Crise dans les Centres jeunesse - Le gouvernement libéral refuse des états généraux, déplore la CAQ

QUÉBEC, le 7 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le gouvernement libéral a choisi délibérément de ne pas suivre les conseils de son propre expert, André Lebon, en refusant des états généraux sur la réadaptation des jeunes en difficulté au Québec. Face aux nouvelles révélations d'André Lebon, la Coalition Avenir Québec estime pour sa part souhaitable la tenue de cet exercice afin de dénouer la crise qui ronge les Centres jeunesse.

Porte-parole en matière de protection de la jeunesse, le député caquiste Sébastien Schneeberger a sommé les ministres Lucie Charlebois et Martin Coiteux de cesser de se cacher derrière le rapport qu'ils ont eux-mêmes commandé à M. Lebon pour soutenir que tout va bien dans le réseau, puisque celui-ci a sonné l'alarme mardi en affirmant que les Centres jeunesse ne permettent plus la réhabilitation.

« La situation dans les Centres jeunesse est toujours précaire, mais la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse continue de ne rien faire! En février, la ministre avait mandaté l'expert André Lebon pour faire la lumière sur l'application des protocoles dans les Centres jeunesse. Aujourd'hui, il a choisi de dénoncer un système croulant sous la bureaucratie. Dans certains cas, les Centres jeunesse sont même devenus de petites écoles de la délinquance. La ministre doit accepter la proposition de son expert et convoquer au plus vite des états généraux », a déclaré Sébastien Scheeberger.

Le député de Drummond-Bois-Francs a demandé au premier ministre Philippe Couillard, responsable du dossier de la jeunesse, de rappeler à l'ordre la ministre Charlebois. En niant l'existence d'une crise dans les Centres jeunesse, celle-ci continue de défendre des protocoles qui ne sont plus adaptés aux défis d'aujourd'hui. « Des intervenants confirment qu'en suivant les protocoles actuels, ils se retrouvent réduits à faire de la prévention du suicide via un intermédiaire, au téléphone! La ministre n'a jamais saisi l'urgence de la situation. Elle disait que le rapport Lebon de mars dernier sur les protocoles devait rassurer les parents. Le même expert donne aujourd'hui raison aux parents d'être toujours inquiets pour leurs enfants! Comment une ministre peut-elle être aussi déconnectée de son dossier? » a questionné le député de la CAQ.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.