Défi accepté! Les leaders canadiens acceptent de prêter leur siège afin de reconnaître que « les filles ont leur place » lors de la Journée internationale de la fille

Des filles ambassadrices de l'organisme Plan International Canada combleront les sièges de décideurs politiques, du monde des affaires et du monde de l'éducation pour changer les perceptions et inspirer le leadership chez les filles

TORONTO, le 28 sept. 2016 /CNW/ - Les leaders canadiens ont accepté de relever le défi et de laisser une jeune fille combler leur siège afin de souligner la 5e Journée internationale de la fille. En vue de la Journée internationale de la fille qui sera célébrée le 11 octobre dans tout le pays, plusieurs groupes de jeunes Canadiennes remarquables combleront des sièges de postes importants afin d'illustrer le droit de chaque fille d'avoir des possibilités équitables dans la vie -- des sièges comme celui des ministres Marie-Claude Bibeau, Patricia Hajdu, Carolyn Bennett, Catherine McKenna et Bill Morneau; de la Whip du NPD, Marjolaine Boutin-Sweet; de la députée conservatrice de Lethbridge, Rachael Harder; de l'ambassadeur du Canada aux Nations Unies, Michael Grant; de la directrice de l'Ottawa-Carleton District School Board, Dre Jennifer Adams et ceux de plusieurs autres distingués leaders canadiens.

Plan International Canada, l'équipe à l'origine de la fantastique initiative Parce que je suis une fille et qui appuie le mouvement qui soutient que les filles ont leur place (#GirlsBelongHere) dans les sièges des décideurs politiques, économiques et du monde des affaires, tant au Canada que dans le monde.

« Nous pouvons bâtir le monde dont nous rêvons -- mais seulement si la moitié de la population n'est plus laissée en plan. Nous disons sans cesse aux filles qu'elles sont capables de faire tout ce qu'elles désirent, donnons-leur donc la chance d'être vues et entendues », a affirmé Caroline Riseboro, présidente et chef de la direction de Plan International Canada et l'une des dirigeantes qui laissera sa place à une fille pour la journée. « Nous sommes impressionnés qu'un si grand nombre de leaders canadiens croient en ces filles et soient allés jusqu'à leur donner une occasion précieuse lors de la Journée internationale de la fille. »

Dans le monde, des millions de filles portent le fardeau de la pauvreté, se voient refuser l'accès à l'éducation, sont obligées de se marier et subissent de la violence parce qu'elles sont jeunes et qu'elles sont nées femmes. La majorité des 1,2 milliard de personnes vivant dans l'extrême pauvreté sont des filles et des femmes. Plus de 62 millions de filles dans le monde ne vont toujours pas à l'école. Chaque année, 15 millions de filles de moins de 18 ans sont mariées et 16 millions de filles de 15 à 19 ans donnent naissance. Dans le monde entier, la proportion de femmes occupant des sièges dans les assemblées législatives est seulement de 22 pour cent. Les filles savent qu'il faut abolir ces barrières qui nuisent à l'atteinte de leur plein potentiel.

« La Journée internationale de la fille est une occasion unique pour les jeunes femmes qui seront nos leaders de demain de se faire entendre et de contribuer activement aux efforts que nous déployons, à titre de gouvernement, pour atteindre l'égalité des sexes », a indiqué l'Honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie du Canada. « Je suis impatiente d'être à l'écoute, de débattre et de discuter de certains des plus grands défis auxquels les femmes de tout âge font face. Ici comme à l'étranger, le Canada s'est engagé à faire la promotion de l'émancipation des femmes et des filles ainsi qu'à appuyer leur entière participation, leur direction et leur prise de décisions dans toutes les sphères de notre société. »

L'initiative canadienne #GirlsBelongHere fait partie d'un mouvement international au sein duquel plus de 120 postes de leaders seront occupés par des filles dans plus de 50 pays dans le monde; des postes comme celui de président du Népal et de maire de Paris. Les filles qui participent feront entendre leur voix et profiteront du fait qu'elles occupent ces sièges pour contribuer de manière concrète aux décisions qui concernent tout un chacun.

