De 35 à 45 % des gens touchés par le cancer vivent de la détresse - En 10 ans, Cancer J'écoute de la Société canadienne du cancer a répondu à 62 000 demandes de Québécois pour mieux vivre avec la maladie

MONTRÉAL, le 7 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Entendre « Vous avez le cancer » est un choc, un drame autant physique que psychologique. Depuis 2003, Cancer J'écoute de la Société canadienne du cancer (SCC) a répondu à 62 000 demandes dans le but d'améliorer la qualité de vie des appelants. Grâce au service de soutien psychosocial de la SCC, une personne qui « est déjà passée par là » leur a apporté de l'espoir, les a encouragés et a partagé différents moyens de composer avec la maladie. Cancer J'écoute a ainsi permis de diminuer la peur, la détresse et le sentiment d'isolement de milliers de Québécois.

« Plusieurs cancers ont aujourd'hui un très haut taux de survie. Cette nouvelle réalité se chiffre clairement : près de 200 000 Québécois qui ont reçu un diagnostic de cancer au cours des dix dernières années sont toujours en vie. Les nouveaux traitements contre le cancer font que désormais, pendant des semaines ou des mois, voire des années, de plus en plus de personnes vivent avec cette réalité. Elles ont besoin, de même que leurs proches aidants, d'être accompagnées à un moment ou l'autre de leur parcours et c'est ce que nous leur offrons, a déclaré Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC - Division du Québec. Voilà maintenant 10 ans que Cancer J'écoute existe. La Société canadienne du cancer est fière de savoir que, dans un des moments les plus marquants d'une vie, ce service est là pour tous, au bon moment, avec la bonne écoute et les bons mots. »

Pourquoi Cancer J'écoute?
Le besoin de soutien psychologique et affectif des personnes atteintes et de leurs proches peut se manifester à toutes les étapes des soins, incluant la période d'investigation et celle de la survie.

Le stress, la peur et l'impuissance sont des symptômes communs chez les personnes touchées par le cancer. Dès l'annonce du diagnostic, la personne atteinte d'un cancer doit continuer d'assumer son rôle familial et social, ce qui peut être épuisant et source d'inquiétude. Aux contraintes de la maladie s'ajoutent parfois des difficultés financières, de communications, et de l'incompréhension, qui peuvent être des facteurs de souffrance presque aussi douloureux que les traitements, et ce, autant pour la personne que pour ses proches.

La détresse, désormais reconnue médicalement comme étant le sixième signe vital avec la température, la respiration, le pouls, la pression artérielle et la douleur, diminue la qualité de vie, affecte l'observance du traitement et interagit au niveau du contrôle des symptômes comme la douleur. On sait aussi qu'un patient qui vit une détresse psychologique va séjourner plus longtemps à l'hôpital et exiger des visites médicales plus fréquentes.

Les conjoints, les enfants, les parents et les amis éprouvent, eux aussi, beaucoup de souffrance face au cancer. Au Québec, une personne sur sept est un aidant. Il est primordial pour l'entourage d'obtenir un soutien psychosocial approprié au moment opportun afin de prévenir l'épuisement physique et psychologique, pendant et après la maladie d'un proche.

« Avant le diagnostic de cancer, une personne est souvent en bonne santé physique et mentale. Elle mène une vie professionnelle et familiale normale. Le cancer bouleverse tout : les projets, l'équilibre familial, la vie de couple, le travail, précise Lisa Corbeil, psychologue-conseil à Cancer J'écoute. Le doute et l'inquiétude s'emparent de plusieurs personnes atteintes de cancer et de leurs proches dès l'annonce du diagnostic. Si on ne cherche pas de l'aide, la peur et l'anxiété risquent de durer tout au long de la maladie, et même au-delà. »

La force de l'écoute et du soutien
La recherche démontre que faire appel à un service de soutien psychosocial comme celui qu'offre Cancer J'écoute engendre de nombreux bienfaits. Différentes études rapportent que la participation à un groupe de soutien permet d'accroître la capacité d'affirmation de soi, le sentiment d'appartenance, l'espoir, la qualité de vie et le bien-être psychologique.

Nouveau guide pour la famille et le cancer
Pour souligner ses 10 ans, Cancer J'écoute de la SCC a produit un guide à l'intention des enfants et ados intitulé L'enfant et l'adolescent face au cancer d'un parent. Ce guide, destiné aux parents et aux intervenants, leur permet de mieux comprendre les réactions possibles des enfants tout en les outillant pour mieux communiquer avec les petits.

« Les enfants vivent aussi toute une gamme d'émotions quand un des parents a un cancer. Eux aussi vivent de la colère, de l'anxiété, de la peur et de la tristesse. Ce qui est difficile pour nous, parents, c'est de gérer nos propres émotions et nos étapes d'acceptation de la maladie en plus de celles de nos enfants qui les vivent chacun de façon différente. Je recommande fortement de demander du soutien comme celui qu'on trouve à Cancer J'écoute. Consulter un professionnel est aussi une avenue à considérer. On doit apprendre le fameux "lâcher-prise" et se dire que, pour l'instant, tout ce qui compte, c'est notre santé. Tout seul, on se met trop souvent une énorme pression sur les épaules », » affirme Marie-Claude Gagnon, muse ayant inspiré la rédaction du nouveau guide, laquelle a eu un cancer du sein à 37 ans alors que ses enfants n'avaient que 2, 8 et 12 ans.

« Il ne faut pas rester seul. Il est cliniquement prouvé que le soutien psychosocial améliore la qualité de vie et facilite l'adaptation contribuant à un mieux-être global », conclut Mme Corbeil.

Cancer J'écoute de la Société canadienne du cancer est un service de soutien psychosocial formé de conseillers, de professionnels et de bénévoles qualifiés. Cette équipe interdisciplinaire de 250 personnes, répartie partout au Québec, offre une variété de services de soutien individuel et de groupe. Il s'agit de la plus grande équipe interdisciplinaire offrant du soutien au Québec. Visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333.

La Société canadienne du cancer œuvre chaque jour à sauver plus de vies. Elle travaille sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Depuis 75 ans, son but n'a pas changé : en faire plus pour que nous soyons davantage à ne pas avoir à faire face au cancer et plus nombreux à y survivre. Sauvons + de vies.

SOURCE : Société canadienne du cancer (Division du Québec)

Renseignements :

André Beaulieu, porte-parole et conseiller principal, Relations publiques
Société canadienne du cancer - Division du Québec
abeaulieu@quebec.cancer.ca 514 393-3444


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.