Dans cette ronde de négociation, il n'y a pas 48 solutions : La Fédération
des cégeps doit négocier!

MONTRÉAL, le 12 janv. /CNW Telbec/ - Le personnel professionnel des cégeps manifeste aujourd'hui afin de dénoncer le fait que, bien que la Fédération des cégeps constate avoir de sérieux problèmes d'attraction et de rétention du personnel professionnel dans les cégeps, elle ne propose rien de mieux que de revenir sur des acquis importants dans la présente ronde de négociation. Si elle veut réussir cette négociation, elle doit remplacer l'approche coercitive par des efforts d'imagination et de prospection afin de dégager des moyens de reconnaître la qualité du travail que le personnel professionnel accomplit.

    
    Reconnaître et valoriser le travail professionnel pour entre autres
    attirer la relève
    

Le personnel professionnel travaille depuis longtemps à relever les défis auxquels les cégeps sont confrontés. Il met ses compétences, son savoir-faire et son expérience au service de l'ensemble de la communauté collégiale et plus particulièrement des étudiantes et étudiants pour que leur passage au cégep soit vécu sous le signe de la réussite. Loin de reconnaître ces états de service, la Fédération des cégeps veut précariser leurs emplois et abolir des postes de façon aléatoire. Ces demandes ne favorisent pas le développement et la stabilité des expertises professionnelles dans le réseau et mettent en péril la pérennité même de cette expertise.

Pour attirer et conserver du personnel professionnel compétent et maintenir les services de qualité qu'il offre, il est au contraire indispensable d'améliorer ses conditions de travail, en commençant par revoir l'organisation du travail et faciliter le transfert des expertises.

Une négociation ciblée pour une entente négociée

Le personnel professionnel des cégeps, regroupé en cartel de négociation, a déposé ses demandes pour renouveler son contrat de travail le 28 octobre 2009. Celles-ci ont été volontairement limitées pour en arriver rapidement à une entente négociée et satisfaisante pour toutes les parties. Le personnel professionnel propose de véritables solutions aux problèmes qui ont été identifiés par les deux parties. Il s'attend maintenant à ce que la Fédération des cégeps mette au jeu des offres crédibles pour résoudre les problèmes d'attraction et de rétention. Plus que des mots ou des tapes dans le dos, le personnel professionnel s'attend à des offres sérieuses qui visent à reconnaître le travail du personnel professionnel à sa juste valeur !

Profils

La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) représente près de 1200 professionnelles et professionnels répartis dans 34 collèges. Elle regroupe exclusivement des professionnelles et professionnels de cégeps.

La section N-Collèges du SPGQ compte 640 professionnelles et professionnels répartis dans 16 collèges. Le SPGQ est le plus grand syndicat de professionnelles et professionnels du Québec. Il représente près de 21 000 personnes, dont plus de 18 000 de la fonction publique et près de 3 000 provenant des sociétés d'État, des réseaux de l'éducation et de la santé du Québec, rattachées à 37 unités de négociation.

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Renseignements: Ginette Poirier, agente d'information, SPGQ, (418) 254-5190 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.