Dans son examen annuel du système de santé de l'Ontario, Qualité des services de santé Ontario révèle une nouvelle perspective sur les soins de qualité pour tous

TORONTO, le 13 oct. 2016 /CNW/ - Qualité des services de santé Ontario offre aux Ontariens la description des soins de santé de qualité la plus ambitieuse jusqu'à ce jour.

Dans cette 10e publication, le rapport annuel offre à ceux qui travaillent au sein du système de santé et ceux qui y recourent un tour d'horizon complet de deux aspects fondamentaux : À la hauteur 2016 porte sur le fonctionnement du système de santé et examine la santé des Ontariens.

« Afin d'avoir une perspective plus large sur la qualité des soins de santé, Qualité des services de santé Ontario a travaillé avec des experts du système pour intégrer de nouveaux secteurs à surveiller et à mesurer », dit le Dr Joshua Tepper, président et chef des opérations. « L'importance de ce dernier rapport réside dans cette nouvelle perspective. Les secteurs qui nécessitent une attention particulière ressortent clairement, ce qui permet au système de mieux cibler ses efforts. »

Un nouveau chapitre sur les soins palliatifs, par exemple, traite de l'un de ces problèmes névralgiques, créés par le vieillissement de la population : près des deux tiers de ceux qui ont reçu des soins palliatifs sont décédés à l'hôpital même si la plupart préféreraient mourir dans le confort de leur domicile. Cette situation témoigne d'un problème plus vaste, celui de l'existence des soins disponibles et appropriés à domicile ou ailleurs dans la communauté.

L'application de l'équité des services de santé aux nombreux secteurs présentés tout au long du rapport - une autre nouveauté - a aussi permis une vision plus complète des soins de qualité dans la province. L'équité en matière de santé peut se définir comme une politique aidant tous les citoyens à atteindre leur plein potentiel en matière de santé, ce qui implique que certaines personnes nécessiteront plus d'aide que d'autres. Il ne s'agit pas de diviser les ressources de manière égale pour que tout le monde obtienne la même part; il s'agit plutôt d'adopter une approche selon laquelle des facteurs comme le revenu, la race, la langue, l'emplacement géographique ou l'invalidité ne nuisent pas à la santé.

Ce rapport, cependant, révèle des lacunes dans l'équité et, par conséquent, des lacunes dans un aspect fondamental de la qualité des soins de santé : les gens qui vivent dans le Nord-Ouest de la province n'ont pas le même accès aux soins de santé que ceux qui vivent dans la région du Grand Toronto; ceux qui ont été hospitalisés pour une maladie mentale ou des problèmes de toxicomanie ont encore tendance à se faire ballotter d'un établissement de soins de santé à l'autre; les gens qui vivent dans les quartiers pauvres sont beaucoup moins susceptibles d'avoir une assurance médicaments - il en est de même pour les personnes ayant un faible niveau de scolarité et les immigrants récents.

« Considérant que ces secteurs se trouvent sous les feux des projecteurs, il y a des raisons d'espérer », ajoute le Dr Tepper. « Qualité des services de santé Ontario constate une nette tendance grâce au suivi des progrès. Ce bilan annuel établit un rapport entre la qualité des services de santé et les efforts concertés, y compris souvent une combinaison de changements de politiques et d'interventions de santé publique. »

On trouvera un exemple notable en matière de santé de la population : les taux de tabagisme ont diminué sensiblement au cours des dernières années. Ce progrès est dû en partie à la convergence des changements de politiques, de la modification de la réglementation et des interventions en matière de santé publique. On observera d'autres exemples dans les soins contre le cancer, la santé cardiaque et les soins d'urgence.

Alors que certains secteurs donnent des résultats en raison d'efforts concertés, d'autres qui ont besoin de la même attention commencent maintenant à être appuyés par le Ministère, puis mis en œuvre par le système de santé.

En bref :

Tiré d'À la hauteur 2016 : principaux secteurs qui nécessitent une attention particulière :

  1. Faciliter les transitions : l'Ontario peut faire mieux pour faciliter la transition des patients d'un établissement de soins à l'autre.

    a. Moins du tiers (30,2 %) des patients hospitalisés pour une maladie mentale ou des problèmes de toxicomanie ont vu un médecin dans les sept jours suivant leur congé en 2014-2015. Ce taux n'a pas changé au cours des cinq dernières années.

    b. Près des deux tiers (62,7 %) des patients recevant des soins palliatifs ont fait une visite non planifiée au service d'urgence dans le dernier mois de leur vie. Bien que certaines visites non planifiées puissent être inévitables et appropriées, elles peuvent être un signe que les patients ne reçoivent pas suffisamment de soutien à domicile ou ailleurs dans la communauté.

