De grands brasseurs canadiens s'allient pour mener la lutte contre l'alcool au volant

MONTRÉAL, le 18 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Des brasseurs canadiens, qui font la promotion de la consommation responsable de leurs produits depuis des décennies, ont lancé aujourd'hui le programme Partenaires pour des communautés plus sécuritaires, une initiative conjointe visant à promouvoir le recours aux conducteurs désignés, à réduire la conduite en état d'ébriété et à prévenir la consommation d'alcool chez les mineurs. Bière Canada met ainsi en branle une initiative historique puisque c'est la première fois que des entreprises concurrentes de l'industrie brassicole canadienne décident d'unir leurs forces pour atteindre des objectifs sociaux.

« Les brasseurs du Canada ont depuis longtemps pris les devants pour encourager la modération et la consommation responsable, et c'est ce que nous faisons encore une fois avec cette nouvelle initiative unique en son genre », a indiqué John Sleeman, président du conseil d'administration de Bière Canada.

« Partenaires pour des communautés plus sécuritaires est un signal puissant qui indique que, même si nous sommes des brasseurs individuels au sein d'une industrie férocement compétitive, l'union fait la force et il vaut la peine de mettre nos différences de côté et de passer à l'action pour promouvoir la consommation responsable. », ajoute-t-il.

Jan Craps, président de Labatt, Stewart Glendinning, président de Molson Coors, et John Sleeman, président et fondateur de Sleeman ont tous mis de côté leurs divergences pour mettre ensemble leurs employés au défi de participer à une « journée sur le terrain » pour promouvoir des communautés plus sécuritaires grâce à la consommation responsable. Luke Harford, président de Bière Canada, l'association de l'industrie brassicole, se joindra à eux.

« L'industrie brassicole s'est déjà associée, dans le passé, aux services de police, aux gouvernements, aux ONG et aux commissions de transport, a indiqué John Sleeman pour Bière Canada, mais nous croyons que la campagne Partenaires pour des communautés plus sécuritaires est la première initiative coopérative multi-entreprise de notre industrie à s'attaquer à des enjeux de ce genre. » 

Les investissements de l'industrie brassicole, qui se chiffrent à près de 200 millions $ au cours des 35 dernières années, ont contribué à d'importants progrès dans des domaines tels que le changement d'attitude envers l'alcool au volant. Dans les années 1980, les brasseurs canadiens ont été les premiers de l'industrie de l'alcool à se fonder sur la recherche pour lutter contre l'alcool au volant. La focalisation sur des aspects cruciaux des problèmes ont contribué à fournir l'information nécessaire pour appliquer les ressources aux caractéristiques les plus susceptibles d'avoir le plus grand impact.

Au cours des dernières décennies, la sensibilisation produite grâce à une variété de programmes de conducteurs désignés et d'autres initiatives a permis de réduire la conduite en état d'ébriété au Canada.  Cependant, les Canadiens continuent, avec raison, de considérer l'alcool au volant comme un problème social grave. Les recherches gouvernementales et indépendantes confirment que les efforts de l'industrie brassicole et d'autres intervenants ont un impact positif sur d'autres aspects de la consommation responsable.

  • Statistique Canada montre que le taux d'incidents routiers attribuables à la conduite en état d'ébriété au Canada a diminué de 58 % entre 1991 et 2014, et chuté de 16 % au cours de la dernière décennie. Un autre communiqué de Statistique Canada publié en juillet 2015 indique une réduction de 5 % entre 2013 et 2014 - soit la troisième année consécutive d'amélioration.
  • Selon Santé Canada, en 2012, la plupart des buveurs canadiens - représentant plus de 85 % de la population totale - respectaient les recommandations des Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada.
  • Une autre étude de Santé Canada indique que la consommation d'alcool par les mineurs est en baisse, de 53 % en 2008 à 41% en 2012.

Au Québec, d'après l'Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues effectuée par Statistique Canada en 2012, la majorité (80 %) des personnes qui boivent de l'alcool respectent les Directives de consommation d'alcool à faible risque. 

Une étude québécoise portant sur les étudiants de niveau secondaire (en français et en anglais, au public comme au privé) indique que la proportion d'étudiants ayant consommé de l'alcool au cours des 12 derniers mois a diminué, passant de 71 % en 2000 à 57 % en 2013.

