Déclaration du ministre Goodale - Assurer la sécurité des Canadiens et de leurs valeurs

OTTAWA, le 14 août 2016 /CNW/ - En réfléchissant aux attaques terroristes de la semaine passée, la première chose à noter est que les corps policiers et les organismes de sécurité du Canada, travaillant en étroite collaboration avec les alliés internationaux, ont déjoué le soi-disant complot terroriste dans un laps de temps remarquablement court.

Le FBI a reçu des renseignements exploitables dans une vidéo concernant le Canada. Conformément à la solide alliance en matière de sécurité que nous avons avec les É.‑U., les Américains ont transmis les renseignements à la GRC. Les analystes experts canadiens ont été en mesure de déterminer l'identité et l'emplacement probables du suspect. Les forces policières locales, provinciales et fédérales ont été immédiatement déployées. Le suspect a été interpellé et tué au cours d'une brève altercation. La sécurité publique a été sauvegardée.

La perte de toute vie est tragique, mais le travail efficace de nos services de police et de sécurité, en collaboration avec le FBI, a permis d'éviter un résultat beaucoup plus terrible. En des jours comme le 10 août, les Canadiens s'unissent dans l'admiration qu'ils portent envers les compétences et le service des agents de la sécurité publique et des premiers intervenants.

Il est important pour les Canadiens de savoir que nos organismes et leurs partenaires mondiaux surveillent tous les risques et toutes les menaces possibles en tout temps - 24 heures sur 24, sept jours sur sept, 365 jours par année. Lorsque des renseignements crédibles sont obtenus à propos d'une possible situation de terrorisme, il existe des mesures robustes en place pour réagir. Selon tous les renseignements pertinents en ce moment - y compris ce qui s'est passé la semaine dernière - le niveau de menace terroriste actuel pour le Canada demeure inchangé à un niveau « moyen », un niveau qui perdure depuis octobre 2014.

Les événements de la semaine dernière et les tragiques assassinats terroristes de Saint‑Jean‑sur‑Richelieu et d'Ottawa en 2014 ont stimulé un intérêt réel parmi les Canadiens pour examiner sérieusement notre cadre de sécurité nationale - quelle en est la nature, comment peut‑on l'améliorer, comment peut-il être plus efficace tout en préservant les valeurs essentielles qui font du Canada ce qu'il est?  

En réponse, le gouvernement du Canada participe à des consultations sur la sécurité nationale significative avec les membres du Parlement, les experts en la matière et les Canadiens en général. Certains de ces travaux ont déjà commencé. Ils s'intensifieront tout au long de l'automne avec la publication d'un rapport mis à jour sur les menaces et les risques mondiaux qui touchent le Canada, et un document de travail qui décrit notre cadre actuel et qui pose des questions à propos de la façon dont les Canadiens souhaitent le remanier.

Le gouvernement s'engage au moins à protéger les droits démocratiques de protester et de promouvoir les droits afin de créer un moyen plus sensible de gérer les erreurs concernant les listes d'interdiction de vol et des faux positifs, de mettre en œuvre une définition plus précise de certains éléments comme la « propagande », d'assurer la conformité de la Charte des droits et libertés et de réexaminer les lois antiterroristes dans trois ans.

Nous avons également présenté une nouvelle loi visant à créer un comité de parlementaires prévu par la loi ayant un accès exceptionnel à des renseignements classifiés et un mandat de scruter les activités de sécurité et de renseignement de tous les ministères et organismes du gouvernement du Canada. Les objectifs du comité comporteront deux volets - s'assurer que tous ces ministères et organismes sont efficaces à assurer la sécurité des Canadiens et assurer le respect de nos valeurs, de nos droits et de nos libertés ainsi que du caractère ouvert, inclusif et démocratique de notre pays. Les Canadiens ne devraient s'attendre à rien de moins.

Personne ne penserait un seul instant que ce qui a marqué Strathroy mercredi dernier était représentatif de cette communauté tranquille on ne peut plus canadienne, comme nous l'avons entendu avec tant d'éloquence de la part du maire Vanderheyden. Cependant, cet événement met en évidence que dans ce monde incertain, aucun endroit n'est à l'abri de la menace terroriste. De plus, la préoccupation la plus importante concerne des solitaires qui adoptent des idéologies perverses et extrêmes qui font la promotion de la violence.

Ce qui est particulièrement pertinent par rapport aux événements de Strathroy, nous avons également prévu le budget pour un nouveau bureau national et un centre d'excellence pour la sensibilisation et de lutte contre la radicalisation. Nous devons devenir vraiment bons à ces tâches afin de préserver notre diversité et pluralisme en tant que force nationale unique.

Certains travaux dans ce domaine sont déjà en cours au Canada, dans différentes universités et dans des villes comme Montréal et Calgary, par exemple, mais il n'y a que peu de cohérence nationale. Notre but est de commencer à régler ce problème cette année.

Nous devons accéder à la meilleure recherche internationale. Nous devons élaborer davantage notre propre recherche. Nous devons générer et coordonner le talent et expertise. Nous devons mobiliser et soutenir les organismes de sensibilisation communautaires. Nous devons connaître la façon d'identifier les personnes qui peuvent être vulnérables aux influences insidieuses qui attirent certaines personnes, surtout les jeunes, vers l'extrémisme menant à la violence. Nous devons comprendre le type de messages positifs qui peuvent neutraliser ce poison. Nous devons connaître la façon d'intervenir à l'aide des bons outils au bon moment de la bonne manière, tous ces éléments permettront autant que possible de prévenir les tragédies avant qu'elles ne surviennent.

Les consultations à venir sur la sécurité nationale aideront à clarifier tous ces points pour les mesures gouvernements. Elles aideront également à nous dire le type de mesures et d'étapes que les Canadiens veulent que leur gouvernement entreprenne afin de les garder en sécurité et de préserver la manière dont ils veulent vivre leur vie.

Vous êtes invité à y participer. J'espère que vous le ferez.

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web suivant : www.securitepublique.gc.ca.

 

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada

Renseignements : Scott Bardsley, Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, 613-998-5681; Relations avec les médias, Sécurité publique Canada, (613) 991-0657

RELATED LINKS
www.publicsafety.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.