CUSM: Un beau projet qui demande à être bonifié - "Les Montréalais auront
bientôt un CUSM, assurons-leur des voies d'accès efficaces et sécuritaires" -
Peter McQueen

MONTRÉAL, le 28 juin /CNW Telbec/ - Le chef de Projet Montréal et conseiller de Jeanne-Mance, Richard Bergeron, ainsi que le conseiller de Notre-Dame-de-Grâce, Peter McQueen, accueillent favorablement la construction prochaine du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) aux abords du métro Vendôme. Cependant, ils voudraient y voir aménager des accès plus directs pour les automobilistes et pour le transport actif. "Ce soir, au conseil d'arrondissement de CDN-NDG je voterai, tout comme l'administration en place, pour que soit accordé le permis de construire le CUSM sur le site Glen selon le plan. Le CUSM et son consortium gagnant, le GISM, ont travaillé fort pour présenter un complexe hospitalier efficace ayant une architecture intéressante. La nécessité d'accélérer le processus d'autorisation en la découpant en phases est compréhensible, mais nous devons nous assurer que les utilisateurs et travailleurs puissent y accéder de façon efficace et sécuritaire", a déclaré Peter McQueen.

Revoir la traversée des piétons dans le tunnel du métro Vendôme

Projet Montréal propose de revoir le chemin prévu qui obligera tout piéton empruntant le tunnel en partance du métro Vendôme à croiser au moins 7 rues souterraines pour se rendre à l'hôpital. "Avec le métro, le train de banlieue et l'autobus, le CUSM sera merveilleusement bien desservi par le transport en commun. Mais encore faut-il en faciliter l'accès aux piétons. Rien dans le plan du CUSM ne prévoit une telle chose. Nous proposons de revoir cela en créant un passage dédié aux piétons. Cela réduit les risques d'incidents négatifs, crée peu d'impact sur l'offre de stationnement et augmentera à coup sûr l'accessibilité et la qualité de l'accueil pour ceux qui viendront à pied", a poursuivi Richard Bergeron. Rappelons que selon la dernière étude disponible (1993), près de 50 % des personnes qui se rendent dans des hôpitaux montréalais comme St-Luc, Côte-des-Neiges, le Montréal General et le Royal Victoria y vont en transport collectif et actif.

Un meilleur accès au CUSM de l'Est pour tous

Selon Richard Bergeron, la route d'urgence actuellement en place au coin de la rue De Courcelle devrait être réaménagée et élargie afin de permettre le passage à tous, voitures, vélos et piétons. "Pourquoi dépenser des millions de dollars pour construire une route alternative quand celle-ci existe déjà? Nous croyons qu'il est possible d'effectuer des modifications pour agrandir la route actuelle et permettre l'accès par la rue De Courcelle au CUSM. Si on n'ouvre pas cette route-là, même les travailleurs de la construction auront à en subir les conséquences. Ils devront passer par Décarie et traverser le site en construction en entier pour aller à leurs remorques près de cette route fermée", a indiqué le chef de Projet Montréal. Les remorques seront situées sur le territoire de Westmount qui a eu la gentillesse de permettre leur installation temporairement.

Selon le plan actuel, au lieu d'utiliser la route déjà construite, le GISM en construira une nouvelle qui coûtera environ 10 millions $ pour que les employés et les camions de livraisons aient accès au CUSM. "Les 10 millions $ qu'il en coûtera pour construire cette nouvelle route ne seront pas épongés par le consortium, mais bien par les citoyens puisque c'est le CUSM et la ville centre qui en assumeront les frais. Si nous devons dépenser une telle somme, faisons-le dans une optique de développement durable et investissons dans le transport en commun et actif. Nous suggérons une étude plus approfondie pour éviter ces dépenses, car selon nos analyses, la route actuelle pourrait être élargie de 12 pieds pour environ 1 million $ seulement. Il serait possible d'y permettre une circulation à double sens et d'y accommoder les cyclistes et les piétons", a affirmé Peter McQueen.

Un zigzag pour les citoyens du Sud-Ouest

Enfin, l'utilisation de la route actuelle permettra d'éviter de construire un long chemin en lacet pour les piétons et les vélos qui nous apparaît coûteux et dangereux. "Le zigzag que l'on nous propose juste en dessous de l'échangeur Turcot est impensable. Il y a moyen de faire autrement. Nous ne sommes pas devant une solution techniquement impossible, mais bien devant une problématique politique. Les acteurs de Montréal doivent discuter avec l'administration de Westmount afin de rendre accessible une route déjà existante que tous les citoyens pourraient utiliser", a conclu Peter McQueen.

Pour consulter le plan de révision proposé par Projet Montréal : http://www.projetmontreal.org/communique/1038

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements : Renseignements: Militza Jean, attachée politique, 2e opposition, 514 239-8612

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.