Déploiement en Ontario d'un programme qui réduit les passages aux urgences attribuables aux surdoses d'opioïdes et améliore les soins fournis aux patientes et patients

TORONTO, le 6 juill. 2017 /CNW/ - Un programme qui fournit des soins de meilleure qualité et plus rapidement aux personnes aux prises avec les opioïdes ou l'alcool est déployé dans sept villes de la province. D'après les premiers résultats, les hôpitaux de ces villes constatent moins de passages aux urgences et d'hospitalisations et de meilleurs résultats grâce aux nouveaux programmes de suivi et aux soutiens plus nombreux fournis en milieu communautaire.

 

Selon l'Ontario Drug Policy Research Network, en 2014 seulement, il y a eu 3 200 passages aux urgences en Ontario à cause des opioïdes, dont environ la moitié a donné lieu à une hospitalisation. De plus, d'après un récent rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé, en 2015-2016, il y a eu plus de 24 200 hospitalisations attribuables à l'alcool en Ontario.

Le programme META:PHI (Mentoring, Education, and Clinical Tools for Addiction: Primary Care-Hospital Integration) première initiative dans son genre, s'attaque au problème en créant des cliniques de soins contre les dépendances à accès rapide qui intègrent les soins reçus aux urgences et dans les hôpitaux avec les soins primaires et les soins communautaires de première ligne (tels que ceux fournis dans les centres de gestion du sevrage et les abris). Il est désormais possible pour les patients de faire la transition rapidement et facilement entre les urgences et une clinique à accès rapide puis, une fois leur état stabilisé, d'être dirigés vers un fournisseur de soins primaires.

Les gens indiquent vivre de meilleures expériences pendant leur traitement, que leur problème de dépendance est pris en charge et se sentir moins stigmatisés - ce que les personnes en proie aux dépendances indiquent souvent ressentir.

« Les cliniques de soins contre les dépendances à accès rapide créées dans le cadre du projet META:PHI offrent un accès immédiat à des traitements essentiels, explique le Dr Meldon Kahan, responsable du projet META:PHI et directeur médical du service de toxicomanie à l'Hôpital Women's College. Le Canada vit actuellement une crise des opioïdes, et ce modèle de traitement nous offre un moyen réaliste et efficace d'y faire face. »

Mis au point par le Dr Kahan, son équipe et la direction de l'hôpital Women's College, le projet META:PHI est issu de la nécessité de fournir des soins plus accessibles fondés sur des données factuelles. Grâce au soutien du programme ARTIC (Adopting Research to Improve Care), le projet META:PHI a pris en charge 861 patients, qui ont été traités dans des cliniques à accès rapide et ont bénéficié de soins améliorés dans des hôpitaux et cliniques de soins primaires d'Ottawa, de Sudbury, de London, d'Owen Sound, de Sarnia, de St. Catharines et de Newmarket.

ARTIC est un programme codirigé par le Council of Academic Hospitals of Ontario (CAHO) et Qualité des services de santé Ontario. Il a pour mandat d'accélérer la propagation de soins qui ont fait leurs preuves.

« Le programme META:PHI a un véritable impact sur la vie des gens et des familles, affirme Karen Michell, directrice générale de la CAHO. Une approche intégrée et plus soutenue contribue à modifier la façon dont le système de santé de l'Ontario traite les gens qui souffrent de dépendance et ARTIC joue un rôle clé en faisant profiter d'autres localités de la province de la réussite du programme. »

Réduire le nombre de passages aux urgences

Beaucoup de personnes en proie aux opioïdes ou à l'alcool n'ont pas de plan de soins coordonnés. Cette fragmentation des soins fait que les gens se retrouvent à maintes reprises dans un centre de traitement ou aux urgences après une surdose. À leur sortie, ils ne sont pas toujours dirigés vers un programme de traitement continu, ou attendent parfois des mois avant d'être admis dans un programme.

Les résultats du projet META:PHI indiquent qu'en permettant aux gens d'accéder à un traitement de soutien plus rapidement, appliqué de façon plus intégrée, on réduit les passages aux urgences attribuables aux opioïdes ou à l'alcool.

À Horizon Santé-Nord, à Sudbury, par exemple, les membres du personnel clinique ont calculé le nombre de personnes prises en charge dans le cadre du programme META:PHI qui sont allées aux urgences 90 jours avant et après leur premier rendez-vous dans une clinique à accès rapide et ont constaté une diminution de 63 pour 100 des passages aux urgences. La clinique à accès rapide de Sarnia, qui a utilisé la même méthode de calcul, a constaté une réduction de 45 pour 100 des passages aux urgences.

