Décorations et citations policières : Trois policiers et deux citoyens de la Mauricie et du Centre-du-Québec reçoivent les honneurs

NICOLET, QC, le 16 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, a décoré trois policiers et deux citoyens pour les gestes héroïques qu'ils ont posés lors d'événements survenus à Trois-Rivières et à Bécancour. Des distinctions leur ont été décernées au cours d'une cérémonie tenue à Nicolet à l'occasion de la 10e Journée de reconnaissance policière.

MM. Claude Lamy et Martin Lessard, tous deux citoyens de Trois-Rivières, ont reçu la Citation d'honneur pour le rôle qu'ils ont joué lors d'un événement survenu le 13 octobre dernier près du Séminaire Saint-Joseph. Alors qu'une adolescente était victime d'une agression brutale, M. Lessard a fait fuir l'assaillant, tandis que M. Lamy a contribué à son arrestation.

Le ministre a aussi décerné la Croix de bravoure à l'agent Daniel Anctil et la Médaille pour action méritoire à l'agent François Boudreau de la Sécurité publique de Trois-Rivières. Le 24 novembre dernier, les deux policiers ont sauvé un homme désespéré des eaux glaciales du fleuve, au parc portuaire de Trois-Rivières.

L'agent Benoit St-Pierre de la Sûreté du Québec s'est quant à lui vu remettre la Médaille pour action méritoire pour avoir sauvé la vie d'une citoyenne qui avait plongé dans les eaux du fleuve avec sa voiture, près de la halte routière de Bécancour.

« Ces policiers et ces citoyens ont tous fait preuve d'un courage et d'un altruisme exceptionnels. Grâce aux interventions de ces hommes, pas moins de trois vies ont été sauvées. Au nom du gouvernement du Québec et de la population, je tiens à souligner leurs gestes héroïques et je les remercie », a déclaré le ministre Coiteux.

Au total, 25 décorations et citations ont été remises par le ministre au cours de la cérémonie d'aujourd'hui. Depuis 1972, ce sont 128 Croix de bravoure, 316 Médailles pour action méritoire, 188 Citations d'honneur et 34 Médailles du dévouement qui ont été décernées par le gouvernement du Québec.

ANNEXE

SÉCURITÉ PUBLIQUE DE TROIS-RIVIÈRES
24 novembre 2015

Agent Daniel Anctil
Croix de bravoure

Agent François Boudreau
Médaille pour action méritoire

Vers 21 h 30 le 24 novembre 2015, les agents Daniel Anctil et François Boudreau répondent à un appel concernant un individu qui se serait jeté dans les eaux du fleuve au parc portuaire de Trois-Rivières. Arrivés sur les lieux, les policiers trouvent le citoyen qui a fait l'appel. Celui-ci tient une veste de flottaison et a déjà jeté à l'eau une bouée munie d'une corde.

Dans l'obscurité, les policiers aperçoivent le désespéré qui montre des signes de fatigue. Il fait près de moins 10 degrés et, à cette période de l'année, les eaux du fleuve sont glaciales. Conscient du danger, l'agent Daniel Anctil retire son équipement, enfile la veste de flottaison, puis se lance à l'eau pour secourir l'homme en péril. Arrivé près de ce dernier, Daniel Anctil prend la bouée puis lui maintient la tête hors de l'eau.

Immédiatement, l'agent François Boudreau saisit la corde et entreprend de ramener les deux hommes vers l'échelle de quai la plus proche. Celle-ci se trouve toutefois à une centaine de mètres plus loin, à contre-courant. L'opération s'avère longue et ardue, sans compter que l'agent Boudreau doit contourner divers obstacles. Au moment où le policier parvient à l'échelle, deux de ses collègues, appelés plus tôt en renfort, arrivent sur les lieux.

Les policiers ne sont toutefois pas au bout de leurs peines. Exténué par l'effort et affaibli par le froid extrême, Daniel Anctil est à bout de forces. Ses jambes ne répondent plus. Sans hésiter, François Boudreau retire son équipement et plonge à son tour dans le fleuve. Il reprend la bouée, puis remplace son collègue et tient contre lui le citoyen. Daniel Anctil peut alors s'accrocher à l'échelle pour éviter d'être emporté par le courant.

Pendant ce temps, les deux agents venus leur prêter main-forte repèrent un bateau gonflable qu'ils réquisitionnent, puis se dirigent, à la rame, près des trois hommes à l'eau. Le courant fort les éloigne toutefois de leur but, si bien que l'agent Boudreau doit confier de nouveau le citoyen à l'agent Anctil pour ramener l'embarcation à la nage. Daniel Anctil et le citoyen sont ensuite rapidement hissés à bord de l'embarcation par les policiers, alors que, de son côté, François Boudreau remonte l'échelle. Arrivés sur les lieux, les services d'urgence prennent en charge les trois hommes qui sont tous victimes d'hypothermie.