« Je crois sincèrement que les filles et les femmes devraient posséder les outils pour offrir le meilleur d'elles-mêmes. Ma passion pour l'égalité entre les sexes a commencé alors que j'étais toute petite et que je percevais le manque d'équilibre dans la répartition du pouvoir entre les hommes et les femmes » a partagé Jathusha, une jeune fille de 17 ans qui partagera le siège de l'Honorable Patricia Hajdu, ministre de la Condition féminine au Canada, lors de la Journée internationale de la fille. « Lorsque j'ai fait du bénévolat à l'étranger, j'ai vu les difficultés dans lesquelles étaient les jeunes filles à cause de la mutilation génitale, des problèmes de santé, de la pauvreté et du manque d'autonomie qui leur est accordée. Cela m'a amenée à m'intéresser à la question de l'égalité homme-femme en l'observant à travers une lunette posée sur le monde. Je suis fière d'être ici aujourd'hui pour faire entendre ma voix. »

Les filles et les femmes ont leur place sur les bancs d'école, dans les sièges des conseils d'administration, au sénat, dans les tribunaux, dans les salles de presse et dans les bureaux de service. Elles ont leur place sur le terrain, comme réalisatrice et dans les laboratoires. Les filles ont leur place (#GirlsBelongHere) partout où des décisions sont prises.

Voici la liste des leaders canadiens qui offrent leur siège pour la Journée internationale de la fille :

  • Caroline Riseboro, présidente et chef de la direction de Plan International Canada
  • L'Honorable Bill Morneau, ministre des Finances
  • L'Honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie
  • L'Honorable Patricia Hajdu, ministre de la Condition féminine
  • L'Honorable Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord
  • L'Honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement Climatique
  • L'Honorable Bardish Chagger, leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite entreprise et du Tourisme (Waterloo)
  • Michael Grant, ambassadeur du Canada aux Nations Unies à New York
  • Marjolaine Boutin-Sweet, Whip du NPD
  • Rachael Harder, députée conservatrice de Lethbridge et porte-parole pour les Jeunes et Personnes handicapées
  • Pino Buffone, surintendant de l'instruction de l'Ottawa-Carleton District School Board
  • Dre Jennifer Adams, directrice de l'Ottawa-Carleton District School Board
  • Robert Witchel, directeur exécutif de la fondation Jays Care

Les Canadiens peuvent suivre la conversation sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #GirlsBelongHere.

En 2009, Plan International Canada a mené une vaste campagne de deux ans à laquelle ont participé des milliers de Canadiens pour créer une Journée internationale de la fille dans la foulée de l'initiative internationale Parce que je suis une fille visant à mettre un terme aux inégalités homme-femme et reconnaissant les droits des filles dans le cadre des droits de l'homme. En décembre 2011, après avoir reçu le soutien unanime du Parlement du Canada et le soutien des Nations Unies, le 11 octobre a officiellement été déclaré Journée internationale de la fille.

À propos de Plan International Canada et Parce que je suis une fille

Fondée en 1937, Plan International est une des toutes premières et des plus importantes organisations internationales de développement, travaillant en partenariat avec des millions de personnes dans le but d'éliminer la pauvreté dans le monde. Plan, une organisation indépendante, sans but lucratif et ouverte à toutes les religions et cultures, n'a qu'un but : améliorer les conditions de vie des enfants. Son initiative, Parce que je suis une fille, d'échelle mondiale, vise à mettre fin à l'inégalité des sexes, à promouvoir les droits des filles et à sortir des millions de filles, et tous ceux que les entourent, de la pauvreté. Pour plus d'information, visitez plancanada.ca/fr et parcequejesuisunefille.ca

Kaili Colford
Responsable principale, Médias et relations publiques, Plan International Canada 
T : 416 920-1654 poste 350 | C : 647-459-7557 | kcolford@plancanada.ca

Irene Whittaker-Cumming
Responsable principale, Communications, Plan International Canada
T : 416 920-1654 poste 549 | C : 647 284-9575 | iwhittakercumming@plancanada.ca

SOURCE Plan Canada

Bas de vignette : "Plan International Canada Inc./Parce que je suis une fille (Groupe CNW/Plan Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160928_C1549_PHOTO_FR_785169.jpg

RELATED LINKS
http://www.plan-international.org/canada

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.