Déclaration du WWF-Canada sur les menaces touchant la population de bélugas du Saint-Laurent

MONTRÉAL, le 3 août 2016 /CNW/ - Sophie Paradis, directrice pour le Québec du Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada), est disponible pour fournir une analyse des enjeux entourant les activités maritimes dans le fleuve Saint-Laurent et leur impact sur la santé des bélugas. Voici sa déclaration, en marge de la récente série noire de mortalités chez les nouveaux-nés bélugas :

« Le béluga, espèce classée en voie de disparition, est un réel symbole du fleuve Saint-Laurent et du Québec. Si la santé de la population de bélugas du Saint-Laurent est alarmante depuis plusieurs années, leur nombre ayant chuté de 1 000 individus à moins de 900, on remarque une recrudescence du taux de mortalité chez les nouveaux-nés depuis 2010.

De nombreuses menaces
Alors que la communauté scientifique est inquiète de la plus récente série noire de décès des nouveaux-nés, le WWF-Canada se joint aux préoccupations des scientifiques. Réchauffements climatiques, pollution chimique et sonore... les menaces auxquelles fait face le béluga du Saint-Laurent sont multiples. Le bruit, causant de l'interférence sur la façon dont les mammifères marins communiquent et se nourrissent, est maintenant reconnu comme ayant un impact majeur sur la santé des bélugas et de leurs petits. Avec l'augmentation du trafic maritime et l'accès dorénavant autorisé aux pétroliers de grande taille, les perturbations et risques d'accidents sur le Saint-Laurent sont cependant appelés à croître. En effet, dans le cadre de sa Stratégie maritime, stratégie qui mise sur le développement économique de la voie maritime et qui prévoit investir 1,4 milliard de dollars dans cette industrie d'ici 2030, Québec a désigné 16 zones industrialo-portuaires qui bénéfieront d'une enveloppe de 300 millions de dollars d'ici 2020 pour leur développement. Il est donc nécessaire d'agir afin de réduire certains facteurs de stress affectant le béluga.

Québec doit investir dans la protection du milieu marin
Les outils, stratégies et planifications que s'est donnés Québec sont nombreux, mais les sommes investies sont infimes quant aux besoins de conservation du St-Laurent. De plus, l'objectif d'atteindre 10 % d'aires marines protégées au Québec (actuellement de 1%) a été repoussé  lors de l'adoption de la Stratégie maritime du Québec. Si le WWF-Canada reconnait le rôle considérable du fleuve Saint-Laurent, l'une des plus importantes voies de navigation commerciales au monde, et du trafic maritime soutenant des pans importants de notre économie, nous déplorons que la protection du fleuve et de ses écosystèmes ne fasse l'objet d'à peu près aucune nouvelle somme d'ici 2020 pour protéger la biodiversité, incluant la création d'aires marines protégées. Le WWF-Canada est d'avis qu'il faut investir équitablement à la fois dans une économie québécoise durable et la protection de nos écosystèmes marins.

En effet, la très grande majorité des sommes allouées d'ici 5 ans (1 393 millions, 92%) sera consentie au développement économique, ce qui, à notre sens, est insuffisant pour combler le déficit du Québec (aussi observable ailleurs au Canada) en matière de protection du milieu marin et d'espèces en péril. Moins de 1% du territoire marin québécois est efficacement protégé et seul le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent répond actuellement aux exigences de l'UICN en matière de protection de la biodiversité marine. Pour ces raisons, le WWF-Canada soutient que le gouvernement Couillard devrait aussi profiter de sa Stratégie maritime pour s'engager à investir réellement dans la protection de les écosystèmes marins du Saint-Laurent d'ici 2020, aidant ce faisant à protéger les populations de bélugas du Saint-Laurent en voie de disparition. »

Pour plus de renseignements sur les bélugas, consultez :

Sur la trace des bélugas : un projet de recherche dirigé par Robert Michaud et son équipe du Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM), en collaboration avec le WWF-Canada.

L'outil de cartes interactives Océans du Canada : Planifier un meilleur avenir, développé par le WWF-Canada pour améliorer la compréhension des enjeux entourant les habitats d'espèces marines d'importance, les aires marines de conservation et les activités industrielles qui peuvent affecter la santé des océans.

À propos du WWF 
Le WWF-Canada est la section canadienne du Fonds mondial pour la nature (WWF - World Wildlife Fund), l'un des plus importants organismes de conservation indépendants dans le monde. Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation de notre époque afin d'assurer aux humains de vivre en harmonie avec la nature. wwf.ca/fr

SOURCE WWF-Canada (Montréal)



Renseignements : Laurence Cayer-Desrosiers | Spécialiste communications, évènements et relations avec la communauté, WWF-Canada | 514-394-1106 | lcdesrosiers@wwfcanada.org

Profil de l'entreprise

WWF-Canada (Montréal)

Renseignements sur cet organisme

WWF-Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.