les moyens pour souligner la nécessité d'établir des directives adéquates afin que les fermetures autoagrippantes (Velcro) maintenant en place les ELT soient suffisamment tendues. De son côté, la FAA a modifié les critères de conception pour toutes les nouvelles ELT, de sorte que les systèmes de fixation excluent désormais les fermetures autoagrippantes.

Transports Canada a adopté des règlements stipulant qu'un système d'avertissement et d'alarme d'impact doit être installé dans tous les aéronefs propulsés par turbine de six passagers et plus d'ici juillet 2014.

Les collisions avec le sol et l'eau sont parmi les problèmes de sécurité inscrits à la Liste de surveillance du BST. Regardez la vidéo!

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipelines, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

SOURCE : Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements :

Relations avec les médias
Bureau de la sécurité des transports du Canada
819-994-8053

Visitez notre site Web à l'adresse www.bst-tsb.gc.ca. Suivez-nous sur Twitter @TSBCanada. Visionnez nos vidéos sur YouTube /TSBCanada.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.