De plus en plus confiantes, les entreprises canadiennes prévoient investir davantage en 2017

70% des entrepreneurs misent sur une hausse de leurs ventes, contre seulement 45 % l'an dernier.

MONTRÉAL, le 16 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Une nouvelle étude de la Banque de développement du Canada (BDC) indique que les entrepreneurs canadiens sont plus confiants envers l'économie et qu'ils envisagent d'investir 96,6 milliards de dollars en 2017. Il s'agit là d'une hausse de 1,6 % par rapport aux investissements réalisés en 2016.

Pas moins de 70 % des entrepreneurs interrogés prévoient une hausse de leur chiffre d'affaires en 2017, un résultat très encourageant comparativement aux 45 % de l'an dernier. Les entreprises technologiques, les fabricants et les exportateurs affichent la plus forte progression des intentions d'investissement.

« Ce sondage confirme l'optimisme que nos clients manifestent chaque jour », se réjouit Pierre Cléroux, vice-président, Recherche et économiste en chef de BDC. « Les entrepreneurs sont de plus en plus confiants quant aux perspectives économiques, notamment les exportateurs, qui affichent les plus fortes intentions d'investissement. Les entreprises canadiennes sont prêtes à investir et déterminées à grandir. »

Le sondage mené en août et en septembre derniers auprès de 3 988 cadres de petites et moyennes entreprises (PME) a mis en évidence un regain d'optimisme d'un bout à l'autre du pays, avec une progression des prévisions de croissance des ventes dans l'ensemble des provinces et territoires par rapport à l'année dernière.

Dans un contexte de stabilisation des cours du pétrole brut, les PME albertaines arrivent en tête de peloton, avec un bond de 17,1 % des investissements prévus en 2017 par rapport à 2016. L'Ontario et le Québec prévoient respectivement une hausse de 2,9 % et de 0,6 % des investissements, tandis que les perspectives demeurent stables dans le Canada atlantique. En revanche, les intentions d'investissement sont en repli en Colombie-Britannique et dans les territoires (-5,4 %) de même que dans les Prairies (-17,5 %).

À l'échelle nationale, la croissance et la productivité sont les grandes priorités, et les projets sont surtout axés sur les TI, la formation, la machinerie, l'équipement et les véhicules.

« Notre étude confirme également l'importance croissante de la technologie dans notre économie », précise M. Cléroux. « Une hausse des investissements entraînera des gains de productivité, un facteur clé pour rester concurrentiel dans le contexte commercial actuel », ajoute-t-il, en rappelant que BDC a récemment lancé un outil en ligne gratuit de comparaison de la productivité des entreprises, accessible sur le site bdc.ca.

Des données régionales supplémentaires sont présentées dans l'étude de BDC, qui révèle également les conclusions ci-dessous.

  • Les entreprises technologiques se distinguent par leur optimisme puisqu'elles prévoient d'investir en moyenne 410 000 $ en 2017, soit 41 % de plus qu'en 2016. Le secteur manufacturier arrive en deuxième position, avec des intentions d'investissement de 340 000 $ en moyenne, en hausse de 17 % par rapport à l'an dernier.
  • Les principaux obstacles à l'investissement évoqués par les répondants sont le manque de liquidités et la pénurie de personnel qualifié. Le manque de confiance dans l'économie ne constitue plus un frein majeur. Les deux tiers des entreprises ont l'intention de financer leurs investissements principalement au moyen de leur fonds de roulement ou d'autres fonds internes. Malgré des conditions de crédit favorables, moins d'un quart des répondants envisagent de recourir à un prêt ou à une ligne de crédit.
  • Les entreprises qui investissent davantage ont tendance à anticiper une croissance plus élevée de leurs revenus. Celles qui tablent sur une croissance de 20 % ou plus prévoient investir 380 000 $ en moyenne en 2017. Même les entreprises qui s'attendent à une croissance nulle ou négative indiquent vouloir investir 150 000 $ en moyenne.

À propos de BDC
BDC est la seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs. Sa mission consiste à soutenir l'entrepreneuriat canadien, plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Comptant plus de 110 centres d'affaires partout au pays, BDC propose des solutions de financement et des services-conseils aux entreprises de tous les secteurs d'activité. Sa division d'investissement, BDC Capital, offre des services de financement par capitaux propres et par capital de risque, ainsi que des solutions flexibles de capital de croissance et de transfert d'entreprise. Pour de plus amples renseignements, visitez bdc.ca.

 

SOURCE Banque de développement du Canada

Renseignements : Maria Constantinescu, Conseillère principale, Relations avec les médias, BDC, maria.constantinescu@bdc.ca, 514-518-1577

LIENS CONNEXES
http://www.bdc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.