De résidence de luxe à maison d'accédant : ce que les marchés offrent à l'échelle du Canada pour un million de dollars

 

Ce que vous pouvez obtenir pour un million de dollars varie grandement d'une région à l'autre et selon l'emplacement, les dimensions, les finitions et l'état de la propriété.

TORONTO, le 6 mars 2017 /CNW/ - Selon Royal LePage, le fournisseur principal de services immobiliers du Canada, de récentes variations d'importance quant à l'appréciation des prix des maisons à travers le pays ont contribué au grand écart entre les types de propriétés auxquels un acheteur peut s'attendre lors de l'acquisition d'une maison dont le budget s'élève à un million de dollars. Les maisons d'une valeur d'un million de dollars ont déjà été considérées comme étant exclusives, mais elles représentent maintenant la norme dans certains marchés. Ailleurs, ce même budget peut procurer aux acheteurs une gamme variée de propriétés, du manoir de luxe à la maison d'accédant.

L'emplacement, les dimensions, la proximité aux services et la condition actuelle sont les quatre principaux facteurs qui justifient la valeur d'un million de dollars d'une maison, tout comme pour les maisons dont la valeur se trouve dans une autre plage de prix. Cependant, ces quatre caractéristiques jumelées varient considérablement d'une région à l'autre. Ainsi, dans les marchés les plus prisés au Canada (Toronto et Vancouver), il est possible d'acquérir une maison d'accédant à deux étages plus petite et plus ancienne, par rapport à de grandes propriétés de luxe ailleurs au pays. Le nombre moyen de chambres à coucher et de salles de bains comprises dans une maison d'une valeur d'un million de dollars ne diffère pas de façon aussi importante d'une région à l'autre à la lumière des quatre caractéristiques mentionnées ci-haut, mais on peut tout de même remarquer une différence entre certains endroits. En janvier 2017, une maison d'une valeur d'un million de dollars dans la ville de Vancouver comprenait en moyenne 2,6 chambres à coucher et 2,1 salles de bains. À Halifax, sur la côte est du pays, une maison de cette valeur contenait en moyenne 3,1 chambres à coucher et 3,8 salles de bains. Pour ce qui est du centre du pays, une maison d'une valeur d'un million de dollars comprenait en général 3,4 chambres à coucher et 2,5 salles de bain dans la ville de Toronto. Faire l'achat d'une maison à Winnipeg avec ce même budget pourrait procurer beaucoup plus d'espace, en moyenne 4,1 chambres à coucher et 4 salles de bains.

En fait, c'est à Winnipeg qu'on retrouve les maisons à meilleure qualité-prix parmi les sept villes concernées par l'étude, soit Vancouver, Calgary, Saskatoon, Winnipeg, Toronto, Montréal et Halifax. Dans cette ville de l'est, on peut se procurer une maison de luxe d'en moyenne 3 505 pi2 (325 m2) dans un quartier favorisé avec un budget d'un million de dollars. De toutes les régions, c'est à Saskatoon que l'on peut se procurer le plus grand terrain pour un million de dollars, d'une grandeur moyenne de 65 838 pi2 (6 116 m2). À l'opposé, c'est à Vancouver que l'on trouve le moins de maisons d'une valeur d'un million de dollars, les éventuels acheteurs dans cette région peuvent s'attendre à une propriété d'environ 1 229 pi2 (114 m2) sur un terrain de 3 134 pi2 (291 m2) pour ce budget.

« On constate une différence évidente quant aux options qui s'offrent à ceux qui veulent faire l'achat d'une maison à deux étages avec un budget de un million de dollars au Canada », affirme Dianne Usher, vice-présidente principale de Johnston and Daniel, une division de Royal LePage. « On peut aller d'une maison d'accédant moins récente à Vancouver à une propriété de grand luxe en bord de mer à Halifax. Les caractéristiques, comme la valeur et l'espace, dont bénéficient les éventuels acheteurs dépendent en grande part du marché là où la maison se trouve. »

Pour ce qui est du nombre de propriétés à vendre sur le marché et des activités de ventes, les transactions d'une valeur d'un million de dollars sont plus prédominantes dans les marchés recherchés, là où la demande est plus forte, ce qui fait en sorte que la valeur augmente. Par conséquent, ces régions offrent une valeur qualité-prix moindre pour un budget d'un million de dollars, comparativement aux autres régions du pays qui ne subissent pas les mêmes contraintes en raison de l'offre et de la demande.

