Déclaration du Syndicat des Métallos sur les négociations avec TELUS

« TELUS s'attaque au portefeuille et au mode de vie de ses employés tout en réalisant des bénéfices élevés qui sont en croissance. »

VANCOUVER, le 9 sept. 2016 /CNW/ - Plus de 10 000 membres du Syndicat des Métallos au Canada travaillent pour le service à la clientèle, les centres d'appel et les services de soutien au réseau, d'installation et de réparation de TELUS. Notre syndicat négocie actuellement pour renouveler notre convention collective avec cette société de télécommunication à la fois rentable et prospère.

« En travaillant très fort et en impressionnant la clientèle, nos membres ont contribué à faire de TELUS une réussite », a déclaré Lee Riggs, président de la section locale nationale 1944, Syndicat des Métallos.

Malgré cela, les dirigeants au salaire faramineux de TELUS cherchent à imposer des compressions salariales inutiles aux employés de même qu'à dégrader leurs conditions de travail.

« Nous aidons TELUS à réaliser des profits en attirant des clients et en les fidélisant. La société n'a pas besoin de réduire nos salaires et nos avantages », a indiqué Julie Charbonneau, membre de la section locale nationale 1944 des Métallos, ainsi qu'adjointe administrative à TELUS. « Nous ne ménageons pas nos efforts et nous sommes fiers du travail que nous accomplissons. Selon TELUS, notre récompense serait de travailler plus fort pour un salaire inférieur et de passer moins de temps avec notre famille. »

TELUS sonde annuellement ses employés à l'aide d'un outil nommé L'heure juste et se targue fréquemment que les résultats obtenus reflètent l'appui des employés à l'égard de ses pratiques. Notre syndicat a récemment réalisé son propre sondage, auquel plus de 1 700 membres ont répondu. Les trois quarts des répondants ont indiqué qu'ils faisaient l'objet de pression par leurs gestionnaires pour répondre au sondage L'heure juste d'une certaine manière, tandis que 70% ont déclaré qu'on leur avait dit qu'il y aurait des conséquences négatives si les résultats du sondage L'heure juste étaient faibles.

Le processus de négociation de la convention collective, qui se déroule actuellement à Vancouver, pourrait bientôt arriver à une étape cruciale. TELUS n'a pas abandonné ses demandes inutiles de compression du salaire et de révision à la baisse des modalités d'emploi de ses employés, mais ceux-ci et leur syndicat demeurent déterminés à conclure une entente juste.

« TELUS s'attaque au portefeuille et au mode de vie de ses employés tout en réalisant des bénéfices élevés qui sont en croissance », signale Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos.

« Les Canadiens sont parmi ceux qui paient les tarifs de téléphonie cellulaire les plus élevés au monde. Et TELUS engrange d'énormes profits », ajoute Neumann. « Nous pensons donc que ses clients seront en colère de voir la société tenter de s'en prendre au mode de vie de ses employés, qui viennent de collectivités de partout au pays. »

Dans les prochaines semaines, le Syndicat des Métallos fera prendre de l'ampleur à sa campagne de sensibilisation relative aux négociations avec TELUS. Il enverra, notamment, une communication aux clients des services de télécommunication au Canada, collaborera avec les organisations de travailleurs d'autres pays où TELUS exerce des activités, augmentera le nombre d'actions visibles dans les milieux de travail, communiquera sa position aux investisseurs et aux actionnaires et, au besoin, préparera un vote de grève.

Au deuxième trimestre de 2016, TELUS a dépassé à la fois ses propres cibles et les prévisions des analystes financiers :

  • Augmentation de 22% du bénéfice trimestriel (les revenus nets se sont établis à 416 M$ CA, comparativement à 341 M$ CA au même trimestre de l'exercice précédent).
  • Augmentation du nombre d'abonnés aux services Internet et de télévision qui dépasse les prévisions des analystes.
  • Les résultats relatifs aux services mobiles ont été excellents - TELUS a attiré 61 000 nouveaux clients de services mobiles postpayés ou à forfait, un résultat nettement supérieur aux prévisions des analystes (37 500 nouveaux clients).
  • Le revenu moyen par utilisateur a augmenté de 1,4% pour s'établir à 64,38 $ (le revenu le plus élevé des trois principales sociétés de télécommunication), ce qui marque le 23e trimestre consécutif de croissance du PMAA.
  • TELUS a annoncé un dividende trimestriel de 0,46 $ par action, c'est-à-dire une augmentation de 0,04 $ par rapport à l'exercice précédent.

Membres du Syndicat des Métallos employés par TELUS :

Plus de 10 000 membres du Syndicat des Métallos (section locale nationale 1944) travaillent pour le service à la clientèle, les centres d'appel et les services de soutien au réseau, d'installation et de réparation de TELUS. Ces personnes travaillent dans des centaines de villes et de villages du Canada. La région métropolitaine de Vancouver, l'île de Vancouver, Prince George, Edmonton, Calgary, Scarborough, Barrie et Montréal comptent sur des centres d'appels ou de soutien aux clients ou des services d'opérations techniques importants.

SOURCE Syndicat des Metallos

Renseignements : Brett Barden, adjoint de direction au président de la section locale nationale 1944, Syndicat des Métallos, au 604 230-0553 ou à brett.barden@usw1944.ca

RELATED LINKS
http://www.usw.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.