Déclaration des ministres Bennett, Wilson-Raybould et Hajdu à la suite de la dernière rencontre préliminaire visant la définition de l'enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées

OTTAWA, le 15 févr. 2016 /CNW/ - L'honorable Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord, l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureure générale du Canada, et l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Condition féminine, ont publié aujourd'hui la déclaration suivante : 

« Au cours des trois derniers mois, dans le cadre du processus préalable visant la définition des paramètres de l'enquête, mes collègues et moi avons voyagé partout au pays pour rencontrer et écouter des survivantes, les familles et les proches des victimes, ainsi que des représentants de services de première ligne et d'organisations autochtones.

Nous avons été profondément émues par les histoires que nous avons entendues de la part de membres de la famille et de proches qui ont été directement touchés par ces décès et ces disparitions tragiques. Les expériences personnelles qu'ont vécues celles qui ont survécu à des actes de violence extrême nous ont aussi touchés. Nous n'avons aucun doute que ces tragédies pèsent lourdement sur ces personnes, leurs familles et leur collectivité. De nombreux proches tentent d'honorer la mémoire d'un être cher en cherchant des solutions pour mettre fin à cette violence.

Nous avons entendu un large éventail de points de vue sur des questions comme le leadership et la participation à l'enquête, la portée de l'enquête, la meilleure façon d'inclure les pratiques culturelles autochtones et les autres besoins en marge de l'enquête, comme la guérison. Les opinions et les idées exprimées par tous les participants nous aideront à élaborer une enquête qui déterminera les causes de la violence contre les femmes et les filles autochtones, en plus de mener à des mesures concrètes pour prévenir les cas de violence.

L'ampleur de la mobilisation partout au pays a été très encourageante. Notre profonde gratitude va aux quelque 2 000 personnes qui ont participé aux 18 rencontres préalables à la définition des paramètres l'enquête, tenues partout au pays. Des milliers de personnes échangent encore sur les médias sociaux ou visitent le site Web de l'enquête pour fournir leurs commentaires au moyen d'un sondage en ligne. Cette grande mobilisation reflète clairement la réponse des Canadiens face à l'appel à l'action pour mettre un terme à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones.

Même si les rencontres préalables ont pris fin, nous encourageons les Canadiens à continuer à fournir des commentaires afin de nous aider à définir les processus exemplaires pour cette enquête. Le sondage sera en ligne jusqu'au 22 février 2016. Les commentaires faits par téléphone, par courriel ou par la poste seront acceptés jusqu'au 28 février 2016.

Notre gouvernement est résolu à atteindre une réconciliation réelle et véritable avec les Autochtones au pays. L'enquête est une mesure importante prise en vue de mettre fin au taux inadmissible de violence dont sont victimes les femmes et les filles autochtones.

Au cours des mois à venir, nous annoncerons les détails de l'enquête et la façon dont elle contribuera à l'engagement du gouvernement vers la réconciliation et  l'établissement d'une relation de nation à nation avec les Autochtones au Canada. Nous sommes déterminées à bien mener cette enquête dans le respect des survivantes et pour permettre aux familles et aux proches des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées d'honorer leur mémoire. Nous souhaitons aussi protéger les générations à venir.

Le vrai changement passera par l'engagement et la participation de tous les ordres de gouvernement, les organisations nationales autochtones et autres organismes, les fournisseurs de services de première ligne, les collectivités et les personnes dans un seul but : celui d'offrir un meilleur avenir aux Autochtones de ce pays. »

Cette déclaration peut également être consultée sur Internet à l'adresse www.aadnc.gc.ca.

 

SOURCE Gouvernement du Canada

Renseignements : Sabrina Williams, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett, 819-997-0002; Relations avec les médias, Affaires autochtones et du Nord Canada, 819-953-1160; Ministère de la Justice, Numéro général, Relations avec les médias, 613-957-4207, media@justice.gc.ca; Nanci-Jean Waugh, Directrice générale, Communications et affaires publiques, Condition féminine Canada, 819-420-6810


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.