Déclaration du Dr Chris Simpson, président de l'Association médicale canadienne

OTTAWA, le 17 août 2015 /CNW/ - L'appel lancé par le premier ministre du Québec Philippe Couillard en faveur du renouvellement de la formule de calcul des paiements versés aux provinces et aux territoires au titre du Transfert canadien en matière de santé (TCS) afin de tenir compte du vieillissement de la population est une intervention fort bienvenue dans la campagne électorale fédérale.

Le premier ministre Couillard s'est employé à rallier ses homologues pour réclamer un nouvel accord sur le TCS permettant d'assurer que les Canadiens pourront continuer à bénéficier des soins de santé universels au cours des années à venir. Il vient maintenant de lancer un défi pressant aux chefs des partis fédéraux.

Le 21 juillet, le directeur parlementaire du budget a annoncé qu'en raison de la formule fédérale de calcul du TCS au cours des années à venir, il sera impossible pour les provinces et les territoires de supporter le fardeau grandissant des coûts de santé résultant du vieillissement de la population. Il n'aurait pu être plus explicite. Les provinces de l'Atlantique, le Québec, l'Ontario et la Colombie-Britannique subissent déjà les pressions d'un nombre accru de patients âgés.

L'Association médicale canadienne (AMC) mettra tout en œuvre pour que ce défi soit un enjeu électoral, et nous pressons les chefs des partis fédéraux de faire de même. Si les décideurs politiques et les titulaires des charges publiques, à tous les paliers de gouvernement, ne commencent pas à voir la formule de calcul du TCS sous un autre angle, il deviendra impossible au cours des années à venir d'offrir les soins de qualité que méritent les Canadiens. C'est pour cette raison que les premiers ministres, lors de la réunion du Conseil de la fédération le mois dernier à St. John's, ont abordé en priorité le calcul des paiements du TCS en fonction du vieillissement de la population.

L'AMC a fait ses propres calculs détaillés et croit que le gouvernement fédéral serait en mesure de hausser les paiements de transfert en fonction du vieillissement de la population, pour le bien de l'ensemble des provinces et des territoires, sans difficulté indue. C'est pourquoi nous préconisons la bonification du TCS en fonction d'une formule de financement fondée sur la composition démographique de la population.

Les soins de santé ne relèvent pas de la responsabilité fédérale. Ils ne relèvent pas non plus de la responsabilité provinciale ou territoriale. Les soins de santé relèvent de la responsabilité de tous les gouvernements et de chacun d'entre eux. 

 

SOURCE Association médicale canadienne

Renseignements : Courriel: relationsmediatiques@amc.ca, Mobile: 613-266-6572, Téléphone : 613-731-8610 ext. 2005

RELATED LINKS
http://www.cma.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.