De jeunes entreprises canadiennes reçoivent un coup de pouce financier inattendu pour les aider à prendre des résolutions du Nouvel An axées sur le développement durable

Sept entrepreneurs canadiens du climat commenceront l'année 2016 en recevant une aide financière considérable grâce à un nouveau programme de subvention offert par Shell Canada en collaboration avec le magazine Canadian Geographic.

CALGARY, le 17 déc. 2015 /CNW/ - Le programme de subvention Quest Climate Grant a permis d'octroyer à sept jeunes entrepreneurs responsables de six initiatives différentes un montant de 50 000 $ par projet afin de souligner les efforts qu'ils déploient en vue de diriger des entreprises soucieuses du changement climatique. Âgés de 18 à 35 ans, les récipiendaires ont été sélectionnés en fonction de l'originalité du concept sur lequel s'appuie leur entreprise ou leur produit et en tenant compte de leur engagement à réaliser des innovations prometteuses en matière de lutte contre le changement climatique, qu'il s'agisse d'efficacité énergétique et d'économie d'énergie, de changements comportementaux ou sociaux, ou d'initiatives liées aux énergies propres.

Lorraine Mitchelmore, présidente de Shell au Canada, a déclaré : « Le genre d'innovations dont nous avons besoin pour lutter contre le changement climatique prend des formes très diverses. Ces jeunes entrepreneurs exceptionnels nous montrent qu'il existe bien des façons de s'attaquer à ce qui peut ressembler à un problème mondial insurmontable. Ensemble, les mesures que nous prenons collectivement en tant que Canadiens peuvent modifier le cours des événements. Le programme Quest Climate Grant a été mis sur pied pour récompenser ces efforts. »

D'autres entreprises en démarrage dirigées par des jeunes et engagées dans la lutte contre le changement climatique auront la possibilité de recevoir un soutien financier en 2016. Shell Canada, le magazine Canadian Geographic et le District de la découverte MaRS ont sélectionné les récipiendaires de 2015 de façon à donner une image représentative du type de projets inspirants qui seront admissibles à un financement dans le cadre du programme The Quest Climate Grant, lorsque celui-ci sera officiellement mis en œuvre en 2016.

Aider les jeunes entrepreneurs à réaliser des innovations en matière de lutte contre le changement climatique fait partie des efforts déployés par Shell pour promouvoir les technologies à faible teneur en carbone. Le programme de subvention s'inscrit dans la foulée du lancement récent du projet Quest de captage et de stockage du carbone (CSC) de Shell en Alberta le mois dernier, lequel permettra de capter et de stocker plus d'un million de tonnes de CO2 provenant de l'usine de valorisation des sables bitumineux de Shell, soit l'équivalent des émissions produites par environ 250 000 voitures.

« Il est vraiment tout à fait naturel pour nous de collaborer avec Shell Canada pour offrir le programme The Quest Climate Grant », a indiqué John Geiger, chef de la direction du magazine Canadian Geographic. « Le contenu de notre publication est axé sur la découverte et la mise en valeur de gens et de lieux inspirants au Canada, et voilà bien ce que sont ces jeunes entrepreneurs : une source d'inspiration. Nous nous réjouissons à l'idée d'élargir la portée du programme The Quest Climate Grant en 2016 et d'être les témoins des innovations constantes réalisées par de jeunes Canadiens déterminés à créer des solutions durables. »

« Dans la foulée de l'entente historique conclue dans le cadre de la COP21 à Paris, nous entrevoyons d'énormes possibilités pour les entrepreneurs et les innovateurs canadiens engagés dans la lutte au changement climatique », a souligné Jane Kearns, conseillère principale pour MaRS Cleantech. « Les six idées primées font la preuve que le Canada est bien placé pour assumer un rôle de premier plan dans l'innovation climatique. »

Les récipiendaires du programme The Quest: Climate Grant de 2015 :