Alors que la valeur demeure inchangée depuis une décennie dans les marchés régionaux plus petits, il y a 10 ans, les éventuels acheteurs dans les grandes régions métropolitaines du Canada pouvaient se procurer une maison plus grande et entièrement rénovée dans un quartier favorable pour un budget d'un million de dollars.

« Un budget qui était auparavant considéré comme étant luxueux est maintenant une norme dans les deux marchés les plus populaires du Canada », ajoute Mme Usher. « Un montant d'un million de dollars permettait avant un bon pouvoir d'achat; aujourd'hui ce budget ne suffit pas ou suffit tout juste à l'achat d'une maison moyenne à deux étages à Toronto et dans la grande région de Vancouver. Maintenant, plutôt que d'obtenir pour ce budget une maison à deux étages entièrement rénovée avec trois chambres à coucher et trois salles de bains dans un quartier prestigieux comme Rosedale ou Vancouver ouest, vous obtenez une propriété beaucoup plus petite nécessitant certaines rénovations avec deux ou trois chambres à coucher et deux salles de bains dans un quartier moins recherché.»

« Cependant, il est encore possible de trouver des propriétés de bonne valeur dans les banlieues ou dans certains centre-villes comme celui de Saskatoon et de Montréal, où les propriétés sont plus abordables. Par conséquent, ces options permettent l'achat d'une maison possédant de meilleures caractéristiques.»

On a aussi constaté que le profil d'un acheteur ayant un budget d'un million de dollars varie selon la région. Les promoteurs immobiliers et acheteurs d'une première maison dominent le segment des propriétés à deux étages d'une valeur d'un million de dollars dans les grandes régions métropolitaines du Canada, alors qu'ailleurs les acheteurs principaux sont les jeunes professionnels fortunés, ou d'âge moyen, qui sont en couple et qui ont des enfants.

Attributs d'une maison à deux étages d'une valeur d'un million de dollars  regroupés et par région1

Région

Année

Chambres à
coucher

Salles de bains

Espace
habitable

Terrain

Canada

2007

3,9

3,3

2860 pi2
(265 m2)

26 684 pi2
 (2 479 m2)

2016

3,8

3,0

2 454 pi2
(228 m2)

23 226 pi2
 (2 157 m2)

Janvier 2017

3,8

2,9

2 436 pi2
(226 m2)

22 624 pi2

(2 101 m2)

Grand
Vancouver

2007

4,0

3,4

2 664 pi2
(247 m2)

16 429 pi2
 (1 526 m2)

2016

3,8

3,2

2 175 pi2
 (202 m2)

8 402 pi2
(780 m2)

Janvier 2017

3,7

3,2

2 166 pi2
 (201 m2)

8 149 pi2
(757 m2)

Région du
Grand
Toronto

2007

4,0

3,4

2 843 pi2
 (264 m2)

17 170 pi2
 (1 595 m2)

2016

3,8

2,9

2 387 pi2
(221 m2)

8 336 pi2
(774 m2)

Janvier 2017

3,8

2,9

2 363 pi2
 (219 m2)

8 168 pi2
 (758 m2)

Région du
Grand

Montréal

2007

5,8

5,9

5 429 pi2
(504 m2)

12 756 pi2
 (1 185 m2)

2016

4,1

2,8

2 732 pi2
 (253 m2)

13 058 pi2
(1213 m2)

Janvier 2017

4,1

2,8

2 758 pi2
(256 m2)

13 040 pi2
 (1 211 m2)

 

Région

Année

Chambres à
coucher

Salles de bains

Espace
habitable

Terrain

Vancouver

2007

2,1

2,6

1 846 pi2
 (171 m2)

4 798 pi2
(445 m2)

2016

2,6

3,5

1 241 pi2
 (115 m2)

3 134 pi2
 
(291 m2)

Janvier 2017

2,2

2,6

1 229 pi2
 (114 m2)

3 134 pi2
 (291 m2)

Calgary

2007

3,3

2,6

2 513 pi2
 (233 m2)

6 897 pi2
(640 m2)

2016

3,4

2,8

2 492 pi2
(231 m2)

7 129 pi2
(662 m2)

Janvier 2017

3,3

2,8

2 477 pi2
 (230 m2)

7 004 pi2
 (650 m2)

