Déclaration du Chef national de l'APN, Shawn Atleo, sur les droits ancestraux
des Innus en matière de chasse au caribou

OTTAWA, le 24 févr. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Shawn A-in-chut Atleo, a fait la déclaration suivante au sujet des communautés innues qui exercent leurs droits de chasse ancestraux sur le Nitassinan, territoire ancestral innu couvrant une partie du Québec et du Labrador.

"Faire main basse sur la nourriture d'une famille constitue une atteinte grave aux droits de la personne. Les peuples autochtones font, depuis toujours, partie intégrante de l'écosystème. Ce ne sont pas les Innus qui ont provoqué le déclin de la harde de caribous du Labrador. Ce déclin résulte plutôt du développement, de l'extraction des ressources, du réseau d'alerte avancé et d'autres facteurs d'origine humaine. Empêcher nos peuples d'accéder à une source de nourriture naturellement accessible équivaut à verser une subvention aux détaillants en alimentation. De surcroît, il en résultera des problèmes de santé et de société dévastateurs de même qu'un recul sur le plan de la langue et de la culture.

"Les deux ordres de gouvernement doivent collaborer avec les gouvernements des Premières Nations en vue de restreindre les activités industrielles et militaires sur ce territoire. Les Premières Nations de même que les gouvernements provinciaux et fédéral doivent faire preuve d'un respect absolu envers les Autochtones et les droits de la personne qui sont en jeu et collaborer pour mettre au point des solutions durables. Les droits des Autochtones sur ce territoire et sur la chasse sont des droits inhérents enchâssés dans la Constitution du Canada.

"Nous devons travailler de concert pour instaurer une démarche fondée sur le respect et sur les principes de la consultation, de l'accommodement et du consentement, lesquels sont clairement définis dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Il est temps que nous nous conformions tous à la Déclaration et que nous agissions selon ses principes."

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2007, énonce les normes minimales relatives aux droits de la personne des peuples autochtones. L'article 26 de la Déclaration précise ce qui suit : "Les peuples autochtones ont le droit aux terres, territoires et ressources qu'ils possèdent et occupent traditionnellement ou qu'ils ont utilisés ou acquis." De même, l'article 27 stipule que "Les États mettront en place et appliqueront, en concertation avec les peuples autochtones concernés, un processus équitable, indépendant, impartial, ouvert et transparent prenant dûment en compte les lois, traditions, coutumes et régimes fonciers des peuples autochtones."

Samedi dernier, environ 150 chasseurs de cinq communautés de l'Alliance stratégique innue sont partis exercer leurs droits ancestraux de chasser pour nourrir leurs familles sur le Nitassinan, territoire ancestral innu couvrant une partie du Québec et du Labrador, conformément aux traditions, aux lois inhérentes et aux droits innus.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Renseignements: Jenna Young, responsable des communications, (613) 314-8157 ou jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.