  • Ann Stasia Makosinski (site en anglais) (Victoria, Colombie-Britannique) Ann Stasia Makosinski est une étudiante de 18 ans, une inventrice et une lauréate du Google Science Fair. Elle est surtout célèbre pour sa Hollow Flashlight, une lampe de poche alimentée par la chaleur dégagée par la main de la personne qui l'utilise. Elle se consacre actuellement à sa nouvelle invention, la eDrink, une tasse de voyage qu'on peut utiliser pour recharger un téléphone mobile.
    • « Maintenant, j'ai vraiment la possibilité de chercher des partenaires pour continuer de mettre au point le concept de mon produit et pour commercialiser ma technologie. »
      - Ann Stasia Makosinki, étudiante et inventrice


  • Michael Nemeth (Saskatoon, Saskatchewan)
    Michael Nemeth, de Bright Buildings, offre des services de conception de maisons passives et des services-conseils en énergie. Bright Buildings réalise actuellement un projet d'habitations communautaires groupées abordables affichant une efficacité énergétique 90 % plus élevée que celle des maisons ordinaires.
    • « La possibilité d'utiliser la subvention pour construire un ensemble d'habitations communautaires abordables à Saskatoon est enthousiasmante, et cela permettra de prouver qu'on peut construire des logements qui sont à la fois abordables et durables. »
      - Michael Nemeth, fondateur de Bright Buildings


  • Hop Compost (site en anglais) (Calgary, Alberta)
    Hop collecte les déchets alimentaires de certains restaurants de Calgary et Vancouver et elle les transforme, grâce à la meilleure technologie propre de compostage au monde, en ce qui constitue l'engrais organique le plus riche en nutriments au Canada. Grâce à des producteurs locaux qui utilisent ce produit exclusif pour fournir des aliments aux restaurants faisant partie de sa clientèle, Hop crée un système alimentaire en boucle fermée fondé sur la récupération. Depuis son lancement en février, Hop a ainsi permis d'éviter que plus de 1,3 million de livres de déchets alimentaires se retrouvent dans les sites d'enfouissement, en plus de contribuer à une croissance sans précédent de l'agriculture biologique locale.
    • « La subvention du programme The Quest Climate Grant nous donnera la possibilité de percer de nouveaux marchés beaucoup plus rapidement que nous aurions pu le prévoir et de fournir des solutions de compostage à un public plus vaste. »
      - Kevin Davies, fondateur, Hop Compost


  • OTI Lumionics (site en anglais) (Toronto, Ontario)
    OTI Lumionics est une petite entreprise établie en plein cœur de Toronto, au Canada, qui s'emploie à libérer tout le potentiel de la technologie DELO. OTI Lumionics Inc. a été fondée en 2011 par une équipe primée de chercheurs et d'ingénieurs du département des sciences et du génie des matériaux de l'Université de Toronto. L'entreprise a pris naissance il y a plus de huit ans grâce à la petite idée et aux grands rêves d'avenir des chercheurs d'un laboratoire. Aujourd'hui, OTI donne vie à ces rêves en rendant la DELO -- une nouvelle technologie d'éclairage éconénergétique fondée sur l'utilisation de colorants à base de carbone -- accessible pour des applications dans de nouveaux produits révolutionnaires.
    • « Ces fonds nous aident vraiment à poursuivre le développement de notre entreprise. Chaque dollar que nous pouvons recevoir à l'échelle locale joue un rôle déterminant pour ce qui est de garder l'entreprise, l'équipe et les emplois ici au Canada. »
      - Michael Helander, président et chef de la direction, OTI Lumionics
      .

  • Solar for Life (site en anglais) (Toronto, Ontario)
    Solar for Life est un organisme sans but lucratif qui veut assurer aux collectivités en développement du monde entier un accès à des sources d'énergie propre et abordable. Grâce à son réseau de porte-parole, Solar for Life recueille des fonds et installe des appareils d'éclairage fonctionnant à l'énergie solaire afin de réduire la dépendance au kérosène dans les régions qui ne sont pas reliées à un réseau électrique. Solar for Life exerce ses activités dans trois domaines principaux : les dons d'appareils d'éclairage à énergie solaire ayant une incidence micro-économique, la recherche de développement, et la formation et les programmes en matière d'entrepreneuriat durable. Forte de ces mécanismes élémentaires, mais d'une portée globale, l'organisation améliore les conditions de vie dans ces collectivités et, surtout, elle les rend autonomes.
    • « Cette subvention fait une différence énorme pour nous. Elle nous permet non seulement d'élargir notre champ d'action pour offrir des appareils d'éclairage à énergie solaire aux collectivités hors réseau, mais également de dynamiser notre équipe et de confirmer la validité de notre travail. »
      - Kourosh Houshmand, fondateur et président, Solar for Life


