Cuisine de rue - « Vision Montréal a réussi à mettre la cuisine de rue au menu à Montréal ! » - Louise Harel, Véronique Fournier, Étienne Brunet et Mario Blanchet

MONTRÉAL, le 28 mars 2013 /CNW Telbec/ - « Les Montréalais qui réclamaient que la Ville rejoigne les rangs des autres métropoles en matière de cuisine de rue peuvent aujourd'hui savourer collectivement leur victoire. Vision Montréal se réjouit du dépôt des recommandations de la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation au sujet de la cuisine de rue, à la suite d'une consultation publique tenue à l'automne 2012. Je félicite les élus de Vision Montréal qui ont démontré un fort leadership dans ce dossier », a déclaré Louise Harel, chef de Vision Montréal et chef de l'Opposition officielle.

À l'été 2013 : la cuisine de rue bienvenue dans les arrondissements

« Le message lancé par la Ville de Montréal est clair : on souhaite multiplier les expériences sur le domaine public. Ainsi, les arrondissements sont invités à suggérer aux promoteurs d'événements d'inclure un volet cuisine de rue et la Ville recommande qu'ils facilitent la délivrance des permis et des ordonnances. Cela permettra de sonder les perspectives de développement de marché pour une industrie naissante dans des secteurs plus excentrés de la Ville, comme par exemple les terrains vacants sur nos artères commerciales, les parcs lors de matchs sportifs ou d'événements culturels, les secteurs industriels ou les berges de l'île », s'est réjoui Mario Blanchet, conseiller de la Pointe-aux-Prairies et membre de la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation.

Un comité de pilotage mixte avec une exigence de résultat

Un comité de pilotage est formé en vue d'opérationnaliser l'implantation de la cuisine de rue sur le domaine public. « Il était du désir des élus d'inclure l'expertise des membres de l'industrie afin d'élaborer un cadre réglementaire par la ville-centre pour 2014, qui sera ensuite appliqué par les arrondissements. La composition mixte du comité permettra un partage de l'expertise entre les représentants du milieu et les différents services municipaux, de même qu'une règlementation que l'on souhaite en phase avec la réalité terrain », a expliqué Véronique Fournier, conseillère de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles et vice-présidente de la Commission.

« Nous sommes très satisfaits du travail de la Commission, qui a permis d'établir des recommandations consensuelles qui guideront le travail du comité de pilotage. Les orientations ont été définies au sujet du mode de gouvernance, des règles rattachées à l'occupation du domaine public, de la cohabitation et de l'équité entre les commerçants, de l'offre alimentaire de qualité, du développement durable, de la salubrité et la sécurité, du soutien à l'entrepreneuriat et à l'identité visuelle. Après plus de six décennies d'interdiction de la cuisine de rue, l'implantation progressive permettra d'en assurer les conditions de succès et éviter les écueils vécus ailleurs. C'est un grand pas de franchi ! », a poursuivi Étienne Brunet, conseiller de Sault-au-Récollet et membre de la Commission.

Vision Montréal a démontré son leadership tout au long du processus

À la suite du dépôt au Conseil de ville, le 18 juin dernier, d'une motion de Vision Montréal demandant l'élaboration d'un règlement-cadre autorisant la vente, la préparation et la consommation de nourriture et de boisson sur le domaine public, une consultation a été tenue à l'automne 2012. Ensuite, Vision Montréal a obtenu une commission itinérante, afin d'identifier les modalités d'implantation de la cuisine de rue, tant dans les quartiers qu'au centre-ville, et d'en baliser son acceptabilité sociale. Enfin, Vision Montréal a obtenu que la mise en œuvre des recommandations de la Commission soit réalisée en partenariat avec l'industrie de la restauration, le secteur événementiel et commercial et ce, en collaboration avec les divers services de la Ville.

« Il y a de ces débats publics qui nous rendent fiers d'être Montréalais. Montréal est déjà reconnue pour son art de vivre et l'appropriation ingénieuse de ses espaces publics. Nous pouvons maintenant réaffirmer que nous sommes une ville où il fait bon se régaler! La créativité des Montréalais est l'un des ingrédients pour faire de Montréal une destination gastronomique. La cuisine de rue à Montréal sera créative et je souhaite que la Ville développe son image de marque car, après tout, Montréal est également une ville UNESCO de design dans nos assiettes ! », a conclu Louise Harel.

SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse 
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
militza.jean@ville.montreal.qc.ca
Twitter @labandeamili

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.