Des comités des usagers de l'île de Montréal annoncent l'union de leurs forces au sein d'une nouvelle coalition et exigent d'être entendus par le ministre Barrette

MONTRÉAL, le 29 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le jour même où le ministre Barrette déposait à l'Assemblée nationale son projet de loi no 10 introduisant un bouleversement sans précédent dans l'organisation des soins de santé au Québec, des comités des usagers issus de toutes les missions du réseau montréalais exprimaient leur intérêt envers la constitution d'une nouvelle force citoyenne : la Coalition montréalaise des comités des usagers (CMCU).

« L'ironie du sort, note Pierre Hurteau, porte-parole de la CMCU et coprésident du comité des usagers du CUSM, c'est que pendant que les regards étaient tous tournés vers une nouvelle réforme de structure, l'Agence de la santé et des services sociaux se trouvait bien malgré elle dans l'impossibilité de nous offrir des réponses précises quant aux vrais problèmes que vivent les usagers, notamment en matière d'accès, en raison du branle-bas de combat engendré par le dépôt de la réforme Barrette. »

Dans le contexte actuel, la CMCU entend demeurer aux aguets face à certains éléments de la réforme à venir qui génèrent de grandes inquiétudes pour les usagers :

  • la réduction brutale du nombre de comités des usagers sur l'île (un effet collatéral des fusions à grande échelle prévues par le projet);
  • la diminution du nombre d'administrateurs issus du comité des usagers au sein du CA des nouveaux centres régionaux et suprarégionaux et leur désignation ultime par le ministre;
  • le réel respect qu'accorderont ces gigantesques entités à une représentation adéquate des clientèles desservies par d'anciens établissements qui, avant la réforme, étaient voués à une mission très spécifique.

Pour M. Hurteau, il ne fait nul doute que « Montréal comporte son lot de problématiques qui lui sont propres en matière de santé et de services sociaux. La CMCU est un outil supplémentaire que les comités se donnent pour faire entendre leur voix, particulièrement dans un contexte où la réforme annoncée semble impliquer une grave dilution du pouvoir des usagers dans la gestion des établissements. »

La CMCU demandera donc à rencontrer le ministre Barrette dans les plus brefs délais pour discuter des enjeux propres que la réforme soulève dans la métropole. Rappelons, à cet égard, que le projet de loi no 10 n'a pas fait l'objet de consultations auprès des usagers.

Notons enfin que le Conseil pour la protection des malades, par le biais de sa Fédération des comités des usagers et de résidents du Québec, apporte son soutien à la CMCU et aux objectifs qu'elle poursuit, et ce, en plus d'avoir collaboré à sa fondation.

SOURCE : Coalition montréalaise des comités des usagers (CMCU)

Renseignements : Pierre Hurteau, porte-parole, Coalition montréalaise des comités des usagers, info@cmcu.ca, 514-934-1934, poste 31968

Profil de l'entreprise

Coalition montréalaise des comités des usagers (CMCU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.