  • Ungalli Clothing Co. (site en anglais) (Thunder Bay, Ontario) Ungalli Clothing Co. est une marque canadienne de vêtements conçus et fabriqués de façon responsable en utilisant uniquement des matériaux durables. Les vêtements d'Ungalli sont fabriqués à partir de matériaux entièrement recyclés et reconvertis, comme des bouteilles d'eau recyclées, du coton recyclé et de matériaux récupérés dans des ateliers de coton. Les vêtements sont fabriqués en n'utilisant aucun matériau neuf et en s'approvisionnant dans un rayon de 320 km du lieu de production afin de réduire au minimum les incidences sur l'environnement et réduire ou éliminer les eaux usées, les déchets pétroliers et les émissions de C02. Ungalli veille à ce que tous ses vêtements soient fabriqués dans des usines sécuritaires où les travailleurs sont traités avec gentillesse et respect, et où ils reçoivent un salaire équitable pour leurs heures de travail.
    • « Nous sommes très heureux de recevoir cette subvention, car elle nous permet d'explorer la possibilité de devenir grossistes et d'étendre nos activités en ligne exclusivement. »
      - Bree et Hailey Hollingswoth, cofondatrices, Ungalli Clothing Co.

 

Le programme The Quest Climate Grant prend de l'expansion en 2016 et proposera plus de possibilités de financement à de jeunes entrepreneurs du climat qui se passionnent pour les solutions durables.

Pour en savoir plus sur le programme The Quest Climate Grant :
www.shell.ca/thequest

Royal Dutch Shell plc

Royal Dutch Shell plc, « Shell », société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, est cotée à la Bourse de Londres, à celle d'Amsterdam et à celle de New York. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Présentes dans plus de 90 pays et territoires, les sociétés du groupe Shell se consacrent à l'exploration et à la production pétrolière et gazière, à la production et la commercialisation du gaz naturel liquéfié et du GTL (Gas to Liquids) et à la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits pétroliers et chimiques; elles sont également actives dans les projets d'énergies renouvelables. Pour d'autres renseignements, visitez le sitewww.shell.com.

Shell Canada Limitée

Présente au Canada depuis 1911, Shell emploie environ 8 000 personnes à l'échelle du pays. La Société figure parmi les grandes entreprises de fabrication, de distribution et de mise en marché de produits pétroliers raffinés. Elle produit du gaz naturel, des liquides extraits du gaz naturel et du bitume. Elle est aussi le plus grand producteur de soufre au Canada. Une des sociétés de mise en valeur des sables bitumineux au pays, Shell gère le projet d'exploitation des sables bitumineux de l'Athabasca pour le compte de ses partenaires en coentreprise. Pour d'autres renseignements, visitez le site www.shell.ca

Avertissement

Les sociétés dans lesquelles la Royal Dutch Shell plc détient des intérêts directs ou indirects sont autant d'entités séparées. Dans le présent communiqué, les expressions « Shell », « le groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois employées pour faciliter la lecture lorsqu'il est fait référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales de manière générale. De la même manière, les termes « nous », « notre » ou « nos » sont parfois employés pour désigner les filiales en général ou les individus qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il n'est pas nécessaire d'identifier des entreprises spécifiques. Les termes « filiales », « filiales de Shell » et « entreprises du groupe Shell » tels qu'utilisés dans le présent communiqué désignent les entreprises contrôlées de manière directe ou indirecte par Royal Dutch Shell plc. Les entreprises sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont généralement appelées « entreprises communes ». Les entreprises sur lesquelles Shell exerce une influence significative mais aucun contrôle, qu'il soit conjoint ou non, sont appelées « affiliées ». Dans le présent communiqué, les entreprises communes et affiliées peuvent également être désignées par le terme « placements comptabilisés à la valeur de consolidation ». Le terme « intérêt de Shell » est employé à des fins de commodité pour désigner les participations directes et/ou indirectes détenues par Shell dans une initiative, un partenariat ou une entreprise, après exclusion de tout intérêt tiers.