Démontrant un courage exceptionnel, les agents Daniel Anctil et François Boudreau ont affronté les eaux glaciales du fleuve pour sauver la vie d'un citoyen désespéré.

Sécurité publique de Trois-Rivières
13 octobre 2015

Claude Lamy
Martin Lessard
Citation d'honneur

Le 13 octobre 2015, Natasha Raymond sort de chez elle pour rejoindre une amie près du Séminaire Saint-Joseph, sur la rue Laviolette à Trois-Rivières. Arrivée près de sa destination, l'adolescente de 14 ans sent soudainement une main sur son épaule. Elle se retourne pour laisser passer l'inconnu, mais celui-ci la saisit et l'oblige à le suivre. Prise de panique, Natasha hurle et tente de fuir, mais l'homme, beaucoup plus fort qu'elle, l'en empêche et la frappe violemment à la tête à l'aide d'une petite masse.

De force, l'agresseur entraîne sa victime vers un endroit plus sombre. Celle-ci résiste, crie et appelle à l'aide. Lorsqu'elle tombe au sol, il la traîne, puis se jette sur elle pour la frapper de nouveau. Désespérée, l'adolescente feint l'inconscience, mais se remet vite à crier alors que l'homme continue de la rouer de coups.

Ses appels à l'aide alertent Martin Lessard, un citoyen qui passait tout près. Celui-ci crie et fait fuir l'assaillant, puis se porte immédiatement au secours de la jeune blessée. Deux autres citoyens, aussi alertés, assistent à cette scène et prennent en chasse le fuyard. Pendant ce temps, Martin Lessard amène Natasha dans un lieu sécuritaire, d'où il appelle les services d'urgence.

Claude Lamy, qui réside tout près, est à son tour alerté par les cris. Sortant de chez lui, il aperçoit le fugitif, suivi de loin par les deux autres citoyens. Ceux-ci lui disent d'arrêter le forcené, tout en l'avertissant qu'il est armé d'une masse. Sans hésiter, Claude Lamy saute sur l'agresseur et le projette au sol. Ce dernier perd son arme, mais se relève aussi vite pour reprendre la fuite.

Bien que l'individu ait pris la fuite, il sera rapidement retrouvé par les policiers grâce aux effets personnels abandonnés et au témoignage des citoyens qui sont intervenus. Natasha, quant à elle, blessée mais sauve, sera rapidement prise en charge par les ambulanciers.

Grâce aux interventions héroïques de messieurs Martin Lessard et Claude Lamy, une adolescente a eu la vie sauve et un agresseur a été arrêté.

SÛRETÉ DU QUÉBEC
16 août 2015

Agent Benoit St-Pierre
Médaille pour action méritoire

Tard dans la nuit du 16 août 2015, l'agent Benoit St-Pierre patrouille avec son équipier lorsqu'un appel sur les ondes indique qu'une personne tenterait de s'enlever la vie à Bécancour. Il s'agit d'une dame qui aurait plongé dans le fleuve avec sa voiture depuis un quai situé près de la halte routière.

L'agent St-Pierre et son collègue sont les policiers le plus près des lieux. Ils savent que, dans de tels cas, chaque seconde compte. Une fois sur place, Benoit St-Pierre repère rapidement la voiture dans l'obscurité. À une dizaine de mètres du quai, elle est immergée jusqu'à la hauteur des poignées des portières.

Les policiers n'ont ni bouée ni gilet de sauvetage à leur disposition, mais ils sont résolus à agir. Pendant que son collègue dirige les phares du véhicule de patrouille vers la voiture dans le fleuve, Benoit St-Pierre retire son équipement et se lance à l'eau. Arrivé à la voiture, l'agent ouvre la porte et trouvent une dame inconsciente à l'intérieur. Aussi vite que possible, il la ramène sur la berge et entreprend des manœuvres de réanimation. Ses efforts sont récompensés lorsque la femme se met à respirer.

Lorsqu'ils arrivent, les ambulanciers constatent que l'état de la dame est critique, mais que l'intervention rapide du policier lui a certainement sauvé la vie. Quelques mois plus tard, l'agent St-Pierre recevait une lettre de la citoyenne qui se portait désormais beaucoup mieux et qui le remerciait de l'avoir secourue.

Alors qu'une citoyenne désespérée risquait la noyade, le professionnalisme et la rapidité d'action de l'agent Benoit St-Pierre ont permis d'éviter le pire.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Sécurité publique

Renseignements : Source : Marie-Ève Pelletier, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, 418 643-211 ; Information : Alexandra Paré, Relationniste, Direction des communications, Ministère des Affaires municipales, de l'Occupation du territoire et ministère de la Sécurité publique, 418 646-6777, poste 30274


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.