Crises de santé publique et de congestion : les déplacements actifs sont la clé - Une douzaine d'associations de médecins et de groupes en santé, transport et environnement pressent le gouvernement et les municipalités d'agir

MONTRÉAL, le 14 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Une coalition d'organismes de promotion de la mobilité durable, de la santé publique et de l'environnement se réunit aujourd'hui pour interpeller les municipalités et le gouvernement du Québec pour faire de la sécurité des piétons et des cyclistes une véritable priorité. Pour cette coalition d'organismes, il doit y avoir un important arrimage entre les différents niveaux de gouvernement autour de deux grands enjeux, soit investir davantage dans les infrastructures en faveur de la marche et du vélo et mettre en place des politiques publiques plus favorables au transport actif.

Le transport actif, une solution simple
Augmenter l'offre en transport actif est une solution simple et efficace au fardeau grandissant des maladies chroniques et aux problèmes de congestion routière. L'augmentation de la marche et du vélo passe par des aménagements favorables et sécuritaires.

Investir davantage
Pour démontrer sa volonté d'agir, le Gouvernement du Québec doit augmenter de façon importante les investissements en transport actif. Les aménagements sécuritaires devraient systématiquement être inclus dans les projets de réfection routière et un budget minimal de 5 % des sommes totales investies en infrastructure devrait spécifiquement être consacré au développement des réseaux cyclables et des quartiers piétonniers. Cela pourrait même se faire à coût nul par une réallocation des ressources financières et de l'espace public.

Il faut des politiques publiques plus favorables au transport actif
Pour favoriser le transport actif, il apparaît essentiel que la révision du Code de la sécurité routière (CSR), selon les principes de prudence et de la priorité donnée aux usagers vulnérables, soit menée à terme. Plus encore, les aménagements et les mesures de sécurisation sont fondamentaux et nos organismes demandent :

  • Diminution de la vitesse des véhicules avec des aménagements appropriés
  • Sécurisation des intersections en priorité sur les rues à fort débit de circulation
  • Aménagement d'infrastructures dédiées aux piétons et aux cyclistes

La coalition d'organismes en promotion de la mobilité durable, en santé publique et en environnement trouve ici consensus sur l'importance d'agir en faveur de la marche et du vélo :

Piétons Québec, Vélo Québec, l'Association canadienne des médecins pour l'environnement (ACME), l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), le groupe Jeunes médecins pour la santé publique (JMPSP), la Coalition poids, Vivre en ville, le Conseil régional de l'environnement de Montréal, le Centre d'écologie urbaine de Montréal, Stop, la Coalition vélo de Montréal et le Regroupement pour un Québec en santé.

 

SOURCE Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements : Marie-Pierre Leduc, mpleduc@cremtl.qc.ca, T : 514 842-2890 poste 222, C: 514 358 2603

RELATED LINKS
www.cremtl.qc.ca

Profil de l'entreprise

Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.