Selon un rapport de Qualité des services de santé Ontario intitulé 9 millions d'ordonnances, près de deux millions d'Ontariennes et Ontariens se font prescrire des opioïdes chaque année − autrement dit, une personne sur sept ou 14 pour 100 de la population de la province.

« La consommation d'opioïdes augmente en Ontario et les dépendances sont un problème très grave, déclare le Dr Joshua Tepper, président-directeur général de Qualité des services de santé Ontario. Le projet META:PHI vise à faciliter l'accès à des soins de qualité tout en réduisant la pression sur les urgences hospitalières qui constatent davantage de surdoses attribuables aux opioïdes. »

Les cliniques META:PHI financées par le programme ARTIC estiment qu'elles traiteront plus de 2 000 personnes d'ici le début de 2018. Le nombre de personnes traitées devrait augmenter d'année en année à mesure que les cliniques accroîtront la capacité et continueront de se propager. Grâce à un financement du RLISS du Centre-Toronto, cinq nouvelles cliniques META:PHI à accès rapide seront établies dans la région de Toronto au cours des 18 prochains mois en plus des deux cliniques existantes.

ARTIC
ARTIC est un concept qui a fait ses preuves, en vertu duquel des soins fondés sur des données factuelles sont prodigués plus rapidement et de façon plus constante à plus de gens en Ontario. Soutenu par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, ARTIC fournit aux équipes un financement et un soutien actif pendant deux ans environ pour que davantage de fournisseurs de soins appliquent cette méthode de soins de façon durable en Ontario.

L'initiative DA VINCI (Depression and Alcoholism - Validation of an Integrated Care) est un autre exemple de projet déployé dans le cadre du programme ARTIC. Bien que la dépression et l'alcoolisme aillent souvent de pair, on les a toujours dépistés et traités séparément. DA VINCI, qui avait été établie à l'origine au Centre de toxicomanie et de santé mentale, est le premier programme au Canada à dépister et à traiter systématiquement les deux ensemble. Le programme, qui a été mené à bien avec succès dans huit autres organismes de soins, a constaté une réduction de la dépression et de l'alcoolisme chez les personnes qui ont suivi le programme.

Pour en savoir plus sur ARTIC et ses programmes et la façon dont il améliore la qualité des soins partout en Ontario, consultez les sites Web du Council of Academic Hospitals of Ontario ou Qualité des services de santé Ontario.

À propos du CAHO
Le Council of Academic Hospitals of Ontario (CAHO) représente les 23 instituts de recherche hospitaliers de l'Ontario qui jouent un rôle unique et crucial dans le système de santé de la province. Ensemble, nous fournissons des services de pointe en matière de soins, formons la prochaine génération de professionnelles et professionnels de la santé, et menons des recherches avant-gardistes afin de découvrir aujourd'hui les soins du futur. En tant que chefs de file du système, nous nous fondons sur ce travail pour générer le savoir-faire et les données factuelles nécessaires au changement et édifier un Ontario plus dynamique, plus prospère et plus intelligent. Pour plus de détails, visiter www.caho-hospitals.com.

À propos de Qualité des services de santé Ontario
Qualité des services de santé Ontario est le conseiller provincial en matière de qualité des soins de santé en Ontario. Fidèle à sa mission d'assurer l'excellence des soins pour tous les habitants de la province, Qualité des services de santé Ontario publie des rapports sur la performance du système, élabore des normes relatives à la qualité des soins, évalue l'efficacité des nouveaux services et technologies de la santé, et prône des initiatives d'amélioration de la qualité afin d'instaurer des changements durables et positifs. Visiter www.hqontario.ca pour en savoir plus.

SOURCE Qualité des services de santé Ontario



Renseignements : Pour plus de détails ou organiser une entrevue, contacter : Carolyn Lovas, Conseillère principale en communications, Qualité des services de santé Ontario, 416 706-9993, poste 117, carolyn.lovas@hqontario.ca, @QSSOntario; Elise Bradt, Conseillère en communications, 416 205-1469, ebradt@caho-hospitals.com, @CAHOhospitals, #onHWS

LIENS CONNEXES
http://www.hqontario.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.