D'après le président Siegel, les entreprises canadiennes doivent s'ouvrir
davantage au commerce avec l'Asie

VANCOUVER, le 31 mai /CNW Telbec/ - Si nous voulons dépasser les taux de croissance prévus à court terme, a déclaré M. Eric Siegel, président et chef de la direction d'Exportation et développement Canada (EDC), dans un discours prononcé aujourd'hui, le Canada doit mettre plus d'énergie à exporter et à investir davantage dans les économies émergentes asiatiques.

"Il est évident, à comparer, même rapidement, les taux de croissance prévus pour les deux prochaines années, que nous ne pouvons plus dépendre de nos marchés traditionnels, a commenté M. Siegel. Ce que nous disent les projections, c'est que si le Canada veut dépasser les prévisions - qui nous donnent actuellement des taux de croissance comparables aux taux américains - nous devons mettre notre énergie et nos ressources dans les régions qui rapporteront le plus, et je suis convaincu que cela veut dire en Asie."

M. Siegel a présenté ses observations à la Segal Graduate School of Business de l'Université Simon Fraser, lors d'une rencontre organisée par la Fondation Asie-Pacifique du Canada pour célébrer le lancement de sa toute dernière enquête sur les intentions d'investissement asiatiques.

Dans ses remarques, M. Siegel a souligné que les schémas du commerce extérieur et de l'investissement du Canada continuent de pencher fortement vers les É.-U., tandis que notre pénétration commerciale - le ratio du total des échanges à la taille de l'économie - diminue.

"Le Canada n'a pas une minute à perdre s'il veut redresser la barre. Nous devons mieux faire. Le commerce est la pierre angulaire de l'économie canadienne : un emploi sur trois en dépend dans ce pays", a-t-il ajouté.

M. Siegel a ensuite expliqué comment EDC s'adapte pour aider les entreprises canadiennes à réussir dans une conjoncture commerciale en constante évolution.

"La réalité du commerce d'intégration nous oblige à voir les exportations sous un autre angle, car il est fini le temps où les entreprises allaient s'implanter à l'étranger uniquement pour accéder à des marchés étrangers sans avoir à payer de droits de douane. Aujourd'hui, elles implantent leurs activités là où c'est le plus logique sur le plan des affaires", a-t-il poursuivi.

"Pour EDC, cette évolution veut dire regarder au-delà des exportations, s'intéresser aux possibilités d'investissement qui nous ouvrent des portes afin de développer des partenariats d'investissement et de faciliter l'entrée des entreprises canadiennes sur ces marchés."

En conclusion, M. Siegel a rappelé que l'augmentation du revenu disponible dans les économies émergentes asiatiques et l'ascension de ces économies dans la chaîne de valeur offrent aux entreprises canadiennes l'occasion de mieux s'intégrer dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, d'accroître leur productivité et d'obtenir un rendement de leur investissement en participant directement à la croissance et à la création de richesse d'économies étrangères.

"Il y a quelques années, il était de bon ton de dire que l'Asie se dissociait du reste du monde, en particulier des É.-U. En fait, ce que nous voyons, c'est un rééquilibrage des relations de l'Asie avec le monde occidental. Loin de 'se dissocier' des pays développés, l'Asie s'intègre de plus en plus", a-t-il déclaré.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.