Déclaration de l'Institut pour le partenariat public-privé

MONTRÉAL, le 17 oct. 2013 /CNW Telbec/ - En marge de déclarations récentes sur l'avenir du partenariat public-privé au Québec, l'Institut pour le partenariat public-privé (IPPP) fait la mise au point suivante :

Dans un contexte de mondialisation des marchés et devant les énormes besoins du Québec au cours des prochaines années pour la mise à niveau et le développement de ses infrastructures, l'IPPP estime que le gouvernement du Québec ainsi que les administrations régionales et locales seraient bien mal avisés de se priver d'une alternative comme celle qu'offre le partenariat public-privé pour la réalisation de projets.

À cet égard, l'IPPP tient à assurer les autorités gouvernementales du Québec de toute sa collaboration pour l'évaluation et la vérification des projets actuels en PPP. D'ailleurs, plusieurs viennent d'être livrés, dans les temps et les budgets prévus, comme le Centre de recherche du CHUM, les infrastructures routières A-30 et A-25, la Maison symphonique de Montréal, le Centre d'hébergement et de soins de longue durée de St-Lambert, etc. Ces projets sont des succès qui se comparent avantageusement à d'autres projets au Canada et dans le monde.

L'IPPP rappelle que :

  • les processus encadrant la réalisation des PPP sont gérés par le secteur public et qu'ils sont soigneusement balisés et comportent des conditions draconiennes pour leur réalisation, notamment en ce qui a trait au respect du budget et au délai de livraison;
  • ces contrats incluent aussi des clauses sévères de performance relatives à l'entretien de l'infrastructure pendant toute la durée du contrat et à sa rétrocession au secteur public, dans le meilleur état possible, au terme du contrat. Cela représente une valeur ajoutée de première importance quand on considère le manque d'entretien dont ont souffert les infrastructures publiques québécoises au cours des décennies et ses conséquences économiques et financières;
  • les contrats en PPP sont du domaine public et offrent ainsi des garanties de transparence et de performance allant dans le même sens que ce que recherche le gouvernement du Québec.

Ailleurs dans le monde et au Canada, le PPP est considéré au mérite comme un outil de développement économique et comme un moyen d'amélioration des services publics. Certes, ce n'est pas le seul moyen, mais il fait partie des instruments permettant aux dirigeants d'avoir en mains plusieurs options.

L'Institut croit essentiel que l'on puisse encourager le développement et le maintien d'une expertise québécoise dans la réalisation de PPP afin de permettre à nos entreprises d'avoir accès à ce type de contrats de réalisation, ici comme ailleurs, et, ainsi, de maintenir et d'accroître les emplois de qualité au Québec.

SOURCE : Institut pour le partenariat public-privé

Renseignements :

Institut pour le partenariat public-privé
Communication / Sylvie Piché : 514 937-2040 ou cell. 514 296-0694

Profil de l'entreprise

Institut pour le partenariat public-privé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.