Depuis 5 ans, en moyenne 22 travailleurs par année ont été victimes d'un malaise résultant du travail à la chaleur - Coup de chaleur : la CSST rappelle les moyens pour le prévenir

JOLIETTE, QC, le 19 août 2015  /CNW Telbec/ - Alors que le Québec connaît ces jours-ci des températures particulièrement élevées, la CSST rappelle aux employeurs et aux travailleurs qu'il peut être dangereux, voire mortel, d'effectuer un travail physique à la chaleur. Il est donc essentiel de prendre les mesures de prévention pour éviter un coup de chaleur.

Certains secteurs d'activité sont plus à risque, dont la foresterie, l'agriculture, la construction, l'aménagement paysager et les scieries. Le danger est plus grand lors des premiers jours de grandes chaleurs, alors que le corps n'est pas encore acclimaté à ces températures. Rappelons qu'entre 2010 et 2014, au Québec, en moyenne 22 travailleurs par année ont été victimes d'un malaise résultant du travail à la chaleur, communément appelé « coup de chaleur ».

Le coup de chaleur se produit lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir adéquatement. Afin de prévenir un tel incident, employeurs et travailleurs doivent prendre les mesures préventives qui s'imposent. D'abord, l'employeur doit organiser le travail en attribuant des tâches plus légères à effectuer en rotation. Ultimement, certaines tâches très lourdes doivent être reportées à d'autres moments. L'employeur doit aussi prévoir des pauses plus longues et plus fréquentes dans des endroits de repos climatisés ou à l'ombre, et fournir aux travailleurs de l'eau fraîche en quantité suffisante. L'employeur doit informer tous les travailleurs et les superviseurs sur les risques liés aux coups de chaleur et les moyens de les prévenir. De leur côté, les travailleurs doivent respecter les mesures mises en place, boire au minimum un verre d'eau toutes les vingt minutes et porter des vêtements légers et de couleurs claires.

Quoi faire si un malaise causé par la chaleur survient?

En tout temps, employeurs et travailleurs doivent être vigilants, surveiller l'apparition de symptômes ainsi que les signes d'un malaise causé par la chaleur. En plus de souffrir d'étourdissements, de vertiges ou d'une grande fatigue, une personne qui subit un coup de chaleur peut tenir des propos incohérents, perdre l'équilibre, ou encore s'évanouir. Si un coup de chaleur est soupçonné, il faut immédiatement alerter les secouristes et les services d'urgence (911), transporter le travailleur à l'ombre ou dans un endroit frais, lui retirer ses vêtements, asperger son corps d'eau et le ventiler le plus possible. On peut donner à la victime de l'eau fraîche en petite quantité si elle est consciente et lucide.

Où se renseigner?

Pour plus d'information sur les coups de chaleur, visitez le site Web de la CSST au csst.qc.ca/chaleur. Vous pourrez entre autres y visionner la vidéo Travailler à la chaleur… Attention!, qui présente les étapes à suivre en cas de coup de chaleur. La vidéo est également accessible au youtube.com/lacsst.

La CSST offre également un outil pour évaluer rapidement, selon le type de travail effectué, le niveau de risque auquel le travailleur est exposé, en fonction de la température de l'air et de l'humidité, tout en tenant compte de l'ensoleillement et de son habillement :
csst.qc.ca/prevention/theme/coup_chaleur/Pages/evaluer-niveau-risque.aspx

35 ans au cœur de la santé et de la sécurité du travail

La CSST, qui souligne en 2015 ses 35 années d'existence, soutient les employeurs et les travailleurs du Québec dans la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Annuellement, ce sont près de 200 000 employeurs qui cotisent à la CSST et plus de 3,7 millions de travailleurs qui bénéficient de sa couverture d'assurance. La CSST fait de la prévention un engagement quotidien et poursuit son travail visant à faire de la santé et la sécurité du travail une valeur de société. Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs.

Pour en savoir davantage sur la mission de la CSST, visitez notre site Web, au csst.qc.ca.

 

Source :

Chantale Beaudoin, communicatrice régionale
CSST - Direction régionale de Lanaudière
Tél. : 450 753-2600, poste 2719, ou 1 800 461-4489
chantale.beaudoin@csst.qc.ca




 

SOURCE Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Chantale Beaudoin, communicatrice régionale, CSST - Direction régionale de Lanaudière, Tél. : 450 753-2600, poste 2719, ou 1 800 461-4489, chantale.beaudoin@csst.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.csst.qc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.