Dès 2010 - Rosemont-La Petite-Patrie entreprend la lutte aux îlots de chaleur

MONTRÉAL, le 10 juin /CNW Telbec/ - L'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie innove en matière de lutte aux îlots de chaleur en mettant de l'avant plusieurs mesures au cours des prochains mois.

L'objectif est d'agir promptement et efficacement pour contrer le phénomène de réchauffement climatique intense propre aux milieux urbains denses, en particulier dans le secteur de la Petite Italie et les zones industrielles désaffectées plus au sud et à l'ouest.

"Le dynamique développement résidentiel qui anime actuellement le site des anciens ateliers municipaux et le secteur Bellechasse, au cœur de l'îlot ciblé, nous offre l'opportunité d'ajouter aux efforts de verdissement et de changer radicalement les conditions de ces anciennes zones propices aux îlots de chaleur", indique le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François W. Croteau.

    
    Toitures écoénergétiques
    ------------------------
    

L'arrondissement entend mettre en place une réglementation exigeant l'utilisation de matériaux écoénergétiques pour la construction ou la rénovation complète de toitures plates. "Ce changement exige peu d'efforts et d'adaptation technologique de la part des propriétaires d'immeubles et des entrepreneurs, comparativement au gain énergétique, a-t-il poursuivi. Par exemple, un toit blanc capte 15 % de la chaleur solaire et une traditionnelle toiture de goudron, 85 %."

Plusieurs autres mesures figurent également à l'agenda, dont l'augmentation de la densité arboricole et le soutien à l'aménagement de ruelles vertes.

    
    Des arbres, encore des arbres
    -----------------------------
    

La végétalisation constitue une piste d'intervention à la portée de l'arrondissement. Dès cette année, une bonne partie des arbres plantés sur l'ensemble du territoire ira spécifiquement enrichir le couvert végétal des zones plus sensibles.

L'arrondissement veut aussi associer divers partenaires, dont la Commission scolaire de Montréal et les comités d'école intéressés à verdir leur cour, en vue de présenter un projet de financement au Programme d'adaptation aux changements climatiques du gouvernement du Canada. L'arrondissement visera, entre autres, à augmenter la verdure dans les zones scolaires du secteur ciblé.

L'arrondissement va mettre des mesures en place pour obliger les projets de constructions à comprendre un minimum de 20 % d'espace de verdissement. Il interdira, dès l'automne 2010, l'aménagement de surfaces à base de bitume dans le secteur résidentiel pour toute nouvelle construction, alors que les stationnements commerciaux, institutionnels ou industriels de plus de dix unités devront aménager un couvert végétal de 15 % de leur superficie totale.

    
    Dix ruelles vertes
    ------------------
    

Par ailleurs, l'arrondissement s'affaire actuellement à implanter une nouvelle stratégie en vue d'encourager et de soutenir l'aménagement de ruelles vertes, en collaboration avec la Société de développement environnemental de Rosemont "Nous espérons soutenir le déploiement de dix ruelles par an, au cours des quatre prochaines années", précise le maire.

"Nous voulons pouvoir témoigner, dans un avenir rapproché, de nos efforts à nous engager résolument et fermement dans une logique de développement durable. Nos échéanciers sont réalistes et nous permettront de bénéficier des premiers apports de façon rapide et exponentielle", a-t-il conclu.

SOURCE Communiqués Montréal

Renseignements : Renseignements: Serge Fortin, chargé de communication, 514 872-1776; Source: Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.