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière et aux résultats des opérations et activités de Royal Dutch Shell. Toutes les déclarations autres que celles portant sur des faits historiques sont ou sont susceptibles de constituer des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives se basent sur les prévisions et hypothèses actuelles de la direction et impliquent des risques, connus et inconnus, ainsi que des incertitudes susceptibles d'entraîner des résultats, performances ou événements réels sensiblement différents de ceux évoqués ou suggérés dans lesdites déclarations. Les déclarations prospectives incluent notamment des déclarations relatives à l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché, ainsi que des déclarations exprimant les attentes, les opinions, les estimations, les prévisions, les projections et les hypothèses de la direction. Ces déclarations prospectives se caractérisent par l'emploi de termes et d'expressions tels qu'« anticiper », « penser », « pouvoir », « estimer », « prévoir », « objectifs », « avoir l'intention de », « perspective », « plan », « probablement », « projet », « risques », « planning », « chercher à », « devoir », « cible » et autres, ainsi que par l'emploi du futur. Plusieurs facteurs sont susceptibles d'affecter les futures opérations de Royal Dutch Shell et d'entraîner des résultats sensiblement différents de ceux évoqués dans les déclarations prospectives du présent communiqué, notamment (sans s'y limiter) : (a) fluctuations des prix du pétrole brut et du gaz naturel ; (b) évolution de la demande en produits Shell ; (c) fluctuations des devises ; (d) résultats du forage et de la production ; (e) réserves estimées ; (f) pertes de parts de marché et concurrence du secteur ; (g) risques environnementaux et physiques ; (h) risques associés à l'identification d'acquisitions potentielles de biens et de cibles, succès de la négociation et finalisation de telles transactions ; (i) risques inhérents aux activités exercées dans des pays en voie de développement ou faisant l'objet de sanctions internationales ; (j) évolutions législatives, fiscales et réglementaires, notamment mesures réglementaires relatives au changement climatique ; (k) conjoncture économique et financière du marché dans les différents pays et régions ; (l) risques politiques, notamment risques d'expropriation et de renégociation des termes des contrats avec des entités gouvernementales, retards ou avancées dans l'approbation des projets et retards dans le remboursement des coûts partagés ; et (m) évolution des conditions de négociation. Toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué sont expressément et intégralement couvertes par les avertissements inclus ou évoqués dans cette section. Le lecteur est invité à ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. D'autres facteurs de risque susceptibles d'affecter les résultats futurs sont mentionnés dans le rapport 20-F (pour l'exercice se terminant au 31 décembre 2014) de Royal Dutch Shell, disponible l'adresse www.shell.com/investor  ou www.sec.gov. Ces facteurs de risques se réfèrent également expressément à toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué et doivent être pris en considération par le lecteur. Chaque déclaration prospective est valable uniquement à la date du présent communiqué, soit le 17 décembre 2015. Royal Dutch Shell plc et l'ensemble de ses filiales ne s'engagent aucunement à mettre à jour ou réviser publiquement les déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations, d'événements ultérieurs ou autres données portées à leur connaissance. De par l'existence de ces risques, les résultats sont susceptibles d'être sensiblement différents de ceux mentionnés ou suggérés dans les déclarations prospectives du présent communiqué de presse, ou de ceux déduits d'après ces dernières.

Il est possible que nous ayons utilisé dans le présent communiqué des termes que la Securities and Exchange Commission (SEC, commission des valeurs mobilières des États-Unis) nous interdit strictement d'employer dans les dossiers que nous lui soumettons, tels que « ressources ». Les investisseurs basés aux États-Unis sont priés de se référer à notre rapport 20-F, fichier n° 1-32575, disponible sur le site Internet de la SEC à l'adresse www.sec.gov.

SOURCE Shell Canada Limitée



Renseignements : Relations avec les médias : Shell Canada : media-desk@shell.com; Canadian Geographic : Deb Chapman, chapman@rcgs.org

RELATED LINKS
http://www.shell.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.