Crise dans les médias d'information, menace croissante pour la démocratie canadienne - rapport du Forum des politiques publiques

OTTAWA, le 26 janv. 2017 /CNW/ - Une importante étude, publiée aujourd'hui par le FPP, dévoile l'état des médias d'information au Canada, révélant qu'ils atteignent un point critique alors que le déclin des médias traditionnels, la fragmentation des auditoires et l'émergence de fausses nouvelles constituent une menace croissante pour la santé de notre démocratie.

Le miroir éclaté : Nouvelles, démocratie et confiance dans l'ère numérique étudie les changements majeurs et les perturbations dans les nouvelles et le journalisme - modèle économique cassé, sous‑développement des fournisseurs de nouvelles exclusivement numériques et fusion, par Google et Facebook, des revenus tirés de la distribution en mode numérique.

Après six mois d'études et de discussions avec quelque 300 personnes, le rapport propose d'audacieuses recommandations pour assurer que les médias d'information et les journalistes poursuivent leurs rôles de chiens de garde de nos représentants élus et institutions publiques et de liens dans nos communautés.

« Ce rapport ne concerne pas les journalistes, avec qui je suis particulièrement solidaire, mais leur rôle et ce que nous risquons de compromettre par notre inattention », soutient Edward Greenspon, président‑directeur général du FPP, auteur du rapport et journaliste pendant une trentaine d'années avant de se joindre au FPP.

Parmi ses 12 recommandations figurent des propositions en vue d'un nouveau « mandat local » pour La Presse canadienne, le service national de fil de nouvelles, rehaussant le nombre de journalistes « sur le terrain » pour couvrir les tribunaux, comités législatifs et hôtels de ville, une initiative de journalisme autochtone afin d'accroître les ressources pour les collectivités et gouvernements souvent négligés et la création d'un institut de recherche qui se pencherait sur les enjeux liés aux nouvelles et à la démocratie, notamment la diffusion de fausses nouvelles au Canada.

Le rapport préconise des modifications aux articles 19 et 19.1 de la Loi de l'impôt sur le revenu afin d'appuyer le journalisme axé sur la fonction civique au Canada, en encourageant les sociétés de presse axées sur le Canada à accroître leurs reportages ou en créant une source de revenus qui appuie l'établissement d'un Fonds pour l'avenir du journalisme et de la démocratie.

Trois recommandations traitent de mesures pour moderniser le rôle particulier de la SRC dans les nouvelles canadiennes - un rôle actuellement si important dans une ère où tant de nouvelles sont altérées. Le rapport demande que la SRC cesse la vente d'annonces numériques pour la libérer de la pression « d'attirer des annonceurs », renforçant ainsi sa mission civique d'informer les Canadiens.

L'étude tient compte de la recherche exclusive sur l'opinion publique menée par Allan Gregg, d'Earnscliffe Strategy Group. M. Gregg a dirigé des groupes de discussion et sondé l'opinion de plus de 1 500 adultes canadiens sur la relation entre les nouvelles et la démocratie, leur confiance dans les journalistes et leur sensibilisation au dérèglement des médias d'information.

« Malheureusement, l'état de la tâche des médias d'information de projeter vers la société une image réelle d'elle-même n'est plus incertain », déclare M. Greenspon.

L'étude du FPP a été partiellement financée par Patrimoine canadien et ISDE, les fondations McConnell, Atkinson et Max Bell, ainsi que quatre corporations, CN, Banque TD, Les Propriétés Ivanhoé et Clairvest Investments.

Toutefois, les conclusions et recommandations relèvent uniquement du FPP.

M. Greenspon conclut que le Canada a déjà atteint un « point d'inflexion » relativement à l'état des médias d'information et leur capacité de s'acquitter de leurs responsabilités démocratiques.

Ce rapport présente un aperçu de l'état des médias, après deux décennies de crise existentielle, et des suggestions sur les interventions, soutient M. Greenspon. Nous espérons que l'étude stimulera un débat indispensable et la prise des mesures exigées, compte tenu de l'absence d'un point final.

Le rapport peut être téléchargé à lemiroireclate.ca.

Le FPP permet la réutilisation de la plupart des graphiques utilisés dans le rapport, sur le site Web lemiroireclate.ca/medias.

À propos du Forum des politiques publiques

Le FPP travaille avec tous les ordres de gouvernement, la fonction publique, le secteur privé, les syndicats, les établissements postsecondaires, les ONG et les groupes autochtones pour améliorer les résultats en matière de politiques pour les Canadiens. Organisme non partisan, orienté vers ses membres, le FPP travaille « de l'inclusion vers la conclusion », organisant des débats sur des enjeux politiques fondamentaux et définissant les nouvelles solutions et futures trajectoires. Depuis 30 ans, le FPP brise les barrières entre les secteurs, contribuant à un changement judicieux pour bâtir un Canada plus fort.

Pour plus d'informations, visitez ppforum.ca et suivez @ppforumca.

SOURCE Public Policy Forum

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2017/26/c5175.html

Renseignements : Carl Neustaedter, Directeur des communications, Forum des politiques publiques, Téléphone : 613-238-7858, poste 286, Cellulaire : 613-866-7210, Courriel : carl.neustaedter@ppforum.ca; Jane Taber, Vice-présidente des affaires publiques, Cabinet de relations publiques NATIONAL, Téléphone : 416-848-1450, Courriel : jtaber@national.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.