Crise des compétences au Canada : passer des consultations à l'action

HAMILTON, ON, le 24 sept. 2012 /CNW/ - L'année 2012 aura marqué un tournant pour les entreprises canadiennes aux prises avec des pénuries de compétences et de main-d'œuvre. Auparavant dissimulée par la récession, la crise des compétences est maintenant bien visible dans l'ensemble du pays. La Chambre de commerce du Canada diffuse aujourd'hui un rapport sur les consultations qu'elle a menées sur les compétences, d'un océan à l'autre, ces douze derniers mois : Crise des compétences au Canada : ce que nous avons entendu.

Dans la foulée du projet Les 10 obstacles à la compétitivité, la Chambre de commerce du Canada et son réseau ont tenu leurs plus vastes consultations auprès de leurs membres sur un seul thème : la crise des compétences. Nous avons organisé des tables rondes dans quatorze villes et mobilisé notre réseau pour encourager les échanges, communiquer les pratiques exemplaires et sonder les opinions au moyen de huit questionnaires en ligne.

« Il n'est guère facile de bien saisir toutes les questions et suggestions qui se sont dégagées de nos consultations. Il n'existe aucun modèle universel, explique Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. Cependant, trois points ont été soulevés dans toutes les tables rondes : l'amélioration des compétences des travailleurs canadiens ; le renforcement des liens entre les éducateurs et les employeurs ; la recherche de la bonne stratégie d'immigration. Nous avons aussi beaucoup entendu parler de la nécessité de faire beaucoup mieux pour exploiter pleinement le potentiel des Canadiens autochtones. »

Les consultations exhaustives éclaireront et guideront les réflexions de la Chambre de commerce du Canada pour les mois et les années à venir. Il est important pour nous de contribuer le plus possible aux efforts que déploient nos membres pour surmonter la crise des compétences.

Afin de faciliter la transition des consultations à l'action, la Chambre de commerce du Canada a établi quatre priorités clés :

  1. L'amélioration des compétences — améliorer les compétences de la main-d'œuvre et mieux exploiter celles encore sous-utilisées ;
  2. L'immigration — veiller à harmoniser les exigences de la politique d'immigration avec les besoins des marchés du travail et des employeurs locaux ;
  3. L'éducation — renforcer les liens entre les éducateurs et les employeurs pour équilibrer l'offre et la demande de travailleurs qualifiés et de professionnels très spécialisés ;
  4. Les peuples autochtones — centrer les efforts sur l'éducation et le perfectionnement de la main-d'œuvre, surtout dans l'Ouest et dans les territoires, où les possibilités et les risques sont les plus grands, sur le plan économique, pour cette population.

« Par leur présence pancanadienne et grâce à un éventail d'expériences, la Chambre de commerce du Canada et ses partenaires sont bien positionnés pour aider à relever ces défis, » conclut M. Beatty. « Notre projet a une portée beaucoup plus concrète qu'une simple étude. Nous saurons que nous avons réussi si ce projet d'envergure débouche sur de véritables changements, et non seulement sur la rédaction d'un rapport. Pour nos entreprises, pour les travailleurs canadiens et pour l'ensemble du pays, il nous faut contrer les difficultés et accroître la compétitivité du Canada. »

Vous pouvez consulter le rapport Crise des compétences au Canada : ce que nous avons entendu à www.chamber.ca

Association de gens d'affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l'élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 420 chambres de commerce représentant 192 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d'activité dans chaque région du pays. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.chamber.ca ou nous suivre sur Twitter @CdnChamberofCom.

SOURCE : CHAMBRE DE COMMERCE DU CANADA

Renseignements :

Émilie S. Potvin
Affaires publiques et relations auprès des médias
Bureau : 613.238.4000 poste 231
Cellulaire : 613.797.1860
epotvin@chamber.ca

Profil de l'entreprise

CHAMBRE DE COMMERCE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.