Déclaration du ministre Garneau à la suite de l'enquête concernant la vitesse excessive du EM KEA sur le lac Saint-Pierre en avril dernier

OTTAWA, le 17 juill. 2017 /CNW/ - « Pour Transports Canada, la sécurité maritime et des propriétés riveraines est une priorité.

« Je tiens à rassurer les résidents de Yamachiche, au Québec, qu'une enquête approfondie a été menée au cours des dernières semaines par Transports Canada sur l'incident du 26 avril 2017 au cours duquel le EM KEA  a circulé à une vitesse excessive malgré un avis de la Garde côtière canadienne demandant une réduction de vitesse sur le lac Saint-Pierre. Les conclusions de l'enquête sont basées sur de multiples preuves dont des entrevues, des preuves documentaires et des données du Système d'identification automatique (SIA) de la Garde côtière.

« De plus, des représentants de Transports Canada confirment qu'au moment de l'incident, un pilote breveté, membre de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent Central (CPSLC), était à bord du EM KEA. L'Administration de pilotage des Laurentides (APL) emploie les pilotes de la CPSLC pour assurer le transit sécuritaire des navires dans le secteur compris entre Montréal, Trois-Rivières et Québec.

« Les relevés de vitesse obtenus pour le lac Saint-Pierre démontrent que, dans les 48 heures entourant l'incident, tous les navires commerciaux, à l'exclusion du EM KEA, ont traversé ce secteur à une vitesse d'au plus 14,4 nœuds. Les informations obtenues de l'APL indiquent qu'au moment de l'incident, aucune situation critique ne nécessitait que le navire circule à une telle vitesse sur le lac Saint-Pierre.

« Un représentant de Transports Canada est monté à bord du navire pour recueillir des informations afin de compléter l'enquête. Les documents obtenus démontrent que les machines fonctionnaient à plein régime pendant le transit sur le lac Saint-Pierre, le 26 avril. L'enquête de mon ministère conclut que le navire contrevenait à l'avis à la navigation en vigueur puisque sa vitesse n'était pas adaptée afin d'éviter les dommages aux propriétés riveraines, particulièrement dans le secteur de Yamachiche.

« Finalement, je tiens à souligner que la Loi sur le pilotage fait présentement l'objet d'une révision. Cet incident démontre clairement la nécessité d'accroître l'imputabilité et les pénalités en lien avec des actions jugées négligentes de la part des pilotes qui exercent leurs activités au nom des organisations de pilotage reconnues. J'ai l'intention d'aborder cette question durant le processus de révision. »

Produit connexe
Rapport de cas : vitesse excessive - Yamachiche

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSS, de Twitter, Facebook, YouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Cette déclaration est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.

 

SOURCE Transports Canada

Renseignements : Delphine Denis, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Marc Garneau, Ministre des Transports, Ottawa, Delphine.Denis@tc.gc.ca, 613-991-0700; Relations avec les médias, Transports Canada, Ottawa, 613-993-0055


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.