Saskatoon

20082

4,0

3,3

3 117 pi2
 (289 m2)

6 250 pi2
(580 m2)

2016

3,1

2,6

2 775 pi2
(257 m2)

71 767 pi2
 (6 667 m2)

Janvier 2017

3,2

2,7

2 829 pi2
 (262 m2)

65 838 pi2
(6 116 m2)

Winnipeg

2007

4,3

4,1

4 400 pi2
 (405 m2)

23 850 pi2
 (2 215 m2)

2016

4,0

3,8

3 385 pi2
 (314 m2)

13 501 pi2
 (1 254 m2)

Janvier 2017

4,1

4,0

3 505 pi2
 (325 m2)

13 453 pi2
 (1 258 m2)

Toronto

2007

3,9

3,4

2 664 pi2
 (247 m2)

5 669 pi2
(526 m2)

2016

3,5

2,5

1 747 pi2
 (162 m2)

3 744 pi2
 (347 m2)

Janvier 2017

3,4

2,5

1 722 pi2
 (159 m2)

3 731 pi2
(346 m2)

Montréal

2007

4,5

2,3

2 984 pi2
 (277 m2)

3 986 pi2
(370 m2)

2016

4,0

2,6

2 585 pi2
 (240 m2)

5 361 pi2
 (498 m2)

Janvier 2017

4,0

2,6

2 585 pi2
 (240 m2)

5 361 pi2
(498 m2)

Halifax

2007

3,3

2,5

3 154 pi2
 (293 m2)

23 144 pi2
(2 150 m2)

2016

2,8

2,7

2 945 pi2
 (273 m2)

55 582 pi2
 (5 163 m2)

Janvier 2017

3,1

3,8

3 316 pi2
 (308 m2)

43 521 pi2
 (4 403 m2)

 

Résumé et tendances de l'activité par villes

Grand Vancouver

 

1359, Pierce Place, à Port Coquitlam (C.-B.) - 1 088 000 $
Chambres à coucher : 4
Salles de bain : 3
Espace habitable : 1 758 pi2 (200 m2)
Taille de lot : 7 487 pi2 (780 m2)

En janvier 2017, les acheteurs ayant un budget de 1 million de dollars dans la région du Grand Vancouver concentraient en général leurs recherches hors du centre-ville afin d'obtenir une valeur relative à la région, comme Burnaby, Coquitlam et Richmond. Durant cette période, dans la région du Grand Vancouver, une propriété moyenne d'une valeur de 1 million de dollars comprenait 3,7 chambres à coucher, 3,2 salles de bains, un espace habitable de 2 166 pi2 (201 m2) et un terrain de 8 149 pi2 (757 m2), ce qui représente beaucoup plus d'espace et offre de meilleures caractéristiques par rapport aux maisons à Vancouver.

« Un éventuel acheteur peut obtenir beaucoup plus pour son argent dans les régions en banlieue de la ville de Vancouver », affirme Adil Dinani, courtier immobilier, Royal LePage West Real Estate Services. « La tendance actuelle veut que la plupart des maisons à deux étages se vendent à beaucoup plus que 1 million de dollars à Vancouver. Les quelques propriétés disponibles sur le marché sont plus petites ou ont un grand besoin de rénovation. »

Récemment, les jeunes acheteurs cherchant à prendre possession d'une maison dans une catégorie supérieure ont commencé à dominer le marché des maisons à deux étages d'une valeur de 1 million de dollars. Cela s'explique par le fait que les prix des appartements en copropriété et des maisons de ville se rapprochent maintenant des prix de ce marché, ainsi la différence entre les montants de capital supplémentaire requis pour faire l'achat d'une maison est moindre. Les promoteurs et spéculateurs ont aussi commencé à s'abstenir de faire l'achat de maisons à deux étages d'une valeur de 1 million de dollars, puisque la confiance des acheteurs a été ébranlée en raison d'une intervention gouvernementale et de conditions de marché affaiblies.

Calgary

 

84, point Rockcliff N.-O., à Calgary (Alb.) - 999 900 $
Chambres à coucher : 4
Salles de bain : 4+1
Espace habitable : 3 914 pi2 (363 m2)
Taille de lot : 7 944,30 pi2 (742,6 m2)

En raison d'une récente baisse d'activité économique, les acheteurs recherchant une maison à deux étages d'une valeur de 1 million de dollars à Calgary obtiennent actuellement une propriété qui comprend à peu près les mêmes caractéristiques qu'une maison de cette valeur il y a 10 ans. En janvier 2017, une propriété moyenne se vendant à 1 million de dollars comprenait 3,3 chambres à coucher, 2,8 salles de bains, un espace habitable de 2 477 pi2 (230 m2) et un terrain de 7 004 pi2 (640 m2).

