Départ du directeur général de la Sûreté du Québec : La ministre Lise Thériault annonce des changements à la direction de la Sûreté du Québec

QUÉBEC, le 13 août 2014 /CNW Telbec/ - La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Mme Lise Thériault, confirme le départ du directeur général de la Sûreté du Québec, M. Mario Laprise. Celui-ci assumera à compter de septembre prochain de nouvelles fonctions chez Hydro-Québec. Une entente a été conclue entre la Sûreté du Québec et Hydro-Québec à cet effet. La ministre tient à remercier M. Laprise pour son engagement et sa contribution à la sécurité des citoyens au cours des derniers mois, à titre de directeur général de la Sûreté du Québec.

Quant à la nomination du successeur de M. Laprise, la ministre annonce que le gouvernement a adopté un décret aujourd'hui formant un comité de sélection de candidats aptes à exercer la charge de directeur général de la Sûreté du Québec. Ce comité, dont la présidence est assurée par Mme Marie Gagnon, directrice générale de l'École nationale de police du Québec, est également composé de Me Danièle Montminy, administratrice d'État, de M. Richard Bélanger, ex-directeur du Service de police de Châteauguay, et de M. Robert Lavigne, ex-directeur de la Sûreté du Québec. Ce comité devra soumettre à la ministre, au plus tard le 14 novembre 2014, une liste d'au moins trois personnes ayant été déclarées aptes à exercer la charge de directeur général de la Sûreté du Québec, parmi lesquelles sera nommé ce dernier.

« La mise en place de ce processus de sélection s'inscrit dans une volonté gouvernementale de conférer une transparence accrue au processus de nomination », a expliqué la ministre Thériault. « Le comité est composé de personnes possédant une expérience et une expertise variées, reconnues et complémentaires, qui sauront assurément évaluer avec rigueur et crédibilité les aptitudes des candidats à cette importante fonction. Les membres de ce comité ne seront pas rémunérés. Ils auront cependant droit au remboursement des frais de voyage et de séjour occasionnés par l'exercice de leurs fonctions conformément aux règles établies par décret gouvernemental », a renchéri la ministre.

Enfin, la ministre annonce que M. Luc Fillion, actuellement directeur général adjoint à la surveillance du territoire, assumera l'intérim à la direction générale de la Sûreté du Québec à compter de ce jour.

« Je me suis assurée que l'état-major de la Sûreté du Québec ainsi que les autorités du ministère de la Sécurité publique apporteront toute leur collaboration durant la transition afin que celle-ci se déroule de manière harmonieuse et efficace », a déclaré la ministre Thériault.

Notes biographiques des membres du comité de sélection

Marie Gagnon, présidente du comité de sélection

Mme Gagnon possède une expertise pointue en matière de formation policière au Québec ainsi que sur les exigences de la profession policière et sur les besoins de la population à cet égard. Elle a une vision globale de la police au Québec et de son devenir.

Marie Gagnon occupe le poste de directrice générale de l'École nationale de police du Québec (ENPQ) depuis septembre 2010. Elle siégeait depuis 2001 à la Commission de formation et de recherche de l'ENPQ, dont le mandat consiste notamment à donner son avis au conseil d'administration de l'École sur tout ce qui concerne la formation policière.

Mme Gagnon possède par ailleurs une expertise en criminologie, en développement, en évaluation et en implantation de programmes de formation. En effet, elle est titulaire d'une maîtrise en criminologie de l'Université de Montréal et d'un certificat en gestion des ressources humaines de l'École des hautes études commerciales.

De 2009 jusqu'à sa nomination, elle agissait comme directrice des études au Collège de Montmorency. Auparavant, elle avait assuré différentes fonctions au sein du Collège de Maisonneuve, soit celles de directrice adjointe des études, de coordonnatrice du département des techniques auxiliaires de la justice et de professeure au Département des techniques auxiliaires de la justice.

Robert Lavigne, membre du comité de sélection

M. Lavigne possède une connaissance approfondie du rôle et des responsabilités du directeur général de la Sûreté du Québec, ayant lui-même déjà exercé cette fonction. Il possède par ailleurs une expertise pointue dans le domaine policier et, plus spécifiquement, de la Sûreté du Québec et des enjeux auxquels l'organisation est confrontée.

Robert Lavigne a fait carrière pendant 32 ans au sein de la Sûreté du Québec. Au moment de sa retraite en 1995, il agissait comme directeur général de la Sûreté du Québec depuis 1988. Avant sa nomination, il occupait le poste d'adjoint exécutif du directeur général.

Au cours de sa carrière, il a occupé diverses fonctions, dont celles de patrouilleur, d'enquêteur, de technicien en scène de crime, de directeur de poste, de conseiller en police autochtone, de commandant de district, de conseiller en mesures d'urgence et de directeur général adjoint à la surveillance du territoire.

Richard Bélanger, membre du comité de sélection

M. Bélanger a fait carrière au sein de la police et possède une large expertise en la matière. Ayant assumé ses fonctions non seulement au sein de la Sûreté du Québec de 1970 à 1996, mais également de différents corps de police municipaux, il dispose d'une connaissance de la police municipale au Québec, de ses enjeux ainsi que des liens qu'elle entretient avec la Sûreté du Québec. Ayant connu différents milieux, il est en mesure de jeter un regard externe sur l'organisation, en plus d'être un gestionnaire ayant fait ses preuves.

Richard Bélanger a terminé sa carrière de policier à titre de directeur du Service de police de la Ville de Châteauguay, de 2007 à 2010. Auparavant, il a été directeur (2003 à 2006), directeur adjoint aux enquêtes criminelles (2001 à 2002) du Service de police de la Ville de Longueuil ainsi que directeur du Service de police de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville (1996 à 2001).

Danièle Montminy, membre du comité de sélection

Ayant occupé différentes fonctions clés au sein du gouvernement du Québec et occupant actuellement un poste d'administratrice d'État, Me Montminy possède une solide expertise en droit, combinée à des expériences en gestion de haut niveau. Elle est bien au fait du fonctionnement du gouvernement et des attentes à l'égard des titulaires d'emplois supérieurs en matière de profil et d'aptitudes recherchés.

Me Danièle Montminy a occupé, entre 2007 et 2012, le poste de secrétaire générale associée à la législation au sein du ministère du Conseil exécutif. Elle siège depuis au sein du conseil d'administration de l'École nationale d'administration publique.

Elle a auparavant fait carrière au sein du ministère de la Justice du Québec, où elle a notamment assumé la fonction de sous-ministre et de sous-ministre associée, après avoir été pendant plusieurs années avocate au sein du ministère de la Justice, de la Commission de la santé et de la sécurité du travail et de la Commission des accidents du travail.

 

SOURCE : Ministère de la Sécurité publique

Renseignements : Source: Emilie Simard, Attachée de presse par intérim, Cabinet de la ministre de la Sécurité publique, 418 643-2112

LIENS CONNEXES
http://www.msp.gouv.qc.ca/index.asp

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.