Dépôt des demandes patronales - L'ACQ veut trouver des solutions avec les
représentants syndicaux

ANJOU, QC, le 8 déc. /CNW Telbec/ - Le comité de négociation des secteurs institutionnel/commercial et industriel de l'Association de la construction du Québec (ACQ) a déposé aujourd'hui les demandes patronales, et plutôt que de chiffrer les exigences des entrepreneurs qu'elle représente, l'ACQ veut analyser la situation et surtout trouver des solutions avec les représentants de l'Alliance syndicale.

"Nous constatons que l'enrichissement des travailleurs se concrétise par le nombre d'heures travaillées annuellement, et pas nécessairement par des augmentations sous toutes leurs formes. Selon nous, cette ronde de négociation est l'occasion d'effectuer un tournant majeur afin d'améliorer la productivité", a déclaré Lyne Marcoux, négociatrice en chef.

La porte-parole du comité de négociation de l'ACQ a tenu à rappeler les différences entre les deux secteurs institutionnel/commercial et industriel : "Pour le secteur institutionnel/commercial, l'amélioration de la flexibilité et l'élimination des pertes de temps représentent des impératifs tandis que pour le secteur industriel, un examen de toutes les clauses s'impose dans le but d'une rationalisation qui permettra de freiner les problèmes structurels." Selon la négociatrice en chef, plusieurs clauses des conventions collectives sont le résultat de luttes ou de tractations menées par les travailleurs. "Il s'agit d'acquis qui répondaient à des situations du passé, mais les temps ont changé", a-t-elle ajouté.

Pour ce qui concerne les salaires, les vacances et les avantages sociaux, l'ACQ reconnaît qu'il s'agit de facteurs importants de rétention de main-d'œuvre et elle n'entend pas les réduire. Par contre, le comité de négociation admet que les travailleurs de la construction sont couverts par des régimes de retraite et d'assurance collective qui font l'envie de l'ensemble des travailleurs québécois.

Mentionnons que l'ACQ a effectué au cours des six derniers mois des consultations auprès des employeurs de neuf régions du Québec, des associations d'entrepreneurs spécialisés, du comité des entrepreneurs généraux, de la Coalition des entrepreneurs industriels du Québec ainsi que des représentants des donneurs d'ouvrage.

À propos de l'ACQ

À travers ses différents mandats de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs en construction, l'ACQ représente quelque 15 000 entreprises, qui emploient plus de 100 000 travailleurs. Ses membres, œuvrant principalement dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I), comptent près de 59 % des 132 millions d'heures travaillées prévues dans l'industrie en 2009. Selon la Loi R-20, l'ACQ est l'agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs IC/I. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l'entremise de ses plans de garantie Qualité Habitation et Qualité Rénovation. Pour en savoir plus sur l'ACQ : www.acq.org

SOURCE Association de la construction du Québec

Renseignements : Renseignements: Gisèle Bélanger, responsable des communications, Direction des communications et affaires publiques, (514) 354-0609, poste 262, belangerg@prov.acq.org; Source: Association de la construction du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.