Déclaration de la ministre de la Santé sur la crise relative aux opioïdes

OTTAWA, le 27 juill. 2016 /CNW/ - Le Canada est aux prises avec une crise touchant les opioïdes qui prend de l'ampleur et qui cause des surdoses et des décès partout au pays, et notre gouvernement s'engage à y trouver une solution.

Aujourd'hui, conscient de la gravité du problème dans la province, la première ministre de la Colombie-Britannique a annoncé la mise sur pied d'un groupe de travail mixte consacré aux interventions en cas de surdose, qui tentera - par son leadership et son savoir-faire d'expert - de trouver d'autres solutions axées sur la prévention et l'intervention en matière de surdose. Notre gouvernement salue le travail des autorités de la Colombie‑Britannique dans ce domaine ainsi que leur réponse rapide à ce qui est devenu une crise de santé publique, et nous tenons à assurer à la province que nous collaborerons avec elle à mesure qu'elle continue de déployer des efforts pour lutter contre cette crise.

Les mesures prises par le gouvernement ont beaucoup plus d'ampleur lorsque nous collaborons. Il n'y a aucune solution unique à ce problème dévastateur, mais l'union fait la force et nous collaborons avec nos partenaires. C'est pourquoi le gouvernement fédéral travaille de concert avec les provinces, les territoires, les professionnels de la santé, les experts en dépendance, les forces policières, les intervenants du système de justice et les dirigeants autochtones en vue d'apporter des solutions novatrices à cette crise.

Plus tôt cette année, Santé Canada a accru la disponibilité de la naloxone, un antidote à la surdose, pour les premiers répondants et les familles. Le mois dernier, j'ai également signé une autorisation temporaire pour la vente en territoire canadien d'un vaporisateur nasal de naloxone, un format plus convivial.

J'ai aussi annoncé récemment un nouveau Plan d'action pour lutter contre le mauvais usage des opioïdes, qui se concentre sur les domaines clés où le gouvernement du Canada peut faire preuve de leadership face à la crise tout en poursuivant sa collaboration avec nos partenaires pour aborder cet enjeu sous différents angles. Le plan comprend ce qui suit :

  • Mieux informer les Canadiens sur les risques liés aux opioïdes : rendre obligatoires des autocollants de mise en garde normalisés et des fiches d'information destinées aux patients et demander un examen des pratiques exemplaires
  • Soutenir l'amélioration des pratiques d'ordonnance : faire la promotion de programmes de surveillance pharmaceutique, effectuer un examen des dossiers pharmaceutiques, promouvoir l'échange d'information et appuyer le service d'ordonnances électroniques d'Inforoute Santé du Canada
  • Réduire la facilité d'accès aux opioïdes inutiles : ajouter des contre-indications claires pour les opioïdes homologués, demander une ordonnance pour les produits contenant de faibles doses de codéine et élaborer des plans de gestion des risques obligatoires pour certains opioïdes
  • Soutenir l'amélioration des traitements proposés aux patients : poursuivre l'amélioration et l'accélération de l'accès à la naloxone, accélérer l'examen des analgésiques non opioïdes et revoir les exigences particulières pour la méthadone, de sorte que plusieurs options soient offertes lorsque les choix de traitement sont envisagés
  • Améliorer l'ensemble des données probantes : réunir les spécialistes du domaine sur la façon d'améliorer la collecte de données et les normes des données probantes au Canada

Nous savons que beaucoup de travail reste à faire. À cette fin, comme nous l'avons déjà dit, nous allons appuyer la version amendée du projet de loi d'intérêt public émanant du Sénat, de la part du sénateur Vern White, pour l'ajout des substances utilisées dans la production de fentanyl illicite à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) dans le but d'aborder le volet de la crise qui concerne l'offre des opioïdes. Nous envisageons aussi de présenter des options législatives aux fins d'étude sur la question des presses à comprimés.

Afin de poursuivre sur cette lancée, nous organiserons un sommet sur la consommation abusive d'opioïdes, dans le cadre duquel nous rencontrerons un petit nombre de dirigeants et d'organes de réglementation clés du domaine afin de dresser une liste de mesures de suivi, classées selon leur priorité, et de fixer des échéances claires pour poursuivre avec une approche unifiée, qui nous permettra de lutter contre cette crise.

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Relations avec les médias: Santé Canada, 613 957-2983; Renseignements au public: 613 957-2991, 1 866 225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.