Dans l'affaire R. c. Daniels, la Cour suprême tranche que le gouvernement fédéral doit soutenir les Métis et les Indiens non inscrits en matière d'éducation

OTTAWA, le 14 avril 2016 /CNW/ - La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants se joint à près de 600 000 Métis et Indiens non inscrits pour célébrer l'arrêt de principe rendu par la Cour suprême dans l'affaire R. c. Daniels ainsi que pour demander au gouvernement fédéral d'ouvrir immédiatement le Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP) à l'ensemble des apprenantes et apprenants autochtones.

« Aujourd'hui, puis que jamais auparavant, le gouvernement fédéral a l'obligation d'éliminer le plafond restrictif des hausses de financement au PAENP afin de faciliter l'accès à l'éducation supérieure pour l'ensemble des étudiantes et étudiants autochtones, inuits, métis et indiens non inscrits », a déclaré Coty Zachariah, président du Caucus national des Autochtones.

Aujourd'hui, la Cour suprême du Canada a tranché à l'unanimité que le gouvernement fédéral a une responsabilité constitutionnelle à l'endroit des Métis et des Indiens non inscrits, notamment en matière de prestation de programmes sociaux et de services comme le Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire.

« L'exclusion des Métis et des Indiens non inscrits a été un outil colonialiste ayant servi à diviser nos communautés, a affirmé Chasity Delorme, représentante du Caucus national des Autochtones pour la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. Cet arrêt confirme ce que nous savons depuis des générations, à savoir que les peuples autochtones de Turtle Island sont unis. »  

Justin Trudeau et le Parti libéral avaient expressément promis, durant la campagne électorale de l'automne 2015, d'éliminer le plafond de 2 % applicable au financement du Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire et d'investir 50 millions de dollars de plus par année dans le programme. Cependant, le gouvernement libéral n'a pas tenu sa promesse à l'égard des étudiantes et étudiants autochtones, car ces engagements n'ont pas été respectés dans le budget fédéral 2016.

Le Caucus national des Autochtones est la seule organisation étudiante autochtone nationale au Canada. Il relève de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.  

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est la plus vieille et la plus grande organisation étudiante nationale au Canada, représentant plus de 650 000 étudiantes et étudiants de niveaux collégial et universitaire, de premier cycle et de cycles supérieurs, partout au pays.

 

SOURCE Fédération canadienne des étudiant(e)s

Renseignements : Sarah McCue, coordonnatrice des communications, 613 797-6626 ou s.mccue@cfs-fcee.ca

RELATED LINKS
http://www.cfs-fcee.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.