De nouvelles études montrent que le test pour le cancer du sein Oncotype DX® contribue à réduire le besoin de chimiothérapie

Des études comprenant des patientes québécoises ont montré qu'Oncotype DX® de Genomic Health avait un effet significatif sur la personnalisation des traitements anticancéreux

REDWOOD CITY, CA, le 30 mars 2017 /CNW/ - Genomic Health, Inc. (Nasdaq : GHDX) a annoncé aujourd'hui les résultats de 15 études sur le test Oncotype DX® réalisées dans 12 pays, montrant des preuves de l'impact du test sur les décisions concernant le traitement des patientes atteintes de cancer du sein. GHDX) a annoncé aujourd'hui les résultats de 15 études sur le test Oncotype DX® réalisées dans 12 pays, montrant des preuves de l'impact du test sur les décisions concernant le traitement des patientes atteintes de cancer du sein. Ces études, présentées au 15e Congrès de Saint-Gall du cancer du sein qui s'est tenu à Vienne, présentaient un résumé des résultats de neuf études impliquant plus de 600 patientes du cancer du sein en stade précoce ayant subi une thérapie néoadjuvante. Ils comprenaient notamment une étude prospective importante à laquelle participait le Centre de lutte contre le cancer du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (Québec, Canada).

Le test Oncotype DX Breast Recurrence Score® a été effectué sur des biopsies par forage de ces patientes avant qu'elles reçoivent soit une chimiothérapie néoadjuvante soit une thérapie néoadjuvante hormonale. La présentation a montré que l'analyse de la biologie des tumeurs à l'aide d'Oncotype DX permettait d'identifier les patientes qui ne bénéficieraient probablement pas d'une chimiothérapie avant la chirurgie (contexte néoadjuvant) et généreraient plus probablement une réponse clinique positive et une issue positive pour la chirurgie mammaire conservatrice (CMC) du sein avec la thérapie néoadjuvante hormonale. Ces résultats révèlent l'efficacité du test pour aider à la prise de décisions de traitement sans en compromettre l'issue.

« Les données montrent qu'analyser la biologie des tumeurs à l'aide d'Oncotype DX sur des biopsies initiales au trocart dans le contexte néoadjuvant pouvait constituer une aide efficace pour décider du traitement approprié », a déclaré le docteur André Robidoux, responsable de l'étude et directeur du Centre de lutte contre le cancer au Centre hospitalier de l'Université de Montréal. « Le rétrécissement des tumeurs est difficile à obtenir chez les patientes au cancer du sein à récepteur œstrogénique positif, même avec la chimiothérapie. Mais si l'on parvient à identifier les patientes susceptibles de répondre positivement à la thérapie hormonale, nous pouvons maximiser les chances de réussite de leur chirurgie mammaire conservatrice tout en limitant les effets secondaires du traitement sur leur qualité de vie. » 

L'analyse a montré que chez les patientes affichant un Recurrence Score® en-dessous de 25, la thérapie hormonale néoadjuvante seule pouvait être efficace pour assurer le succès de la CMC. Ces patientes pourraient donc éviter la chimiothérapie sans réduire la probabilité de réussite de leur CMC. 

« Dans cette étude, les chercheurs ont par ailleurs évalué la façon dont les patientes acceptaient les choix de traitement sur la base d'Oncotype DX. Les données montrent que le taux d'acceptation était élevé, ce qui souligne la valeur du test dans l'aide à la prise de décisions médicales » a ajouté le docteur Calvin Chao, vice-président des affaires médicales internationales de Genomic Health. « Le test Oncotype DX est utilisé en milieu clinique au Québec depuis 2010, et nous sommes heureux d'aider des milliers de patients chaque à l'aide d'une technologie reconnue par toutes les principales pratiques cliniques internationales. »

À propos d'Oncotype DX®
La gamme Oncotype DX® de tests pour les cancers du sein, du côlon et de la prostate applique la génomique avancée pour révéler la biologie propre d'une tumeur et ainsi optimiser les décisions de traitement. Le produit phare de la société, le test Oncotype DX pour le cancer du sein, a prouvé son utilité pour prédire les chances de succès de la chimiothérapie ainsi que la probabilité de récidive d'un cancer du sein invasif. En outre, le test prédit la probabilité de récidive d'une forme pré-invasive de cancer du sein appelée DCIS. Avec plus de 700 000 patients testés dans plus de 90 pays, les tests Oncotype DX ont redéfini la médecine personnalisée en faisant de la génomique un élément crucial dans le diagnostic et le traitement du cancer. Pour en savoir plus sur les tests Oncotype DX, visitez www.OncotypeDX.com ou www.MyBreastCancerTreatment.org.

À propos de Genomic Health 
Genomic Health, Inc. (NASDAQ : GHDX) est le chef de file mondial dans la fourniture de tests de diagnostic à base génomique aidant à optimiser les soins aux cancéreux en réduisant le surtraitement de la maladie, l'un des plus importants problèmes affectant les soins de santé à l'heure actuelle. Avec sa plateforme Oncotype IQ® Genomic Intelligence, l'entreprise met en œuvre son expertise scientifique et commerciale et ses équipements de classe mondiale pour encourager l'exploitation des données de masse cliniques et génomiques à des fins de planification des traitements tout au long de la maladie, du diagnostic au suivi en passant par la sélection du traitement. Le portefeuille de tests et services génomiques Oncotype IQ comprend actuellement la gamme phare de tests d'expression génique Oncotype DX, qui ont aidé à la prise de décision de traitement chez plus de 700 000 personnes atteintes du cancer dans le monde. Genomic Health étend actuellement sa gamme de tests pour y inclure des tests sur tissus et fluides, notamment la nouvelle analyse Oncotype SEQ® Liquid Select. La société est basée à Redwood City (Californie) ; son siège social international est situé à Genève (Suisse). Pour en savoir plus, visitez www.GenomicHealth.com et suivez-nous sur Twitter @GenomicHealth, Facebook, YouTube et LinkedIn.

Ce communiqué de presse contient des indications prospectives au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 et conformes aux autres risques définis dans les soumissions de la société auprès de la Securities and Exchange Commission, notamment les risques énoncés dans le rapport trimestriel de la société (Formulaire 10-Q pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016). Ces indications prospectives ne valent qu'à la date du présent communiqué. Genomic Health n'a aucune obligation de mettre à jour ces indications.

N.B. : Le logo de Genomic Health, «Oncotype», «Oncotype DX», «Recurrence Score», «DCIS», «Oncotype SEQ» et «Oncotype IQ» sont des marques commerciales ou déposées de Genomic Health, Inc. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont détenues par leurs propriétaires respectifs.

SOURCE Genomic Health, Inc.

Renseignements : Canadian French Media: Amanda Speroni, Thornley Fallis, 416-515-7517 ext.226, Speroni@thornleyfallis.com; Canadian English Media: Abby Radovski, Thornley Fallis, 416-515-7517 ext.328, Radovski@thornleyfallis.com; American Media: Victoria Steiner, Genomic Health, 415-370-5804, media@genomichealth.com; Investors: Emily Faucette, Genomic Health, 650-569-2824, investors@genomichealth.com

Profil de l'entreprise

Genomic Health, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.