Décision du TDPO : L'employée du magasin Shoppers Drug Mart a été « influencée, consciemment ou non, par le stéréotype selon lequel les Noirs sont des voleurs »

TORONTO, le 5 oct. 2015 /CNW/ - Le Tribunal des droits de la personne de l'Ontario (TDPO) a conclu qu'une femme a été victime de profilage racial lorsqu'elle a été accusée de vol à l'étalage et fouillée par le personnel du magasin Shoppers Drug Mart de sa localité.

Mary McCarthy voulait simplement acheter du rince-bouche. Après avoir cherché le produit dans le magasin, Mme McCarthy a été prise à partie par une employée qui a fouillé son sac à dos et qui, n'y ayant trouvé aucun produit, s'est tout simplement éloignée d'elle sans s'excuser. La cause a été entendue lors de trois audiences distinctes, en septembre et en novembre 2013, puis en septembre 2014.

La crédibilité était un enjeu majeur dans cette affaire. Les responsables du magasin prétendaient que Mme McCarthy était partie après minuit, alors que l'établissement était fermé. À la demande du tribunal, Mme McCarthy a présenté le reçu montrant qu'elle avait quitté le magasin à 22 h 29. Le vice-président du Tribunal a constaté d'« importantes contradictions » dans la version des faits présentée par l'entreprise et estimé que les employés « avaient eu des discussions peu de temps avant l'audience en vue de modifier et d'uniformiser leur témoignage ».

« Je suis soulagée, a déclaré Mary McCarthy, mais frustrée et attristée en même temps. Est-ce que cette histoire va se répéter? Est-ce que cela m'arrivera encore? Ou à d'autres personnes qui ne font qu'essayer de vaquer à leurs activités quotidiennes? »

« La preuve est très difficile à établir dans de tels cas », a souligné Beth Walden, avocate de Mme McCarthy travaillant au Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne. « La décision d'aller au bout de cette affaire n'a pas été facile à prendre pour Mme McCarthy et lui a demandé beaucoup de courage. Justice a été rendue, et nous espérons que les gérants des commerces de détail et leur personnel de sécurité en prendront bonne note », a poursuivi Mme Walden.

Le vice-président a convenu avec l'entreprise que ses soupçons auraient pu être raisonnables, mais qu'étant donné que l'employée « n'avait pas vu la requérante mettre le produit dans son sac, le fait qu'elle ait été intimement convaincue du contraire était tout à fait irrationnel ». De plus, le vice-président a souligné le fait que l'employée « avait été incapable de fournir un seul exemple de situation où elle aurait confronté directement une personne qui n'était pas noire et fouillé son sac à l'intérieur du magasin ».

Le vice-président a estimé que Mme McCarthy « ressentira les effets nuisibles de cet incident pour le reste de sa vie ».

SOURCE Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne

Bas de vignette : "Mary McCarthy a lutté contre le profilage racial et a gagné (Groupe CNW/Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151007_C4786_PHOTO_FR_516153.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue : Jennifer Ramsay, Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne, Cellulaire : 416-522-5931

RELATED LINKS
www.hrlsc.on.ca

Profil de l'entreprise

Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.