Débat sur le financement des universités - La Commission-Jeunesse du PLQ
rappelle ses positions en matière de frais de scolarité

MONTRÉAL, le 11 févr. /CNW Telbec/ - La Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec (CJPLQ) tenait à régir aux propos sur les frais de scolarité tenus hier par la ministre de l'Éducation, des Loisirs et du Sport, Mme Michelle Courchesne, laquelle a réitéré ce matin son engagement ferme de maintenir le cap jusqu'en 2012 avec l'augmentation actuelle. La CJPLQ, composée en forte majorité d'étudiants, s'est grandement investie ces dernières années dans la réflexion sur le financement des institutions postsecondaires.

En 2008, les jeunes libéraux avaient recommandé une série de mesures visant à atténuer le choc éventuel d'une hausse des frais sur les étudiants. En plus d'exiger une augmentation substantielle du budget alloué aux prêts et bourses, la Commission-Jeunesse du PLQ avait demandé que le remboursement des frais de scolarité se fasse dans une plus large mesure une fois l'étudiant passé sur le marché du travail, et ce selon un échéancier personnalisé en fonction de son revenu annuel. Selon Julien Gagnon, président de la Commission-Jeunesse, il existe déjà dans la population un bon appui derrière l'idée d'augmenter les frais de scolarité pour régler une partie du problème de sous-financement des universités québécoises. "Augmenter les frais de scolarité, oui, mais pas n'importe comment. Pas au détriment de l'accessibilité aux études, pas au détriment de l'équité entre les générations et de la situation financières des étudiants. C'est pour cela que nous tenons fermement à ce que les jeunes soient mis au centre de ce débat primordial."

Des propositions solides en matières de finances publiques

Les jeunes libéraux du Québec invitent finalement le ministre des Finances, Raymond Bachand, à relire attentivement les suggestions qu'ils ont récemment émises pour aider à sortir le Québec de l'impasse budgétaire actuelle. Selon eux, il est possible pour le gouvernement de viser des surplus budgétaires très substantiels à compter de 2013-2014. "Pour préparer le Québec au choc démographique, il faut à la fois une situation budgétaire impeccable et de nouveaux outils pour favoriser la croissance. Ça, ça passe entre autres par des universités mieux financées et mieux gérées qu'actuellement. C'est en ce sens-là que nos propositions sur les frais de scolarité deviendront incontournables en 2012, et que nous avons hâte de participer aux démarches de consultation qui devront se tenir sur le sujet, au moment opportun", termine Julien Gagnon. Rappelons que la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec regroupe tous les membres-jeunes du PLQ âgés entre seize et vingt-cinq ans. Elle détient le tiers des voix dans toutes les instances décisionnelles du parti, ce qui en fait l'aile-jeunesse ayant le plus grand pouvoir décisionnel au sein d'un parti politique au Canada.

SOURCE Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec

Renseignements : Renseignements: Emilie Nicolas, Communications, Commission-Jeunesse du Parti Libéral du Québec, Bur: 1-800-361-1047, Cell: (514) 219-5783, nicolase@plq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.