Enfin, Statistique Canada rapporte aussi une diminution de 3,5 % d'année en année du nombre d'incidents impliquant un conducteur aux facultés affaiblies au Québec en 2014, le nombre d'incidents ayant chuté d'autant que 33,4 % entre 1998 et 2014.

Robyn Robertson, présidente et chef de la direction de la Traffic Injury Research Foundation (TIRF), un institut de recherche indépendant sur la sécurité routière, a déclaré : « Les accidents mortels chez les conducteurs plus jeunes et les consommateurs d'alcool ont généralement décliné au cours de la dernière décennie, et plus de 80 % des Canadiens déclarent qu'ils ne conduisent jamais après avoir consommé de l'alcool. Il est cependant plus difficile d'amener des réductions du pourcentage d'accidents routiers mortels impliquant un conducteur en état d'ébriété, et cette question demeure une préoccupation majeure pour les Canadiens. Pour assurer des progrès continus, il faut soutenir et améliorer l'éducation, l'application de la loi et les autres efforts qui renforcent les stratégies de prévention et l'évolution des attitudes sociales. »

Un rapport de la TIRF publié en 2011 sur la conduite en état d'ébriété chez les jeunes indique que 86 % des conducteurs âgés de 16 à 24 ans sont d'accord ou fortement d'accord avec le fait qu'ils ne sont pas en mesure de conduire de façon sécuritaire après avoir consommé de l'alcool, et que les conducteurs plus jeunes sont encore plus susceptibles que les conducteurs plus âgés de recourir à des solutions de rechange, comme prendre un taxi (42 % contre 18 %) ou les transports publics (40 % contre 14 %), coucher chez un ami (34 % contre 14 %) ou recourir à un autre conducteur (67 % contre 48 %).

Tout en collaborant à cette initiative conjointe, chaque brasseur participant s'efforce de faire de son mieux en encourageant la participation généralisée de ses employés.

Le lancement de Partenaires pour des communautés plus sécuritaires aura lieu dans diverses villes et municipalités du Canada et du Québec et devrait engager la participation de 1 500 employés de tous les partenaires à travers le pays. Les employés des brasseurs participants se rendront dans près de 2500 établissements licenciés dans un effort concerté pour accroître la sensibilisation à la façon correcte de vérifier l'âge et aider les serveurs à s'acquitter de leur Devoir de diligence dans le service responsable de l'alcool en leur fournissant des conseils et de l'information. Des équipes d'employés encourageront aussi les consommateurs, les propriétaires d'établissements et les serveurs à « prendre l'engagement » de ne pas conduire après avoir consommé de l'alcool.

« L'initiative Partenaires pour des communautés plus sécuritaires témoigne du fait que l'industrie brassicole prend très au sérieux la consommation responsable, la sécurité routière et la sécurité de nos communautés. Nous savons qu'il faut avoir le sens de la communauté pour faire du Canada un endroit plus sécuritaire, et notre communauté de brasseurs peut avoir un plus grand impact en travaillant en collaboration plutôt qu'individuellement », a déclaré John Sleeman.

À propos de Bière Canada

Bière Canada Bière Canada est une association commerciale nationale qui défend les intérêts de ses 32 membres afin de s'assurer que les brasseurs canadiens peuvent évoluer dans un contexte réglementaire sain et que la bière demeure un élément célébré de la culture canadienne. Selon une étude du Conference Board du Canada publiée en novembre 2013, la bière soutient un emploi sur 100 au Canada, génère 5,8 milliards $ en revenus gouvernementaux, et contribue plus de 14 milliards $ à l'économie canadienne.

 

SOURCE Bière Canada

Bas de vignette : "Les brasseurs du Canada s’'unissent pour mener la lutte contre l’'alcool au volant. De gauche à droite : Tommaso Magnotta, directeur général, Brasserie Magnotta; George Croft, PDG, Brick Brewing; Jan Craps, président, Brasseries Labatt; Charles Bierbrier, fondateur, Brasserie Bierbrier; Stewart Glendinning, PDG de Molson Coors Canada; et John Sleeman, fondateur et président, Brasseries Sleeman. (Groupe CNW/Bière Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150918_C8866_PHOTO_FR_500626.jpg

Renseignements : Christophe Sanders, Tél. : 514-843-2354, Cell. : 514-802-8973

Profil de l'entreprise

Bière Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.