La plupart des acheteurs d'une maison de cette valeur étaient âgés entre 30 et 40 ans venus s'installer dans la région en raison de l'industrie du pétrole. Tandis que le ralentissement dans le secteur de l'énergie a freiné l'activité des offres et des ventes à un niveau de prix d'un million de dollars pour la majeure partie des deux dernières années, de nombreux acheteurs et vendeurs ont récemment commencé à retourner sur le marché, ce qui a accéléré le rythme des ventes de maisons.

« Durant la majeure partie de 2016, le segment de marché de Calgary à un million de dollars a continué à diminuer en raison des faibles prix du carburant. De nombreux propriétaires ont en effet préféré attendre dans l'espoir de jours meilleurs», mentionne John Hripko, courtier immobilier chez Royal Lepage Benchmark. « Cependant, juste avant le début de 2017, les acheteurs ont finalement réalisé que les prix ne descendraient probablement pas plus bas, et c'est pourquoi beaucoup d'entre eux sont revenus sur le marché. Par conséquent, nous prévoyons une pression à la hausse sur les prix et un changement de valeurs à l'horizon. »

Saskatoon

 

538, terrasse Hartley, à Saskatoon (Sask.) - 1 238 000 $
Chambres à coucher: 5
Salles de bains: 3
Espace habitable: 2 126 pi2 (197 m2)
Taille du lot: 10 284 pi2 (955 m2)

À Saskatoon, où les maisons sont relativement abordables, la tendance veut que les propriétés à deux étages d'une valeur d'un million de dollars offrent aux acheteurs un grand espace près du centre-ville, une vue superbe et des services d'excellente qualité. En janvier 2017, les maisons à deux étages, d'une valeur d'un million de dollars disposaient en moyenne de 3,2 chambres à coucher, de 2,7 salles de bains, d'un espace habitable de 2 829 p2 (262 m2) et d'un terrain de 65 838 p2 (6 116 m2).

Il y a une dizaine d'années, on n'entendait presque pas parler de propriétés d'une valeur d'un million de dollars dans la région, car c'est seulement lorsque les prix des maisons ont pratiquement doublé en 2007 que les offres ont commencé à franchir le seuil des sept chiffres. Tandis que l'activité des offres et des ventes à ce niveau de prix demeure relativement faible, l'économie croissante de la Saskatchewan au cours des 10 dernières années a attiré de nombreux professionnels, entrepreneurs et dirigeants d'entreprises du secteur des ressources dans la région, influençant ce segment de marché à créneaux.

« Les propriétés dans la région de Saskatoon sont très abordables; la majorité des maisons de grande qualité se vendant bien en-dessous d'un million de dollars », affirme Norm Jensen, dirigeant-propriétaire, Royal Lepage Vidorra. « Cette petite portion de marché symbolise le summum du luxe, les budgets d'une valeur d'un million de dollars permettant d'acheter une maison ultramoderne, dans un voisinage bien nanti, qui longe soit une rivière, soit un terrain de golf. »

Winnipeg

 

129, prom. Autumnview, à Winnipeg (Man.) - 990 000 $3
Chambres à coucher: 4
Salles de bains: 4
Espace habitable: 2 621 pi2 (243 m2)
Taille du lot: 10 496 pi2 (1 016 m2)

Pouvant s'offrir le plus grand nombre possible de chambres à coucher, de salles et bains et de pieds carrés habitables pour un million de dollars, les acheteurs qui ont un budget à sept chiffres ont l'embarras du choix à Winnipeg, lorsque l'on observe le segment de marché des maisons à deux étages. En janvier 2017, les maisons à deux étages, d'une valeur d'un million de dollars disposaient en moyenne de 4,1 chambres à coucher, de 4 salles de bains, d'un espace habitable de 3 505 p2 (325 m2) et d'un terrain de 13 453 pi2 (1 249 m2).

