Dépôt du rapport de la Commission Godbout sur la fiscalité - Vaudrait mieux taxer les banquiers que les couches pour bébés

QUÉBEC, le 19 mars 2015 /CNW Telbec/ - « Sommes-nous rendus si pauvres au Québec qu'il nous faut maintenant taxer les couches pour bébés? », s'est demandé le député solidaire de Mercier, Amir Khadir, après la lecture du rapport de la Commission d'examen de la fiscalité québécoise présidée par le fiscaliste Luc Godbout

« Les mesures proposées par M. Godbout n'ont rien d'original. Elles sont en droite ligne avec ce qu'il propose depuis des années. On se demande si c'était nécessaire pour le gouvernement de payer 2,5 millions de dollars pour se faire dire ce qu'il voulait entendre.  Les membres de la commission ont raté une belle occasion d'en finir avec l'injustice fiscale et les privilèges des plus riches », déplore M. Khadir.

Selon Québec solidaire, l'augmentation des tarifs et des taxes à la consommation pour réduire l'impôt sur le revenu n'est pas une mesure équitable. « Avec un réaménagement fiscal, le rapport Godbout ouvre la porte à d'autres cadeaux pour les personnes à plus hauts revenus. Malgré quelques mesures pour protéger les plus pauvres, c'est la classe moyenne qui serait la plus pénalisée. Cette commission a manqué de courage pour s'en prendre aux secteurs économiques privilégiés comme les banques», affirme le député solidaire.

La liste des mesures nuisibles à la classe moyenne et aux moins nantis est longue : augmentation de la TVQ, retour de la TVQ sur les couches et sur les livres, abolition progressive du remboursement de la TVQ aux organismes de bienfaisance, augmentation de la taxe sur l'essence en région, l'élargissement de la liste des produits alimentaires taxés, une augmentation des frais de garde pour une partie de la population, la disparition du crédit pour travailleur, la disparition du crédit pour pompier volontaire et la liste continue.Certaines mesures proposées par M. Godbout ne profiteront qu'aux plus riches. 

« Prenez par exemple, la question de la taxe santé. Sur papier, c'est une bonne chose. Toutefois, elle profitera d'abord aux plus hauts revenus qui paient présentement 1000$ par année alors qu'une partie de la population en est exemptée ou paie un taux réduit de 100 ou 200 $ », explique M. Khadir.

Québec solidaire reconnaît qu'il y a tout de même quelques mesures positives : une augmentation du crédit de solidarité, une augmentation substantielle de la déduction de base et une augmentation du nombre de paliers d'imposition. « Connaissant les façons de faire du gouvernement Couillard, je me doute que ce ne sont pas ces propositions qu'il retiendra, mais bien celles qui visent à augmenter les tarifs et les taxes à la consommation.  Proportionnellement, une augmentation des taxes à la consommation touche davantage les plus bas revenus », ajoute le député solidaire.

Le rapport Godbout est également un rendez-vous manqué avec l'audace dont il faudrait faire preuve en matière d'environnement. «Depuis des années, de nombreux intervenants exigent un bonus-malus sur les frais d'immatriculation afin de récompenser les personnes qui font le choix d'un plus petit véhicule. Le rapport Godbout est muet sur cette demande et va même jusqu'à augmenter les tarifs de base d'électricité et introduire un palier supplémentaire pour les «grands consommateurs», ce qui nuira au déploiement de l'automobile électrique et qui fera mal aux propriétaires de vieilles maisons.»

Québec solidaire rappelle qu'il ne s'agit pour le moment que de propositions. Il faudra maintenant tenir un véritable débat de société pour confronter la vision de M. Godbout et du gouvernement libéral  à une vision alternative solidaire de la fiscalité.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, 418-473-2579

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.