Démission de Jacques Daoust - Le premier ministre Philippe Couillard doit des explications aux Québécois

QUÉBEC, le 19 août 2016 /CNW Telbec/ - Après que le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, Jacques Daoust, ait pris la décision qui s'imposait, soit celle de remettre sa démission, le chef de l'opposition officielle et député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, ainsi que le député de Sanguinet et porte-parole du Parti Québécois en matière d'économie, Alain Therrien, jugent que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, doit de nombreuses explications aux Québécois afin que toute la lumière soit faite sur le processus de décision et les façons de faire de son gouvernement.

« Pourquoi Philippe Couillard attend-il toujours un scandale pour agir et faire les vérifications? Il savait très bien que la commission parlementaire s'en venait, la semaine prochaine; pourquoi ni son bureau ni celui de la ministre Anglade n'a fait les vérifications nécessaires auprès d'Investissement Québec, notamment à propos de la supposée absence de Jacques Daoust lorsque le conseil d'administration s'est réuni pour discuter de l'avenir de Rona? Pourquoi personne n'a vérifié après le rapport de la vérificatrice générale, après que le Parti Québécois ait déposé les procès-verbaux et, finalement, après les courriels dévoilés hier? C'est inacceptable, et ça pose de sérieuses questions quant à la chaine décisionnelle au sein de ce gouvernement », a soutenu le chef de l'opposition officielle.

« La ministre Dominique Anglade, de son côté, savait-elle qu'Investissement Québec s'affairait à rassembler toutes les pièces et l'information quant à la vente des actions de Rona? Dans cette histoire, toutes les personnes qui devaient être imputables, en premier lieu le ministre Daoust, ont menti sur leur responsabilité. Qui est imputable, au sein de ce gouvernement? Qui prend ses responsabilités? », a poursuivi Sylvain Gaudreault.

Alain Therrien a quant à lui insisté pour que la commission parlementaire devant avoir lieu la semaine prochaine se tienne en présence de l'ancien chef de cabinet Pierre Ouellet. « La commission est toujours nécessaire. Il faut faire la lumière, savoir qui décide au sein de ce gouvernement. Le premier ministre et les ministres, ou bien les directeurs de cabinet et les sous‑ministres? Cette démission vient illustrer une nouvelle fois le manque d'intérêt du premier ministre pour les affaires de l'État. Ça lui prend toutes les preuves et encore plus avant de bouger ou même de vérifier l'information. Cela n'a pas de sens; nous devons savoir qui décide au sein du gouvernement libéral », a conclu Alain Therrien.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.