Découverte de stupéfiants dans un conteneur de riz; arrestation de trois personnes

TORONTO, le 7 août 2014 /CNW/ - Une enquête conjointe de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a mené à l'arrestation de trois résidants de la région du Grand Toronto (RGT) pour avoir importé illégalement environ 72,8 kilogrammes de kétamine et 23,5 kilogrammes de noréphédrine.

Cette enquête a débuté lorsque des agents de l'ASFC au port de Montréal ont inspecté un conteneur maritime en transit à destination de Toronto contenant plus de 500 sacs de riz importés de l'Inde. Lors d'un examen plus poussé, les agents de l'ASFC ont découvert une quantité importante de kétamine et de noréphédrine cachée dans certains des sacs de riz. Les agents de l'ASFC ont communiqué avec le bureau de la GRC à Montréal, qui a par la suite informé de cette expédition de stupéfiants la section de la lutte contre les crimes graves et le crime organisé de la GRC de la RGT. La GRC, de concert avec nos organismes partenaires, a mené une enquête locale afin d'identifier les individus responsables de l'importation illégale de la kétamine et de la noréphédrine au Canada. Pour voir des photos, consultez la Salle des nouvelles de la GRC en Ontario et cliquez sur le communiqué pertinent.

À la suite de cette enquête, le 27 juillet, des enquêteurs du Détachement de la GRC de l'Aéroport de Toronto se sont présentés dans un établissement commercial, dans le secteur de la Route 27 et de l'avenue Woodbine à Toronto, et ont arrêté trois suspects de sexe masculin.

« Le crime organisé joue un rôle important dans l'introduction en contrebande de stupéfiants illicites au Canada. La GRC est déterminée à combattre le crime organisé afin d'assurer la sécurité des demeures et des collectivités au bénéfice de tous les Canadiens », a déclaré l'inspecteur Dean DICKSON, commandant de l'équipe de l'Unité de lutte contre les crimes graves et le crime organisé de la RGT du Détachement de la GRC de l'Aéroport de Toronto. « Les résultats de cette enquête montrent bien que la collaboration efficace entre la GRC et ses organismes partenaires permet d'éviter que des drogues illicites ne se retrouvent dans nos collectivités. »

« Pour l'ASFC, il est hautement prioritaire de détecter et d'interdire les stupéfiants illicites pour éviter qu'ils ne se retrouvent dans nos collectivités. Nos agents ont recours à une approche multidimensionnelle fondée sur l'évaluation du risque, le renseignement et les technologies de pointe pour cibler les expéditions illégales. De plus, ils collaborent étroitement avec leurs partenaires nationaux et internationaux afin d'empêcher le commerce transfrontalier des stupéfiants illégaux », a déclaré Pierre Provost, directeur général régional par intérim pour l'ASFC, région du Québec.

La GRC a porté des accusations contre les personnes suivantes en lien avec cette enquête :

  • Itolo MALLOZZI (57 ans), du Comté de Dufferin, en Ontario;
  • Kevin GOWANLOCK (49 ans), d'Orillia, en Ontario;
  • Amritbal GILL (35 ans), de Brampton, en Ontario.

Voici les accusations portées contre ces personnes :

  • importation au Canada d'une substance désignée, à l'encontre du paragraphe 6(1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LDS);
  • possession d'une substance désignée en vue d'en faire le trafic, à l'encontre du paragraphe 5(2) de la LDS;
  • complot en vue de commettre un acte criminel, à l'encontre de l'alinéa 465(1)c) du Code criminel.

MALLOZZI est actuellement détenu. GOWANLOCK et GILL ont été libérés sous caution et doivent comparaître le 2 septembre 2014 au palais de justice de l'Ancien hôtel de ville à Toronto.

La kétamine a émergé sur le marché illicite nord-américain dans la foulée de l'explosion des fêtes technos (raves). Elle est souvent mélangée à d'autres drogues illicites comme la MDMA ou la méthamphétamine. Depuis plusieurs années, l'augmentation du nombre de saisies et du trafic de la kétamine au Canada indique un regain d'intérêt du crime organisé pour cette drogue.

La noréphédrine (ou phénylpropanolamine) sert souvent de précurseur chimique pour la production d'amphétamines, de 4-méthylaminorex et d'autres stupéfiants illicites.

La GRC désire souligner l'assistance que lui ont prodiguée l'ASFC, le service de police de Toronto et le service de police régional de Peel au cours de cette enquête.

Contribuez à renforcer la sécurité de votre collectivité! Si vous avez des renseignements sur ce type de crime transfrontalier, veuillez communiquer avec la GRC de l'Ontario au 1-800-387-0020, avec la ligne sans frais de surveillance frontalière de l'ASFC au 1-888-502-9060 ou, anonymement, avec Échec au crime au 1-800-222-8477. 

SOURCE : Gendarmerie royale du Canada

Renseignements :

Relations avec les médias, GRC
Division « O » (Ontario)
Téléphone : 416-992-4409

Site Web : GRC en Ontario
Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE

Relations avec les médias, ASFC
Région du Québec
Téléphone : 514-350-6130

Site Web : ASFC.GC.CA
Twitter : @Frontierecan
Facebook : Frontierecan
YouTube : Frontierecan


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.