« Les acheteurs qui disposent d'un budget d'un million de dollars à Winnipeg peuvent vivre comme des rois », dit Michael Froese, directeur général, Royal Lepage Prime Real Estate. « Que ce soit pour une propriété ancienne de type colonial ou pour un manoir moderne, les prix très abordables de cette région par rapport à d'autres permettent aux acheteurs désireux de dépenser une telle somme d'acquérir une véritable maison de luxe. »

Comme dans d'autres secteurs de la région des Prairies, les inscriptions de grande qualité se situent en général bien en-dessous du seuil d'un million de dollars à Winnipeg, ce qui fait que les propriétés à un million sont très rares. Il y a une dizaine d'années, ce segment de marché était extrêmement inactif, environ seulement sept maisons à deux étages ayant changé de propriétaires avant 2007.

Région du Grand Toronto

 

88, av. Pugsley, à Richmond Hill (Ont.) - 1 099888 $
Chambres à coucher: 4
Salles de bains: 3
Espace habitable: 1600 pi2 (148 m2)
Taille du lot:  6750 pi2 (627 m2)

Dans l'ensemble de la région du Grand Toronto, les éventuels acheteurs sont encore tout à fait en mesure de trouver une valeur relative pour un million de dollars, particulièrement à l'extérieur du centre-ville dans les secteurs comme Ajax, Pickering, Milton, Mississauga et Brampton. En janvier 2017, les maisons à deux étages d'une valeur d'un million de dollars disposaient en moyenne de 3,8 chambres à coucher, de 2,9 salles de bains, d'un espace habitable de 2 363 pi2 (219 m2) et d'un terrain de 8 168 pi2 (758 m2).

À la différence de Vancouver, lorsque l'on observe la ville de Toronto, les acheteurs peuvent trouver une bonne quantité d'offres autour d'un million de dollars, la région offrant une multitude de maisons d'accédants semi-modernisées dans des voisinages prometteurs. Toutefois, cela contraste fortement avec ce que les acheteurs potentiels auraient pu trouver il y a une dizaine d'années, puisque lorsqu'ils cherchaient dans la fourchette de prix d'un million de dollars, ils tombaient souvent sur des maisons plus grandes, entièrement modernisées dans des secteurs bien en vue comme Rosedale, Leaside et Lawrence Park.

« Dans l'ensemble du Grand Toronto, les acheteurs potentiels désireux de dépenser un million de dollars se voient offrir de nombreux choix, car la valeur et les attributs des maisons varient grandement à ce niveau de prix dans la région », soulève Cailey Heaps Estrin, courtier immobilier, Royal LePage Real Estate Services Heaps Estrin Team. « Les acheteurs obtiendront plus pour leur argent en s'éloignant davantage du centre de Toronto. Toutefois, l'environnement hautement compétitif des prix auquel nous nous sommes habitués au coeur de la ville s'étend aujourd'hui dans les communautés voisines, incitant les acheteurs à chercher encore plus loin pour une valeur similaire, alors que que le pouvoir d'achat dans la catégorie des propriétés à un million de dollars s'amenuise à travers la région du Grand Toronto.

Région du Grand Montréal

 

3050, av. Kirkfield, à Montréal (Québec) - 995 000 $

Chambres à coucher : 4
Salles de bain : 1+1
Taille du lot : 5295,8 pi2 (492 m2)

En dépit de la saine croissance des prix observée au cours de la dernière décennie, la région du Grand Montréal conserve encore sa place comme l'un des centres urbains les plus abordables au Canada. En effet, elle offre aux acheteurs qui détiennent un budget d'un million de dollars un nombre substantiel de résidences pour ce montant. En janvier 2017, la maison à deux étages moyenne d'un million de dollars dans la région comptait 4,1 chambres à coucher, 2,8 salles de bain, 2 758 pi2 (256 m2) d'espace habitable et une taille de lot de 13 040 pi2 (1 211 m2).

Depuis 2007, une pénurie modérée a exercé une pression à la hausse sur les prix dans la région, ce qui a amené plusieurs inscriptions de grande qualité à atteindre le seuil du million de dollars. La demande reste relativement constante et les conditions actuelles ont créé un marché plutôt favorable au vendeur, où les propriétés inscrites d'un million de dollars se vendent rapidement.

