Crise dans les urgences: Québec doit investir prioritairement dans les soins
de première ligne

MONTRÉAL, le 26 févr. /CNW Telbec/ - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) demande au gouvernement du Québec de prioriser, à l'aube du prochain exercice budgétaire, les investissements dans les soins de première ligne dans le secteur de la santé afin de mettre un terme aux crises à répétition qui frappent les urgences de nos centres hospitaliers. Dans un contexte de forte pénurie, on demande l'impossible aux professionnels de la santé sans leur offrir les outils adéquats pour répondre aux besoins légitimes de la population. Cette situation ne peut tout simplement plus durer.

"Les difficultés liées au temps d'attente dans les urgences font malheureusement maintenant partie du quotidien des Québécois. Depuis trop longtemps, nos élus se contentent d'appliquer des mesures temporaires, dénuées de vision à moyen et à long terme, aux problèmes chroniques qui affligent nos salles d'urgence. Pourtant, la seule solution porteuse à moyen et à long terme est connue : des investissements prioritaires dans les soins de première ligne à l'extérieur du milieu hospitalier, dans les soins à domicile et dans les soins de longue durée", a déclaré le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.

La FMOQ, comme instance représentant ceux qui prodiguent quotidiennement les soins médicaux de première ligne aux Québécois, notamment la très vaste majorité des médecins pratiquant dans les urgences, est extrêmement sensible aux difficultés quotidiennes des professionnels de la santé et des patients dans les salles d'urgence partout au Québec. Ces personnes ont besoin d'aide et de soutien. Il est urgent que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) leur offre un environnement de travail adéquat en centre hospitalier.

Par ailleurs, il est important de rappeler que selon les dernières données disponibles, seulement 2,9 % du budget total du MSSS, soit 0,7 milliard de dollars, était consacré aux soins de première ligne à l'extérieur du milieu hospitalier (cabinet médical, cliniques-réseau, groupe de médecine de famille, etc.). Dans un tel contexte, jumelé au fait qu'il existe une pénurie de 1100 médecins omnipraticiens au Québec et qu'environ le quart des Québécois n'ont pas de médecin de famille, soit plus que partout ailleurs au Canada, est-ce surprenant que les urgences débordent, mettant ainsi une pression insoutenable sur les professionnels y travaillant ? Poser la question, c'est y répondre.

"En ce qui a trait à l'offre de soins de première ligne, c'est l'ensemble de la vision gouvernementale qui doit évoluer. Les crises perpétuelles qui touchent nos urgences constituent un exemple éloquent de l'échec de la stratégie actuelle. Il est donc urgent, comme le réclame la FMOQ depuis plusieurs mois, que le gouvernement investisse prioritairement dans l'offre de soins de première ligne, particulièrement dans le soutien aux cliniques médicales, puisque l'accès à ce type de soins représente le fondement de tout système de santé efficace. De plus, en agissant ainsi, les autorités gouvernementales, tout en améliorant l'accès aux soins pour les patients, offriraient enfin un peu de répit à des professionnels de la santé qui en ont grandement besoin. Le temps presse, toutefois, parce que ces patients et ces professionnels ne pourront pas attendre encore plusieurs années après les représentants gouvernementaux pour que ceux-ci prennent enfin la décision logique qui s'impose : un investissement prioritaire et supplémentaire dans les soins de première ligne", a conclu le Dr Godin.

Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org

SOURCE Fédération des médecins omnipraticiens du Québec - FMOQ

Renseignements : Renseignements: Jean-Pierre Dion, directeur des communications, Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, jpdion@fmoq.org; Marie Ruel, conseillère aux communications, Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, mruel@fmoq.org, (514) 878-9160, 1 800 361-8499, Cell.: (514) 214-4941


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.