  2. Améliorer l'accès aux soins : les Ontariens manquent d'accès en temps opportun à leur fournisseur de soins primaires.

    a. L'Ontario continue d'accuser un retard, en termes de patients obtenant un accès en temps opportun aux soins primaires, par rapport aux autres pays développés. En 2015, moins de la moitié (43,6 %) des personnes âgées de 16 ans ou plus ont déclaré avoir pu obtenir un rendez-vous avec leur fournisseur de soins de santé primaires (ou dans le cabinet d'un autre fournisseur de soins de santé primaires) le même jour ou le lendemain quand ils étaient malades ou avaient un problème de santé. Ces chiffres sont demeurés inchangés depuis deux ans et constituent le pire taux comparativement à 10 autres pays du Commonwealth.1

    b. En 2014-2015, 85 % des patients adultes de 19 ans et plus qui recevaient des soins complexes à domicile ont reçu un service de soutien personnel dans les limites du délai visé de cinq jours, et ce, malgré les variations importantes entre les régions. L'objectif consiste à aider tous ces patients à recevoir le service ciblé.

  3. Réduire les inégalités : bien que les chiffres de l'Ontario soient satisfaisants dans l'ensemble des secteurs, nous continuons à voir une variation inacceptable entre les groupes géographiques et démographiques.

    a. Moins du quart (23,8 %) des adultes du Nord-Ouest de la province (depuis le district de Thunder Bay jusqu'à la frontière du Manitoba) ont pu consulter leur fournisseur de soins primaires le jour même ou le lendemain quand ils étaient malades, par rapport à plus de la moitié (53 %) des adultes dans la région du Centre-Ouest (qui comprend la région du Grand Toronto).

    b. Presque neuf personnes (85,7 %) de 12 à 64 ans vivant dans les quartiers riches sur dix avaient l'assurance médicament, par rapport à moins de six personnes (56 %) vivant dans les quartiers pauvres sur dix. La capacité de payer ses médicaments est un aspect important des soins, en particulier chez les personnes souffrant de maladies chroniques multiples.

 

À propos d'À la hauteur :

À la hauteur se concentre sur un ensemble de mesures du rendement appelé le programme commun d'amélioration de la qualité, qui sert de baromètre à deux choses : le rendement du système de soins de santé de l'Ontario et la santé des Ontariens.

D'après ces mesures du rendement, les progrès seraient en bonne voie dans de nombreuses parties du système de santé, pour ce qui est de l'amélioration des soins prodigués aux patients et des résultats obtenus, en plus de la façon de mieux les mesurer. Par exemple, le plan d'action Priorité aux patients du ministère de la Santé et des Soins de longue durée a amorcé des changements au système pour aborder les principaux secteurs que sont les soins primaires et les soins à domicile.

Pour lire le rapport complet, visitez www.hqontario.ca/measuringup2016

À propos de Qualité des services de santé Ontario :

Qualité des services de santé Ontario (QSSO) est le conseiller provincial sur la qualité des soins de santé.  QSSO fait rapport au public sur la qualité du système de soins de santé, évalue l'efficacité des nouvelles technologies et des nouveaux services de soins de santé, et prend en charge l'amélioration de la qualité dans tout le système. Visitez www.hqontario.ca/Accueil pour plus de renseignements.


1 Qualité des services de santé Ontario. À la hauteur 2015 : Rapport annuel sur le rendement du système de santé de l'Ontario. Toronto : Imprimeur de la Reine pour l'Ontario; 2015.

SOURCE Qualité des services de santé Ontario

Bas de vignette : "Dans cette 10e publication, Qualité des services de santé Ontario offre aux Ontariens la description des soins de santé de qualité la plus ambitieuse jusqu’à ce jour. (Groupe CNW/Qualité des services de santé Ontario)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161013_C2815_PHOTO_FR_794559.jpg

Renseignements : ou réserver une entrevue : Reena Kudhail, conseillère principale en communications, Qualité des services de santé Ontario, reena.kudhail@hqontario.ca, Bureau : 416 323-6868, poste 694, Cell. : 416 770 -1898

RELATED LINKS
www.ohqc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.