« Les acheteurs dotés d'un budget d'un million de dollars dans la région du Grand Montréal ont un très grand pouvoir d'achat », explique Marie-Yvonne Paint, courtier immobilier, Royal LePage Heritage. « Contrairement aux autres régions métropolitaines, les propriétés de Montréal et de la région du Grand Montréal sont offertes à un prix beaucoup plus raisonnable et procurent nettement plus d'espace que ce à quoi on pourrait s'attendre dans une région de niveau international. Bien entendu, il y a encore beaucoup de concurrence au moment d'acheter ce type de propriété dans la région puisque les résidences inscrites au juste prix dans cette fourchette de prix attirent normalement plusieurs acheteurs. »

Halifax

 

1206, rue Robbie, à Halifax (N.-É.) - 929 000 $
Chambres à coucher : 4
Salles de bain : 2
Espace habitable : 3 983 pi2 (370 m2)
Taille de lot : 8 166 pi2 (759 m2)

Les personnes qui possèdent un million de dollars et qui sont à la recherche d'un manoir riverain n'ont pas besoin de chercher plus loin qu'à Halifax. L'inventaire de propriétés d'un million de dollars étant suffisant pour répondre à la demande, les éventuels acheteurs de la région sont en mesure d'acquérir nombre de propriétés aux styles uniques, conformes à leurs goûts et à l'image du mode de vie qu'ils recherchent. En janvier 2017, la maison à deux étages moyenne d'un million de dollars dans la région comptait 3,1 chambres à coucher, 3,8 salles de bain, 3 316 pi2 (308 m2) d'espace habitable et une taille de lot de 43 521 pi2 (4043 m2).

Même si les demeures sont généralement beaucoup plus grandes en périphérie de la ville et qu'elles offrent aux propriétaires potentiels un accès direct à l'eau, les acheteurs qui détiennent un budget à sept chiffres peuvent également plonger dans le cœur du centre-ville pour y trouver des maisons au cachet spectaculaire. Tout comme dans le reste du Canada atlantique, les propriétés d'Halifax ont conservé une certaine abordabilité par rapport à d'autres régions du pays, ce qui permet aux acheteurs d'acquérir tout autant sinon plus de propriétés que ce qui était possible il y a 10 ans.

« La valeur des propriétés d'un million de dollars à Halifax continue de croître par rapport aux autres villes canadiennes, mais aussi par rapport à la situation d'Halifax il y a 10 ans, » Sandra Pike, chef d'équipe, Royal LePage Atlantic. « Dernièrement, l'étalement urbain de la région avait incité les promoteurs à amener leurs projets dans des régions encore inexploitées d'Halifax, ce qui offrait l'occasion aux éventuels acheteurs d'acquérir des propriétés toutes neuves qui bénéficient de beaucoup d'espace pour un million de dollars. »

Méthodologie

Le tableau présenté dans ce rapport illustre les caractéristiques moyennes des propriétés de deux étages dont le prix de vente se situe entre 950 000 $ et 1 050 000 $ en 2007, 2016 et janvier 2017. Les inscriptions de propriétés surlignées ont été colligées d'après un ensemble uniforme de critères4 tandis que les inscriptions de chaque région devaient inclure des résidences standards à deux étages en vente ou vendues à plus ou moins 10 pour cent d'un million de dollars au cours des deux derniers mois. Pour acquérir une connaissance accrue de la dynamique des marchés régionaux et des caractéristiques des propriétés, des entretiens ont été menés avec des courtiers immobiliers de Royal LePage dans les villes ciblées.

À propos de Royal LePage                                       

Au service des Canadiens depuis 1913, Royal LePage est le premier fournisseur au pays de services aux agences immobilières, grâce à son réseau de plus de 17 000 professionnels de l'immobilier répartis dans 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, qui vient en aide aux centres d'hébergement pour femmes et enfants ainsi qu'aux programmes éducatifs visant à mettre fin à la violence familiale. Royal LePage est une société affiliée de Brookfield Real Estate Services inc., entreprise inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « TSX : BRE ».

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site  www.royallepage.ca.

________________________

 

1 Produit par les Services de propriétés résidentielles Brookfield
2 Un échantillon limité quant aux dimensions à Saskatoon a faussé les données de 2007
3 Valeur à laquelle s'est vendue la propriété.
4 À l'exception de Saskatoon et Vancouver, où il n'y avait pas d'inscriptions qui répondaient aux critères.

SOURCE Services immobiliers Royal LePage

Renseignements : Lambert Guilbault, Kaiser Lachance Communications, Tél. : 514-677-5978, lambert.guilbault@kaiserlachance.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.