Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada : Les pharmaciens aident à réagir à la crise de santé publique des opioïdes au Canada

OTTAWA, le 13 mars 2017 /CNW/ - Pendant le Mois de la sensibilisation au travail du pharmacien, je souligne la contribution importante des pharmaciens pour réagir à la crise de santé publique des opioïdes.

Les surdoses d'opioïdes ont coûté la vie à des milliers de Canadiens de tous âges et de tous les milieux. L'effet de la crise des opioïdes continue d'être dévastateur pour les particuliers, leurs familles et leurs collectivités. On se préoccupe de plus en plus de l'effet de cette crise sur la jeunesse canadienne.

Il y a eu une importante augmentation du nombre de surdoses d'opioïdes et une augmentation aiguë des décès causés par le fentanyl et d'autres opioïdes synthétiques dans plusieurs provinces au Canada. Tant les opioïdes fabriqués illégalement que les opioïdes prescrits sont vendus dans la rue. Certaines personnes sont devenues dépendantes en conséquence de prescription abusive et se sont tournées vers les drogues de rue pour gérer leur dépendance. La toxicomanie est une maladie qui nécessite des soins et de la compassion, comme toute autre condition médicale. Malheureusement, la toxicomanie peut constituer un sérieux obstacle aux soins.

Les pharmaciens sont souvent les premiers fournisseurs de soins de santé qui remarquent un problème de médicaments pour un patient ou une prescription abusive par les médecins. Les pharmaciens représentent également une ressource informée et accessible : ils fournissent des renseignements sur une utilisation appropriée des opioïdes d'ordonnance, et ils offrent des services comme reprendre les vieux médicaments ou les médicaments inutilisés et en disposer de façon sécuritaire. Leur travail contribue à prévenir la mauvaise utilisation, les surdoses et les décès par surdose.

J'invite tous les Canadiens à se renseigner au sujet des risques associés à la consommation d'opioïdes, des signes et des symptômes d'une possible surdose et des façons de s'aider eux‑mêmes, et d'aider leur entourage, s'ils utilisent de tels médicaments. En étant mieux renseigné, on peut contribuer à prévenir une mauvaise utilisation des opioïdes et la dépendance, et, possiblement, sauver une vie.   

Utilisez correctement les médicaments

  • Votre pharmacien peut répondre à vos questions sur les risques des médicaments, leur utilisation appropriée et les solutions de rechange. 
  • Utilisez les opioïdes en suivant exactement l'ordonnance. Les antidouleurs prescrits peuvent être dangereux s'ils sont pris de manière incorrecte ou s'ils sont mal utilisés. Prendre des médicaments à base d'opioïdes présente également des risques de développement d'une dépendance. 
  • Utilisez uniquement les antidouleurs si vous en avez absolument besoin.

Gardez les médicaments de prescription loin des mauvaises mains

  • Les pharmacies reprendront vos médicaments anciens et inutilisés et en disposeront de façon sécuritaire.
  • Conservez vos médicaments sur ordonnance de façon sécuritaire pour éviter que des médicaments comme les opioïdes se retrouvent sur la rue.
  • Gardez vos médicaments hors de portée des enfants afin d'éviter de graves dommages, voire la mort. 
  • Ne jetez pas les médicaments dans la poubelle ou la toilette.

Apprenez à administrer la naloxone

  • La naloxone est un médicament qui contre temporairement les effets des opioïdes. Si vous, ou une personne que vous connaissez, présentez des risques de surdose possible, obtenez une trousse de naloxone. Cette trousse est disponible sans ordonnance dans les pharmacies,  certaines cliniques sans rendez-vous, les unités de soins communautaires et certaines organisations non gouvernementales locales.
  • Votre pharmacien peut vous orienter sur l'utilisation appropriée et sécuritaire de la naloxone. L'Association des pharmaciens du Canada a mis au point une courte vidéo où l'on démontre comment administrer la naloxone.

Renseignez‑vous sur la consommation des médicaments

  • Les jeunes ont besoin de renseignements exacts pour comprendre les dangers et des conséquences de la consommation de médicaments. Connaître la manière de traiter le stress et les relations troublées peut également être utile.
  • Les parents peuvent s'intéresser au guide Aborder le sujet des drogues avec les adolescents
  • On encourage les médecins à ne pas trop prescrire d'opioïdes comme antidouleurs. 

Reconnaître les symptômes d'une surdose

  • Une overdose d'opioïdes peut être identifiée par une combinaison des facteurs suivants :
    • respiration lente ou faible;
    • étourdissements, confusion, somnolence;
    • peau froide et moite;
    • pupilles en pointe d'épingle (très petites);
    • effondrement et coma.

Ce que vous devez faire si vous êtes témoin d'une surdose

  • Si vous pensez être témoin d'une surdose :
    • Appelez le 911 et suivez les directives.
    • Si vous avez une trousse de naloxone, utilisez-la.
    • Restez avec la personne jusqu'à ce que de l'aide arrive.

Pour en savoir plus, consultez le Canada.ca/opiodes.  

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Renseignements : Personnes-ressources: Relations avec les médias, Agence de la santé publique du Canada, 613-957-2983


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.