Déclaration aux médias de Parcs Canada - Validation de la découverte du HMS Terror

OTTAWA, le 26 sept. 2016 /CNW/ - L'équipe d'archéologie subaquatique de Parcs Canada est fière de confirmer que l'épave située à Terror Bay du côté sud-ouest de l'île King William, Nunavut est celle du HMS Terror - le deuxième navire de l'expédition Franklin au destin tragique de 1845 qui s'efforçait de découvrir le passage du Nord-Ouest.

Depuis 2008, Parcs Canada a mis sur pied un partenariat à plusieurs volets auquel participent les communautés nordiques, la Kitikmeot Inuit Association, le gouvernement du Nunavut, Parcs Canada, la Garde côtière canadienne, la Marine royale canadienne, le Service hydrographique du Canada, Environnement et Changement climatique Canada, ainsi que de nombreux autres partenaires gouvernementaux, privés et à but non lucratif, incluant l'Arctic Research Foundation. Ce partenariat était également au coeur de la découverte du HMS Erebus en 2014 environ à 100 km au sud de Terror Bay. 

L'équipe d'archéologie subaquatique de Parcs Canada désire souligner le rôle essentiel des connaissances inuites, en particulier des membres de la communauté de Gjoa Haven, lors de la découverte du HMS Erebus et du HMS Terror.

Le 18 septembre 2016, il a été confirmé que l'épave découverte par l'Arctic Research Foundation est celle du HMS Terror. La validation sur le plan archéologique repose sur une reconnaissance par sonar latéral et sur trois plongées que nous avons réalisées sur le site de l'épave. Un échosondeur à faisceaux multiples a permis d'effectuer une reconnaissance plus poussée sur le site de l'épave. L'équipe d'archéologie subaquatique travaillait à bord du NGCC Sir Wilfrid Laurier, en compagnie d'un membre de l'équipe scientifique de la Division de la recherche hydrologique et écologique sur les bassins hydrographiques d'Environnement et Changement climatique Canada, qui a contribué par son expertise en utilisant l'échosondeur.

Les plongées se sont déroulées dans des conditions météorologiques difficiles alors que la visibilité était limitée. Le pont supérieur de l'épave est recouvert d'une épaisse couche de limon et d'organismes marins vivants. Malgré tout, les plongeurs ont été en mesure d'observer différentes caractéristiques qui étaient typiques des navires britanniques d'exploration polaire au 19e siècle, alors que l'épave comporte des éléments de conception qu'on retrouve à la fois sur le HMS Erebus et sur le HMS Terror, dont trois mâts, des recouvrements en fer, ainsi qu'une barre à deux roues. Aucune épave autre que le HMS Erebus ne présente ces caractéristiques dans la région.

En comparant ces données archéologiques convaincantes aux nombreuses archives de recherche qui renferment les plans des navires HMS Erebus et HMS Terror, l'équipe d'archéologie subaquatique de Parcs Canada a pu confirmer que l'épave est celle du HMS Terror. Les analyses démontrent l'état de préservation intéressant de l'épave et des caractéristiques qui correspondent aux documents historiques du HMS Terror, dont : la configuration du beaupré (un mât qui part de la proue du navire), la position de la barre à roue du navire, le port d'embarquement et les dalots de pont (orifices sur le côté du navire afin de permettre l'écoulement de l'eau), ce qui diffère du HMS Erebus

L'étape suivante consistera pour le gouvernement du Canada à discuter de la protection sur le site en compagnie du gouvernement du Nunavut et des organisations inuites désignées.

 

SOURCE Parcs Canada

Renseignements : Relations avec les médias, Agence Parcs Canada, 855-862-1812, pc.media@pc.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.pc.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.