Des chercheurs protestent contre la censure de l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS)

SANTA BARBARA, CA et PETOSKEY, MI, le 6 févr. 2012 /CNW/ - Le présent communiqué est diffusé par The Social Contract Press :

Une centaine de chercheurs et universitaires américains et canadiens protestent contre la décision de l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS) de révoquer l'autorisation accordée à l'organisme Californians for Population Stabilization (CAPS), une organisation sans but lucratif qui préconise une baisse de la croissance démographique aux États-Unis en diminuant l'immigration, de parrainer un kiosque lors de l'assemblée générale annuelle de l'AAAS, à Vancouver, Colombie-Britannique, du 16 au 20 février prochain.

La liste des protestataires et un compte rendu de la décision de l'AAAS de révoquer l'autorisation données à la CAPS de parrainer un kiosque sont publiés dans le dernier numéro de la revue trimestrielle The Social Contract. Les auteurs sont David Schindler, professeur d'écologie Killam Memorial à l'Université de l'Alberta, Madeline Weld, présidente de l'Institut canadien de la population, et Stuart Hurlbert, professeur émérite en biologie de l'Université de San Diego.

Le professeur Hurlbert, membre du Conseil d'administration du CAPS, est d'avis que l'AAAS fait preuve d'une approche contraire à l'éthique qui favorise la répression du droit de parole et celle d'un débat ouvert. « Avec une population mondiale qui dépasse les sept milliards de personnes (une augmentation de six milliards au cours des 12 dernières années seulement), il est urgent et opportun de débattre les implications en lien avec les pressions qu'exerce la migration des populations », précise-t-il. Et il ajoute : « Nous devons demander à l'AAAS pourquoi elle craint de discuter de la stabilisation de la population américaine en la réduisant, comme le recommandent de nombreux chercheurs environnementaux et spécialistes en matière de démographie, et ce, au point qu'elle censure ouvertement le droit de parole et l'accès à l'information. »

Une autre preuve que l'AAAS craint débattre la question de la population, de l'immigration et de l'environnement vient du fait qu'elle a rejeté une autre demande de kiosque soumise par M. Schindler et Mme Weld de l'Institut canadien de la population (ICP).

La revue The Social Contract est une publication trimestrielle d'affaires publiques qui traitent de problèmes démographiques et environnementaux. Elle est publiée par U.S. Inc., une fondation (501(c)(3)) sans but lucratif et éducationnelle basée au Michigan.

SOURCE The Social Contract Press

Renseignements :

Stuart Hurlbert, +1-619-594-5409, shurlbert@sunstroke.sdsu.edu, Madeline Weld, madweld@rogers.com, David Schindler, d.schindler@ualberta.cawww.thesocialcontract.com

Profil de l'entreprise

The Social Contract Press

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.