Déclaration du Chef national de l'APN à la suite des commentaires de la sénatrice conservatrice Lynn Beyak sur les pensionnats

OTTAWA, le 9 mars 2017 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, Perry Bellegarde, Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), a rendu publique sa déclaration en réponse aux remarques de la sénatrice conservatrice Lynn Beyak qui a exprimé son opinion favorable à l'égard des pensionnats indiens :

« Il est décevant de constater qu'il existe encore des perceptions erronées après tout le travail accompli par les Premières Nations et la Commission de vérité et réconciliation en vue de faire la lumière sur ce sombre chapitre de l'histoire du Canada. Les pensionnats ont été profondément préjudiciables pour les Premières Nations. Des enfants ont été soustraits de force de leur famille et de leur foyer dans le seul but de tenter d'éradiquer nos langues et nos identités. Il s'agissait d'une tentative de génocide. Ce ne sont pas seulement les Premières Nations, mais aussi tout le Canada, qui continuent de composer avec cet héritage douloureux, une douleur exacerbée par la multitude d'abus qui ont été commis dans les pensionnats. Les commentaires de la sénatrice soulignent la nécessité de sensibiliser davantage le public et de mieux comprendre notre histoire commune. Nous attendons davantage de nos représentants gouvernementaux. La vérité est essentielle à la réconciliation. Alors que nous célébrons le 150e anniversaire du Canada, il n'y a pas meilleur moment que maintenant pour s'engager tous ensemble envers la réconciliation de façon concrète. »

Pendant plus d'un siècle, plus de 150 000 enfants des Premières Nations ont été retirés de leur foyer et forcés à fréquenter des pensionnats. Selon le rapport de la Commission de vérité et réconciliation, en plus de la violence physique, psychologique et sexuelle dont les enfants ont été victimes, environ 6 000 d'entre eux sont décédés alors qu'ils étaient pensionnaires. En 2008, le premier ministre Stephen Harper a présenté des excuses à la Chambre des communes pour les pensionnats, déclarant : « Le gouvernement reconnaît aujourd'hui que les conséquences de la politique sur les pensionnats indiens ont été très néfastes et que cette politique a causé des dommages durables à la culture, au patrimoine et à la langue autochtones. »

L'Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Relations avec les médias : Don Kelly, Directeur des communications, APN, 613 241-6789, poste 200 ou Cellulaire : 613 292-2787, dkelly@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.